AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 The First who fall ~ Elias/Gamon

avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Dim 3 Sep - 1:53
The First who fall
Elias X Gamon




Maintenant 3jours que la fuite des métas avait eu lieu.
3 jours d’insomnies à me demander comment ils avaient pu s’échapper. Un dysfonctionnement des cellules ? Une mauvaise manipulation d’un scientifique ?...Des traitres ?...
Tournant comme un lion en cage dans mon appartement, je tentais en vint de me rappeler ce qu’il s’était passé ce soir-là…Un bruit venant de la navette…Les feux de la ville s’allumer un à un.
J’étais sorti seul hors de la capitale ce soir-là. A chercher des loups pour réussir à monter en grade…
Tout ce dont je me rappelle, c’est mon retour sur la station. Avec des gens qui criaient la mort de leur proche. Des traces de pattes en sang le long des ruelles…Et les cadavres de mes parents à l’entrée de la navette. Ils avaient été déchiquetés.
Je me rappelle aussi du visage d’Eirin totalement effrayée par ce qu’il venait de se passer. Depuis la fuite des métas, elle était très silencieuse et je n’osais lui demander comment elle avait vécu ce drame. Il faut dire que j’étais moi-même très renfermé. Inexpressif et bouillonnant…Je réclamais justice.
Je les retrouverais tous. Tous jusqu’au dernier.
Et toi petite enflure qui aura fait partir mes parents…Je peux t’assurer que tu n’en sortiras pas indemne.


Ce n’est que lors de la tombée de la nuit du 3 eme jour post évasion, que je sortis de mon état végétatif.
Je réclamais vengeance. Je voulais savoir vers où ils étaient partis. Quitte à ne pas écouter mes supérieurs, j’armai ma veste noire ainsi que mon chech marron afin d’éviter les nuées de sable actuellement très présente en ville, avant de quitter la pièce de mon appartement complétement saccagé suite à mon état de haine qui avait suivi cette terrible nuit.
J’avais une piste. Une entrée de grotte. En effet bien que les métas s’en soient tirés sans problème, ils leur manquaient l’intelligence de ne pas avoir marché dans quelques flaques de sang à leur sortis de la navette. Des traces qui amenaient vers une grotte non loin de cette dernière.

Errant dans les ruelles de la ville, je ne mis que peu de temps à arriver à l’entrée de cette grotte.
A première vue sombre, j’empruntai un flambeau que nous laissions à l’entrée de chaque  sous terrain découvert. L’allumant avec l’un des rares briquets que nous avions  en tant qu'unité militaire, voilà que j’entrais…

Marchant aux aguets du moindre bruit, je m’enfonçais au fin fond de cette grotte sombre et sans lumière.
Mais ce n’est que quelques mètres plus bas, que le début des premiers scintillement de stalactites apparurent. Tout aussi vite que le froid d’ailleurs qui me laissa transparaitre un léger frisson.
Je connaissais déjà cette grotte. Enfin tout du moins son entrée. Y étant allé autrefois avec la troupe de mon frère, nous n’avons pu nous aventurer plus loin que la première salle, suite au froid totalement insurmontable pour nous humain. Notre corps était habitué au changement de climat suite aux époques hivernales très rudes mais…Cette grotte semblait atteindre un degré bien plus bas que ce que nous connaissions.

Plus j’avançais, plus le froid se faisait sentir. De la buée émanait un peu plus de ma bouche à chaque pas. Ainsi que mon visage qui frissonnait de plus en plus.
Je venais d’arriver à la première source de lumière. Elle montrait des stalactites et des blocs de glaces à perte de vue. Posant mon flambeau au sol. J’analysais la pièce et la source d’eau qui se trouvait face à moi. Mon cerveau savait que je ne pourrais pas aller plus loin…Mais mon cœur me disait l’inverse. Regardant les balles à l’intérieur de mon pistolet 9mm avant de le remettre à ma ceinture de jean, j’arpentais les lieux pour pouvoir traverser cette source. Il me restait 3balles.



Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Dim 3 Sep - 10:36
If I had a heart.Nous étions notre seul allié. Encore perdus et perturbés, nous avions élu domicile dans la caverne gelée. Le seul endroit propice pour nous cacher du monde des humains. Certains d'entre nous avaient péris durant l'évasion et ça je ne le permettrait plus. Jamais. Je veillais sur eux. J'endossais le rôle de gardien, bien trop suspicieux de ce qu'oseraient faire les humains si ils nous remettaient la main dessus.
Je surveillais donc les immensités gelées sous la grande capitale. Les températures étaient difficilement supportable quand nous revêtions notre peau humaine, il nous faudrait trouver des habits chauds sur le marché humain, ou en voler dans leurs habitations. En attendant on se contentait de ce que nous avions ramassé, et récupérions nos force en gardant le plus possible notre aspect lupin. Mais pour certains comme moi, un éclat de colère ou des émotions trop fortes  à contenir nous forçait à nous changer. Ce qui rendait les situations périlleuses. Pour plus de sécurité, nous avions caché des piles de vêtements dans quelques endroits stratégiques, au cas ou nous nous trouvions en difficulté, ou face à un humain.

Il était assez simple de savoir si il s'agissait d'un Méta, ou bel et bien d'un homme. L'odeur se dégageant de leur corps étant clairement différente de la nôtre, impossible de se tromper.

