AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 A beautiful lie [ft Ellie]

avatar
Scientifique
Messages : 401
Date d'inscription : 07/09/2017
GIF :
Jeu 14 Sep - 15:46
détails
A beautiful lie
Try to let go of the truth
ft. Ellie
Ʃkaemp はは ™

Elle ne savait même pas ce qu'elle faisait là. C'était tout bonnement dangereux, et extrêmement surveillé. Les militaires traînaient dans les coins, d'autres dans les rues entourant les habitations, mais dans tous les cas, c'était un très mauvais plan. Son instinct l'avait emmenée ici, dans les rues les plus surveillés de la ville, vers l'entrée d'un souterrain qui avait attiré son attention. Son père avait lâché quelques mots à ce propos, sans vraiment le vouloir, et la jeune femme n'avait pas pu s'empêcher de venir y faire un tour. Elle savait bien que ce serait compliqué, puisqu'elle ne pouvait pas passer inaperçu aux yeux des autres, mais peu importe, de toute façon, ses jours étaient comptés. Son père avait littéralement pété un câble, et son visage portait désormais une belle marque rouge qu'elle peinait à cacher sous du maquillage. Elle trouva tout de même un chemin, qu'elle emprunta. Elle ne croisa qu'une fois un militaire qui ne semblait pas ravi de la voir traîner dans les environs. « Je cherche un ami, c'est très urgent. » Elle donna le premier nom qui lui passa par la tête, mais le militaire semblait borné. Il la raccompagna alors vers le quartier des habitations, mais Orwen n'abandonna pas. Elle revint un peu plus tard quand le soleil fut couché et traversa de nouveau les coins en cherchant les souterrains. Malheureusement, elle ne trouva absolument rien. Enfin, elle ne pouvait pas vraiment accéder à ce coin-là, surtout sans se faire pointer une arme sur la tempe. Son père avait beau être un scientifique réputé et avoir une bonne relation avec tout le monde, s'il l'apprenait, ce serait la fin pour elle. Résignée, elle poussa un long soupir et vint s'installer contre un mur où personne ne semblait faire de ronde. Elle comptait reprendre un peu d'énergie avant de repartir. Elle sortit alors sa gourde et commença à boire, essayant de trouver la raison pour laquelle elle était là. Rien ne vint à son esprit, à part deux hypothèses, et aucune d'elle ne semblait très raisonnable. Le méta, et la louve. Le méta qu'elle avait déjà sauvé deux fois, et avec qui sa relation pouvait dépasser l'entendement, et la louve, qu'elle avait sauvée des griffes des chasseurs. Ce qu'elle avait retenu de ces deux-là, c'est qu'ils souffraient. L'un des transformations et de la pression qu'ils subissaient au quotidien, et l'autre, d'un enfermement total. Même si elle n'était pas comme eux, elle pouvait comprendre leur ressenti. Elle se demandait même si elle était la seule à le penser. Personne ne semblait dérangé à l'idée de prendre pour cobayes des bêtes qui n'avaient rien demandé. Des bêtes... Elle secoua vivement la tête pour évacuer cette pensée. Son père avait fini par la convaincre d'utiliser ce vocabulaire et ça la dégoûtait au plus haut point. Mais par chance, quelque chose attira son œil, et son esprit. Alerte, elle se redressa, le cœur battant, et osa faire entendre le son de sa voix malgré les nombreux dangers qu'elle courait.  « Qui est là ? »

541 mots.


_________________
I’ll be watching from the center of the hollow moon « I'm-a make a deal with the bad wolf So the bad wolf don’t bite no more.unbreakable »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