Alors que j'effectuais ma ronde mes pattes noires émettant des clapotis dans l'eau qui jonchait le sol, une odeur m'interpellait. Un humain. Un humain approchait. Rares étaient les fois où ils sortaient la nuit. L'obscurité les rendait vulnérable, que ce soit dans les laboratoires ou même à l'extérieur, cette évidence nous avait frappé. Ils sont incapables de se déplacer la nuit sans leur lumière, la flamme rouge, dangereuse et brûlant la chair. J'entrepris de me rapprocher de l'odeur, discret, l’œil vif. Je l'entendais d'abord, puis le voyais. Il était grand, élancé, laid.  Ses yeux ne m'inspiraient pas confiance, il n'était clairement pas de ceux qui nous avaient aidé à fuir. Mon poils, instinctivement, se gonflait. Mes babines se retroussaient. Que diable tentait-il de faire seul, dans cet endroit!?

Je les haissais. Je les méprisais! Tous. Jusqu'au dernier. Ils n'étaient que chimères malfaisantes. Désirant notre souffrance. En voir un si... près....si proche... provoquait en moi, un élan d'adrénaline, de colère... Je sentais mon corps se changer... Je sentais mon souffle se saccader... Voilà... Le baiser du froid frappait mon corps dépourvus de poils sous cette forme. Mes yeux bleus se reflétait dans l'eau du sol. Plier en deux, grelottant, je cherchais du regard l'endroit le plus proche où nous avions poser une pile de vêtement. Me glissant, félin et silencieux derrière les stalagmites, j'attrapais enfin une pile visible à mes yeux. L'enfilant,  pour ne pas mourir de froid, je savais ce qu'il me restait à faire, éloigner cet homme des miens. Le traîner dehors, quitte à employer la force...

Mais avant d'opter pour cette option, il fallait plutôt pencher pour une stratégie passive. Celui-ci possédait un bâton de feu à la ceinture, il était clairement de ceux qui nous méprisait, je devais user de patience malgré mon agacement difficilement dissimulable...

"Ola camarade! Je ne savais pas qu'une ronde était organisé de nuit dans les souterrains...? Le commandant est au courant?"

La tenue que j'arborait était celle d'un garde. Heureusement pour moi que la pile qui s'était trouvée la plus proche de moi, n'était pas celle de la tenue du cuistot que j'avais volé... Ça aurait rendu la tâche plus... ardue!

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Dim 3 Sep - 15:13
The First who fall
Elias X Gamon




Bien que très polaire, cette grotte était magnifique. Le scintillement bleu de la glace rendait un aspect magique à cette salle. Je voyais l’eau glacée s’écouler le long des parois pour atterrir dans cette source d’eau qui devait arriver dans les -30degrés si ce n’est plus.

Rangeant mon pistolet après avoir compté les balles, je regardais si il était possible de franchir cette zone d’eau en la contournant sur ses extrémités. Il y avait bien un petit passage oui…Mais a première vu il fallait ne pas être trop gros. Elle était très étroite et fine. Un faux pas ou une erreur de marche pourrait me faire tomber directement dans cette eau glacée.
Avançant doucement vers cette zone, j’analysais en faisant un premier test. Je posais mon pied. Regardait l’allure du passage suite à mon poids…
Mais une voix me fit légèrement sursauter tout en relevant le regard.
Il y avait un homme de l’autre côté…

"Ola camarade! Je ne savais pas qu'une ronde était organisé de nuit dans les souterrains...? Le commandant est au courant?"

Fronçant les sourcils pour essayer d’analyser l’homme, mon premier questionnement fut l’incompréhension…Comment cet homme avait pu passer ? Moi et mon équipe n’avais jamais pu aller plus loin…
C’était un garde…il était seul. Rien ne semblait bien cohérent.

-Bonjour l’ami… *fronce les sourcils* Je ne savais pas que les gardes avait le droit de s’aventurer ici à cette heure également ?

Rien ne semblait logique… Je savais que les métas pouvait se transformer en humain mais…Comment avait-il pu trouver ces vêtements ? Etaient-ils moins stupide que je ne le pensais ? Ou c’était tout simplement un garde un peu niais pour se rendre ici tout seul sans escorte ?
Dans le doute je posais ma main non loin de mon pistolet avant de poursuivre.

-Peut tu décliner ton identité ? Il ne me semble pas t’avoir vu sur Légacy.




Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Mar 5 Sep - 8:46
If I had a heart.Sa voix réveille en moins une rancoeur  difficilement dissimulable. J'aimerai tous... les tuer. Mes yeux bleus limpides pourfendent son âme, ils le maudissent, lui et les autres de n'être qu'une race inférieur, nécessitant nos âmes pour subsister. Faibles. Ils ne sont que des faibles. Mais envie de lui sauter à la gorge, de lui arracher sa jugulaire, le broyer de mes crocs lupins, mais son bâton de feu est un problème. Je me souviens il y a trois jours, cet homme et cette femelle, se battre pour leur vie... Ils étaient devant une entrée de souterrain. Dans le fond je n'avais rien contre eux, mais quand l'homme avait levé son arme contre un de mes congénères, j'avais perdu la raison, je les avais tué, tout deux malgré leur tenue de civils.

Et là, voilà qu'un autre se trouve dans un endroit où il ne devrait pas être. Il ressemble étrangement à l'homme que j'ai tué, est-il du même sang? Du même sang de gêneur? De meurtrier?
Je fronce les sourcils un bref instant avant de me ressaisir, il a posé une question. Je ne réfléchis pas longtemps avant de reprendre, le plus naturellement possible.

- John Barlock, c'est écris sur mon uniforme regardez!

J'affiche un sourire niais à son encontre, attrapant de la main comme un stupide petit garde, son badge avec son nom. Puis je continue dans la comédie...

- Vous savez, la canalisation chez moi connaît quelques soucis, donc je suis venu me ...soulager ici. Enfin... Vous voyez quoi...? On connait tous ça hein!?

Mon but est désormais de le faire partir, ou de le désarmer. Il constitue clairement une menace, je dois réfléchir et vite à comment m'y prendre.
Posant ma main sur mon crâne en me grattant, je continue à sourire bêtement.

- Mais bien sur, vous n'en parlerez pas au chef hein? J'sais qu'c'est pas trop trop autorisé de traîner ici la nuit! Monsieur...

Je mime de m'approcher pour lire à mon tour son badge sur son uniforme, les yeux plissés sur sa tenue, différente de la mienne... Plus... sombre?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Mar 5 Sep - 12:30
The First who fall
Elias X Gamon




Ce mec commençait sincèrement à me gonfler. Un garde en tenue qui quitte son poste pour aller chier à l’entrée des métas sans arme…Fallait vraiment être con pour venir se « soulager » dans ce genre d’endroit…Ou alors ne pas être totalement sincère.
Soupirant doucement en le regardant d’un air accusateur et vide, je mis finalement mes mains dans les poches de mon jean. Le visage haut et avec une pointe d’énervement, je répondis.

-Et bien John…Moi qui connait toutes les troupes de l’unité militaire, enchanté...

Souriant à mon tour tout en ne le lâchant pas du regard et tenant mes positions, je lui montrais d’une manière futile qu’il ne me duperait pas. Que je n’étais pas encore convaincu par sa soit disante identité. Bien évidement je ne connaissais pas les noms de chaque troupe. Mais nous étions suffisamment peu pour pouvoir mettre un visage sur les unités sans réels effort.
Cet homme était vraiment étrange. Et semblait également stupide à sourire comme un abruti tout en se grattant le haut de son crâne. Avait-il...Des puces ? Pensais-je en rigolant intérieurement.

- Mais bien sur, vous n'en parlerez pas au chef hein? J'sais qu'c'est pas trop trop autorisé de traîner ici la nuit! Monsieur...

En même temps que cet homme prononçait ses phrases, je le vis  s’approcher un peu plus de moi. De marbre, je ne reculas pas. Me contentant de le fixer totalement indifférent face à ses tentatives d’explications.

-Au caporal Jayden tu veux dire ? Non je ne dirais rien.


Ce fut à mon tour de lâcher un petit rictus. On allait voir si cet homme était vraiment celui qu’il prétendait. Avançant à mon tour toujours les mains dans les poches, je m’autorisais cette fois à lâcher mon regard de sa personne pour arpenter une nouvelle fois le décor qui m’entourait.

-Et du coup Barlock ? Tu n’as pas trop peur de te faire mordre ici ? Non pas que je remette en question le fait que chier au milieu d'une grotte gelés puisse être un délire en soit... Mais il parait que les métas y rodent… Sans arme…Sans moyen de te défendre… Je trouve ton comportement un peu…Stupide non ?

Continuant à marcher, regardant ce qui m’entourait, je remis une nouvelle fois mon regard dans le siens à la fin de cette phrase. Je me trouvais maintenant à 1 ou 2 mètres de ce dernier. Je sentais mon énervement monter d’un cran. Quel que soit l’identité de cette personne, il me faisait perdre mon temps. Toujours aux aguets. J’attendais maintenant inlassablement sa réaction, toujours avec mon petit rictus en coin.




Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Sam 9 Sep - 10:03
If I had a heart.Je sens que ce mec est louche. Il a dans le regard quelque chose de mauvais, de faux. Je ne lui fais pas confiance, comme à aucun humains bien sûr. "Jayden" J'ai beau être un loup, je ne suis pas con pour autant, si il y a bien une chôse que j'ai appris en étant enfermé durant ces cinq longues années, c'est que le cruel chef des militaire ne s'appel pas ainsi. Je me souviens son visage lorsqu'il nous rendait visite, un à un dans nos cages pour vérifier que la sécurité était en ordre. Je me souviens de ce regard froid, impénétrable et glacial et des courbettes que faisaient chaque scientifiques qui croisaient son chemin.

Etrangement, chaque loups se taisaient à son passage, comme si eux aussi, ressentaient en lui, toute la noirceur et le danger qu'il incarnait à lui seul. moi, je n'en avais que faire, je les haïssais tous, et je ne m'étais pas retenue de tenter de l'attraper d'un coup de griffe rageur quand il était passé devant ma cage. "Vous allez bien M. Carter!? " s'était alors offusqué une de ces botaniste hyppie qui traînait dans le coin et avait vu "l'agression". Il avait souris à mon égard, c'était frotté le veston sur lequel brillait une dizaine d'insignes et avait continué son chemin.

M.Carter... Oui, impossible d'oublier ce visage. Il n'y a qu'un con de militaire comme ce blond face à moi pour nous imaginer stupide et non observateur. Son rictus me fait l'effet d'une soudaine envie de vomir et je deviens un peu plus dur moi même.

- Qui êtes-vous plutôt vous, pour ne pas connaître le général des armées, leader des troupes militaires, M.Carter ! ? Vous payez vous ma tête soldat !? J'ai beau être des gardes, je sais au moins pour qui je travaille,
moi, monsieur.


Coupant court à mon air de bêta, je mime de connaître ce métier dont j'ignore absolument tous les rudiments mais pas les noms. Connaître tous les visages? Et puis quoi encore, Legacy est une fourmilière géante et si cet homme pense me piégé ainsi, il est bien stupide.

- Les métas? Vous avez peur d'eux? Ce ne sont qu'une bande de chien galeux incapable de se défendre. Mais vous devez être de la haute pour ne jamais avoir eu de soucis avec vos canalisations. Seuls des gardes comme moi peuvent comprendre la nécessité d'avoir un minimum d'intimité quand on a envie de chier.

Alala, je m'impressionne moi - même des fois. Si mère est dans le coin, j'aimerai à croire qu'elle applaudirait mon jeu d'acteur. Je sais que si il y en a un qui a passé ses nuits debout à regarder encore et encore afin de trouver une solution pour mieux fuir, c'est bien moi.
Inlassablement, encore et encore, je les connaissais. Tous. Leurs visages, leurs noms, leurs yeux, leurs postes. Ces bipèdes répugnants qui nous avaient enfermés, un jour, je les tuerai tous.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Mar 12 Sep - 17:14
The First who fall
Elias X Gamon




Continuant à marcher, regardant ce qui m’entourait, je remis une nouvelle fois mon regard dans le siens à la fin de cette phrase. Je me trouvais maintenant à 1 ou 2 mètres de ce dernier. Je sentais mon énervement monter d’un cran. Quel que soit l’identité de cette personne, il me faisait perdre mon temps. Toujours aux aguets. J’attendais maintenant inlassablement sa réaction, toujours avec mon petit rictus en coin.

La réponse de Barlock ne me fit perdre mon sourire. Le fixant continuellement sans quitter ma place, je l’écoutais. Apparemment il connaissait notre Caporal…Etait-il réellement du grade militaire donc ?
Moi qui pensait avoir une excellent mémoire…

- Les métas? Vous avez peur d'eux? Ce ne sont qu'une bande de chien galeux incapable de se défendre. Mais vous devez être de la haute pour ne jamais avoir eu de soucis avec vos canalisations. Seuls des gardes comme moi peuvent comprendre la nécessité d'avoir un minimum d'intimité quand on a envie de chier.

*oh tiens…Voilà une idée intéressante*
Pensais-je tout en perdant mon sourire cette fois.
Cet homme semblait quelque peu bipolaire. Un coup niais et stupide, puis ensuite totalement vrai dans ses propos… Bon après les abrutis existent partout…Je vais essayer de ne pas prendre ce point en compte.
Pivotant ma tête à gauche puis à droite afin de la faire craquer, je repris doucement.

-Non on ne va pas dire que j’ai peur d’eux. Plutôt que je les traque et compte bien les exterminer un par un. Ils sont cons et bêtes. Amateur de sang et dangereux pour l’homme.
J’allais justement dans leur tanière pour en descendre un ou deux
*sors son arme et l’agite devant Gamon* Si je dois me taire pour le fait que tu es quitté ton poste en laissant la cité sans surveillance au vu de ton costume de fonction…Je suppose que tu peux garder ce secret toi aussi ?

Je lâchai une nouvelle fois un sourire un avançant un peu plus vers ce type. Il faisait froid. Je perdais du temps. Et s’il s’avérait que cet homme était bien ce qu’il prétendait, je me glaçais les miches pour rien. Donc autant gagner du temps pour savoir le fond de ces pensées non ? Je repris enfin.

-Tu veux venir avec moi ? Je cherche un loup... Noir plus précisément. Et puis sa famille aussi tant qu’à faire. Il a été aperçu lors de l’évasion.




Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Mer 20 Sep - 11:21
If I had a heart.Il joue.
Il joue clairement avec ma patience et il est bon pour ça. Je le vois sourire de satisfaction à la vue de ma réaction. Mes nerfs commencent à être mis à rude épreuve. Je tente tant bien que mal à me contenir, serrer les points mais ses mots résonnent dans mon esprit comme mille fourmis assassinent.

" Je les traque" , encore un connard de militaire qui se pense tout permis..." compte bien les exterminer un par un", je sens le sang perler dans ma bouche, je me suis mordu la lèvre d'énervement. " cons et bêtes" ... "en descendre un ou deux" Je ferme les yeux, tente de contenir ma transformation car les émotions enfin me submergent...

-Tu veux venir avec moi ? Je cherche un loup... Noir plus précisément. Et puis sa famille aussi tant qu’à faire.

Je rouvre les yeux, le fusille du regard. Ce ne sont plus les mêmes. Ce sont les miens, ceux qui voient tout. Ceux qui sont puissants, meurtriers, assassins.

- Serait-ce moi que tu cherches?

Il est incroyable comme la colère nous permet de devenir plus fort, plus dangereux, plus... animal. Bondissant en grondant, mon corps tout entier se transforme en une fraction de seconde. Je suis incapable en temps normal de réussir à vouloir me changer si vite. Ma volonté n'est pas assez forte ou alors est-ce tout simplement mon esprit...? Mais lorsqu'il s'agit de survie, je développe une incroyable capacité à .. muer... Me métamorphoser. Est-ce ce que l'on appel ainsi, l'instinct de survie?

J'atterris devant lui, monstre de poils noirs aux yeux bleus luisant. Mes babines se soulèvent, la bave s'écoule lentement le long de mes canines et de mes carnassières assoiffées de sang. Je pousse alors un long hurlement pour prévenir ceux aux alentours qu'un danger est présent. La glace vibre sous la puissance de ma voix rauque et lupine. Je me redresse enfin, plante mes yeux dans les siens. J'arrive légèrement au dessus du niveau de sa taille et je sais intérieurement que sans son arme, je pourrais le déchiqueter tout entier sans aucune once de pitié... Je l'avais déjà fais, et je pourrais le refaire si il fallait car je suis ainsi ... Je suis un monstre de chair et d'os... Un loup capable du pire pour protéger sa famille et sa propre survie.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Mer 20 Sep - 19:47
The First who fall
Elias X Gamon




Et voilà que dans une ultime tentative, je jouais avec lui pour réellement connaître ses ambitions. La formation des traqueurs était assez simple en soit. Apprendre les rudiments de la chasse. Traquer et retrouver les traces des proies d’un coup de maître…Mais les chasseurs…C’était bien autre chose. Une formation intensive et très dure qui nous permettait d’acquérir une arme, mais aussi et surtout la capacité de bien discerner les humains des métas. Car oui en soit un loup et facilement canalisable et repérable, mais un méta…

J’avoue que ce…Barlock…Me donnait du fil à retordre. J’avais du mal à croire en ses dires, pourtant je le trouvais bien trop intelligent et adroit dans sa forme humaine pour être un méta. Un véritable dilemme qui me mettait dans une posture peu confortable…Car oui s'il était l’un des leurs, il suffisait que je me retourne pour qu’il m’égorge. Et s’il était humain….J’avais intérêt à me le foutre dans la poche pour qu’il garde cette petite expédition pour lui. Après tout dans le code des militaires, nous avions l’interdiction de partir seul. Et surtout en mission sans prévenir notre supérieur hiérarchique. Il suffisait d’une erreur…Pour remettre en cause toute la mission...Et mon statut.

C’était donc pour cela que j’étais encore ici. Devant ce mec qui me rendait malade de par la perte de mon temps de chasse, mais également de mon incertitude sur sa race.
Souriant tout en ne le lâchant pas du regard, je m’amusais donc à jouer avec lui.

-Non on ne va pas dire que j’ai peur d’eux. […] Et puis sa famille aussi tant qu’à faire. Il a été aperçu lors de l’évasion.

Je jouais avec mon arme tout en ne le lâchant pas du regard. Histoire de bien montrer que s’il faisait partie du clan adverse…Il n’était pas juste en face d’un pauvre garde sans arme.

La technique semblait marcher à mon avantage…Il suffisait que je vois ses poings se serrer et ses yeux se fermer pour comprendre que clairement…Je touchais un point sensible. Mais c’est lorsqu’il reprit en ouvrant les yeux…Que mon sourire tomba. Ma main raide sur la poignée de mon arme, je gardais mon doigt proche de la détente, laissant place à la froideur incarnée.

- Serait-ce moi que tu cherches ?

Bien que préparé psychologiquement à cette potentielle idée de méta…Je sentis une légère vague de stress que je ne laissai transparaitre lorsqu’il vint à se transformer. Les entrainements nous avaient formés pour ce genre de choses bien évidemment mais sur le terrain…Tout était beaucoup plus impressionnant. En un rien de temps je le vis passer d’humain à animal. Faisant passer sa carrure d’homme à une lupine. Il était grand…

Il semble énervé…Pensais-je en soupirant.
Ses babines remplies de baves et son poil hérissé en position d’attaque, je fis un léger pas en arrière lorsqu’il vint à hurler, faisant trembler et vibrer l’eau et la glace présentent autour de nous.

Tentant de me ressaisir en gardant mon aspect livide et froid, je le regardais en fronçant légèrement les sourcils sur sa personne. A vrai dire sa dernière phrase mêlée à sa transformation ne m’avait pas vraiment fait de tilt, étant plutôt impressionné par sa transformation.

Je le reconnaissais enfin…C’était lui….L’expérience GX-222. Le batard qui avait tué mes parents. Mon premier réflexe fut d’empoigner plus fermement mon 9mm, tout en me mordant un coin de la joue. Mes yeux étaient rivés sur lui, tel un fauve qui voulait abattre sa proie.

-GX…Enchanté.

Je canalisais avec beaucoup de mal ma rage intérieure. Je savais que j’avais un méta en face de moi. Un méta plutôt imposant…Mais ma haine était devenue incontrôlable au point d’en perdre la notion du danger. Je ne voyais que vengeance et châtiment…Quitte à en perdre ma propre vie.
Totalement livide avec le cœur qui battait à 100km/h, je fixais toujours ce mec. Mon arme à la main le long de ma jambe, prêt à décocher.

-Je me disais bien qu’on ne pouvait pas recruter des imbéciles pareils à l’armée…

Calant ma main inutilisée derrière mon crâne, je sentais que mes membres commençaient à trembler de rage. Putain qu’il était difficile de garder mon self contrôle. Il fallait que je tombe sur un méta à peine arriver à l’entrée de cette foutue grotte. Et encore en plus sur cette ordure.
Refaisant tomber ma main, je reculai d’un pas afin de marquer une distance de sécurité, puis je fis des petites aller et venues de gauche à droite sans quitter son regard. C’était la seule chose qui arrivait à m'empêcher de ne pas lui coller une balle entre les deux yeux sur l’instant.

-T’as un joli petit cri pour un loup…Tu l’avais fait ce soir-là avant de tuer les personnes proches de la navette ?

Je sentais que ma voix s’intensifiait au fil de mes mots. Tout comme je sentais que j’allais très certainement bientôt craquer et me jeter sur lui.




Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Jeu 28 Sep - 9:53
If I had a heart.
Il était devenu nerveux. Mon changement d' apparence l'avait clairement déstabilisé mais j'étais loin d'en connaître la véritable raison. Il connaissait mon numéro de code. Ce numéro immonde qui ornait mon oreille. Il le connaissait et cela me paraissait presque.. absurde? En dehors des scientifiques, qui pouvait le connaître?
Il évacuait alors sa colère dans des mots acerbes mais tout en se contenant. Je devais lui avouer un certains self-contrôle car je rêvais à ce moment même, de lui arracher la jugulaire. Mais à la suite de ses paroles, tandis qu'il mettait entre nous une certaine "distance de sécurité", mes yeux s'écarquillèrent en grand. Comment pouvait-il savoir? Comment était -il au courant? Je fronçais soudain le regard dans sa direction, le souvenir de ce moment particulièrement déroutant se rejouant dans mon esprit.

"FUYEZ! VITE! COURREZ!" Cette voix qui était mienne, hurlait à mes semblables de prendre la fuite, de faire vite! Nous étions libres, mais la liberté avait un prix, et il était souvent malheureusement celui du sang. Tandis que nous courions comme des dératés dans les couloirs de la navette, suivant la voie que nous avait montré une scientifique... Une femme dont le nom était gravé dans mon esprit... Eirin... Je ne la connaissais pas particulièrement car elle n'était pas assigné à notre section, ma soeur et moi, mais j'avais souvent croisé son regard. Elle était avec l'autre folle, l'arrière gamine de ce que mes semblables appelaient "le saint". Il avait été le seul à se battre pour que l'on ne nous inflige pas d'expériences, et il était mort pour ça. C'est d'ailleurs à partir de ce jour que mes parents, mes grands parents, et leurs ancêtres avant eux, avaient dévoilé leur crocs face aux mains des hommes. Le jour où les dirigeant de ce monde cruel de métal nous avaient détruit tous, chacun notre tour, nous avaient labourés la peau et les entrailles, nous injectaient diverses produits toxiques, et tant d'autres...J'avais donc déduis de la proximité de Erra, chef du service à cette époque, et la rouquine du nom de Eirin, qu'elle était de la même famille. Erra semblait désolée de nous voir ainsi souffrir quand elle nous rendait visite, mais elle n'avait jamais agis. Pas comme Eirin. Bien que j'ignorai tout d'elle, elle était particulièrement impliqué dans notre survie, notre sauvegarde, et c'est cette nuit là qu'elle nous a libéré. Bravant les règles et les lois, elle s'était mise en danger et pour cela, nous ne pouvions que fuir pour lui rendre cet hommage....
Mais alors qu'elle nous avait indiquer la voie, bien sur, certains gardes pris de cours commencèrent à paniquer. Un à un, je vis des compagnons tomber. Mes pattes éclaboussant le sang de leurs corps sans vie... J'avais alors dans les yeux, une colère sans nom. J'avais attrapé un garde, l'avais projeter contre un mur, l'assommant au passage, puis deux, et encore un troisième ou quatrième, je ne me rappelais plus. Mais à aucun moment, je n'avais, lors de cette fuite dans les laboratoires, attenté à la vie d'un quelconque homme bien que mes entrailles me hurlaient de tous les décapiter! Mais alors qu'enfin le chemin vers les souterrains nous apparaissaient, je vis un couple s'arrêter brusquement en nous voyant. Mais ce ne fut pas sur nous que leurs yeux se posèrent avec horreur, ce fut sur Elle. Elle, Eirin, qui nous ouvrait la voie. Elle était une traîtresse, et ils la tueraient pour ça si cela venait à se savoir. Nous avions une dette envers elle, et même si elle, était incapable de blesser quiconque, moi je le pouvais. Bondissant vers le couple, je dus en arracher leur souffle de vie pour protéger notre salvatrice. La femme hurlait, l'homme tentait en vain de m’asséner des coups alors que mes crocs se refermaient sur son visage écœurant. Au final, il tombait enfin inerte au sol, et je lu toute l'horreur que je représentais dans les yeux de la belle rousse. Qu'avait-elle fait ce jour là? Le regrettait-elle aujourd'hui? Sûrement... et je ne pouvais lui en vouloir, mais j'avais payé ma dette, notre dette.

Connaissant les procédures, il en va de soit qu'elle à du noter dans une sorte de rapport scientifique, et de manière anonyme que moi GX-222 etait le responsable du meurtre de ce couple. Mais pourquoi est-ce que ce militaire face à moi était si... impacté? Etait-il lié à ces personnes? Celles que j'avais tué? Je le regardais, amer, et acerbe. Il représentait clairement une menace mais j'avais assez tué. Grondant, tandis qu'il marchait de gauche à droite comme un animal enragé, je pesais le pour et le contre d'aller me battre contre lui.
Puis après ce qui me parut une seconde, je souris, mauvais, et fit signe d'un oui avec la gueule.

Pourquoi ce revirement de situation? Tout simplement parce qu'il était comme moi. Il avait une part cachée en lui. Une part de lui qui lui insufflait de tous nous descendre, de tous nous buter. Une part qui, comme moi, criait vengeance. Alors j'allais lui apporter satisfaction, lui montré à mon tours, mon véritable visage. Celui d'un loup qui aimait tué, car oui...

- J'ai aimé leur arracher la gorge.


©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
PNJ
Messages : 167
Date d'inscription : 01/08/2017
Jeu 28 Sep - 13:42
Intervention PNJ.



Elias, Gamon, vous avez ouvert un rp malgré vos différences et les différents de vos peuples respectifs. Ouvrez l'oreille, et la bonne, quelque chose murmure à vos sens qu'au fond, vous n'êtes pas si différentes... Non, quelque chose a changé.

Les hommes ont changé.

Comment? Pourquoi? N'êtes vous pas à vous seuls, Sang-purs la clés de cette énigme? Ils ont copié vôtre génétique, ont  modelé leurs corps comme ils l'entendaient!

Maintenant,  loup noir au tempérament de feu, tu fais face à un humain, de loin ton ennemis et tu lui as dévoilé ton secret. Celui-ci t'observe et te regarde. Tu grondes, tu gémis, mais ce que seuls tes semblables devraient comprendre, tu découvres que oui lui aussi l'entend et le comprend, mais tu le savais déjà n'est-ce pas?

Une chose est sûre, désormais Elias détient un secret, un grand secret que lui et de rares personnes détiennent aujourd'hui.


Code ©️ i don't care
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Ven 29 Sep - 18:07
The First who fall
Elias X Gamon




Qui aurait pensé que je croiserai cet enfoiré avant même avoir pénétré dans la grotte…Très certainement pas moi…
Je faisais face à mon pire ennemi. Au tueur qui avait saccagé notre capitale.

-T’as un joli petit cri pour un loup…Tu l’avais fait ce soir-là avant de tuer les personnes proches de la navette ?

Je sentais que ma voix s’intensifiait au fil de mes mots. Tout comme je sentais que j’allais très certainement bientôt craquer et me jeter sur lui.
Ma rage grandissait au fil des secondes. Mes jambes étaient leur seules maîtresses se contentant d’avancer à gauche puis à droite frénétiquement. Et mon regard se remplissait de noirceur au fil des secondes.

Mais lorsque je vis son signe de tête, puis sa gueule s’ouvrir, je me tétanisa de rage, comme un arrêt sur image.

- J'ai aimé leur arracher la gorge.

Qu’on soit bien d’accord…Toutes personnes supposée saine d’esprit aurait paniqué à l’entente de ce loup qui se mit à parler d’un ton très clair et compréhensible. Comme à l’arrêt, je regardais sa gueule bouger à chaque mot en me demandant si je n’étais pas juste en train d’halluciner suite à la rage…Ou si je rêvais tout simplement….
Un tir se fit entendre à quelques centimètres du loup….

-TA GUEULE !


Criais-je tout en mettant mon arme en joue face à ce méta. De profondes inhalations et expiration se faisaient entendre suite à la haine qui véhiculait de mon âme. Mes yeux étaient emplis d’une rage folle à tel point qu’ils en devenaient légèrement rouge par endroit. J’avais envie de le tuer la maintenant tout de suite.

Je venais de gâcher une balle inutilement. Etais-ce mon instinct qui luttait contre mon esprit de vengeance pour ne pas toucher ma cible ? Ou tout simplement l’envie de comprendre…Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’il avait tué ces personnes…Pourquoi…Pourquoi il parlait bordel ?!

-Ferme….Ferme  ta gueule !

Mon doigt sur la détente, je regardais le tueur. Le coupable. Je ne pourrais vous dire quel sentiment j’avais à ce moment précis…De la haine…De la tristesse…De la peur suite à cette espèce qui pouvait nous comprendre… Tout se chamboulait dans ma tête et parfois je n’arrivais à savoir si c’était des hallucinations ou tout simplement la réalité.

-Mon père….*baisse la tête en la secouant avant de reprendre en plongeant mon regard dans le sien* Cet homme….J’aurais pu comprendre…C’était un parfait enculé…Mais pourquoi elle ?! Pourquoi tu l’as tué ?!

Oui ma mère…Bien que totalement ailleurs lorsque nous nous faisions taper par notre paternel moi et mon frère, elle respirait pourtant tout de la femme parfaite. La femme douce que l’on chérit jusqu’à la fin de ses jours…Je me rappelle encore de ses belles robes blanches qu’elle arpentait fièrement dans la cité. De ses repas qui avaient un gout si doux en bouche….Ou encore de ses moments de tendresse lorsqu’elle venait me raconter une histoire ou tout simplement me parler à mon chevet. Cette femme était parfaite. Elle était la douceur incarnée…Elle ne méritait pas de mourir…
Une larme s’échappa de mon regard persan.

-Toi et toute ta lignée Gamon…Je vais tous vous traquer. Je vais tous vous tuer jusqu’au dernier.





Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Lun 9 Oct - 10:17
If I had a heart.
Une balle venait s'écraser à côté de ma gueule, dans le mur de glace derrière moi. Mes oreilles se plaquèrent en arrière. Je pensais que les humains n'avaient pas le droit aux armes à feu ...? Il devait sûrement braver des interdits, plissant les yeux, je comprenais que ce gars là pouvait être un véritable danger. Pas question de se faire blesser aujourd'hui. Nos conditions de vie étaient encore trop précaires pour soigner les nôtres...

Ses yeux reflétaient de la haine. Une colère sans nom. Je connaissais ce regard. Je l'avais moi - même eut lorsque les humains avaient traîné le cadavre de mon père sous mes yeux de jeune louvard. Il semblait complètement hystérique, la situation pouvait dégénérer à tout moment. Du regard, je cherchais une sortie pour m'y faufiler. Avec un peu de chance, je serai le seul qu'il traquerait. Si la nouvelle l'avait assez choqué, il ne devrait pas se montrer de nouveau avant quelques temps. Mais voilà qu'il parle d'une femme. Une femme qui ne méritait pas de mourir. S'agissait-il de sa mère? Je fermais les yeux, repensait à l'instant. Il s'était caché derrière elle. Voilà pourquoi ils étaient tous deux morts. Un secret que je devais garder pour l'instant. Si je lui annoncai une énième mauvaise nouvelle, pour sur que je finirais en carpette d'homme.

- Toi et toute ta lignée Gamon…Je vais tous vous traquer. Je vais tous vous tuer jusqu’au dernier.

Je l'observais, il était fou à lié. Bien plus fou que le plus suicidaire des loups courant pour sa vie à n'en pas douter. Je montrais les crocs mais je voyais bien que l'adrénaline faisait vibrer ses membres, si je restais plus longtemps, j'étais un loup mort. Bondissant de côté, je me met à zigzaguer entre les piliers de glace. Si il décidait de me prendre en chasse, il avait intérêt à bien viser. Un pas sur la droite, puis un virage à gauche, devant un gouffre de glace se trouvait, si je loupais le prochain virage à gauche, je tombais. Agrippant mes griffes au sol pour mieux déraper, je parvenais à éviter le trou béant de justesse. Si il ne le voyait pas, qu'il continuait à me suivre, j'aurai réussis à débarasser mon peuple d'une menace supplémentaire.

Tombe connard!

©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
Chasseur
Messages : 139
Date d'inscription : 24/08/2017
GIF :
Mar 10 Oct - 10:10
The First who fall
Elias X Gamon



Je devenais complètement fou et livide de rage. Cet homme…Non ce loup… Venait de me donner ma raison de vivre, mais également celle de tuer. Mes membres tremblaient tout autour de mon être suite à la haine qui ne faisait que monter minute après minute. Je venais de comprendre que ces chiens nous comprenaient, mais également que le tueur de mes parents, et plus précisément de ma mère…Etait juste en face de moi.

Un mot fort donnant signe à ce loup de se taire, un coup de feu…Je sentais que je canalisais tant bien que mal ma rage. J’avais envie de tirer entre ces deux yeux la maintenant tout de suite. Mais j’avais encore besoin de lui vivant. De comprendre pourquoi il avait tué ces personnes innocentes…Mon père était un véritable alcoolique qui méritait la mort pour ce qu’il m’avait fait vivre à moi et mon frère plus jeune…Mais ma mère…

- Toi et toute ta lignée Gamon…Je vais tous vous traquer. Je vais tous vous tuer jusqu’au dernier.

Gamon me fixait du regard. Je sentais que je perdais tout contrôle et surtout toute lucidité. J’étais prêt à tuer, mais également prêt à mourir. L’arme braquée sur lui je le fixais d’un regard noir et sans fond entrain de grogner comme un petit chien en train d’essayer de me prouver sa force face à cette arme qui n’avait plus rien à prouver. Et puis d’un coup…Je le vis bouger…

-REVIENS !

Dans un premier temps je ne bougeai pas, tentant de mettre en joue mon arme pour viser le mieux possible sur les points de chute qu’il était supposé toucher. Mais il était trop rapide et je sentais bien que cette grotte ne se laisserait pas faire face à une deuxième détonation à cause des parois de glace très fine à certains endroits.

Après quelques secondes et ne voulant pas le perdre de vue, je me mis alors en chasse. Courant comme un véritable malade, je tentais en vain de le rattraper. Je savais bien que les hommes n’étaient pas à l’aise en terme de course vis-à-vis d’un bipède, mais l’adrénaline me permettait de tenir ne ceresse qu’un minimum la distance.

Complétement en furie je ne faisais pas attention à ce qui m’entourait. Mais c’est pourtant un saut de Gamon qui me fit m’arrêter sur le coup…A quelques centimètres de tomber dans un véritable fossé sans fond, j’écartais les bras tout en faisant des allers et venues du bassin pour éviter de tomber la tête la première au fin fond de ce trou.

-Ouais c’est ça…BARRE TOI ! Je te retrouverais connard ! Toi et toute ta lignée je peux te le jurer !

Criant tout en espérant qu’il m’entende, je le regardais partir au loin…Me reculant du vide, les deux mains derrière la nuque. Je lâchais un soupire avant de m’écrouler au sol, mains serrés contre la glace. « Je vais te retrouver Gamon…Je sais où tu te caches maintenant… »




Code by AMIANTE

_________________


You gotta be there for me tooTu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.
Elias Curtis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The First who fall ~ Elias/Gamon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Patrick Elias...
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: archives :: Archive rp-
Sauter vers: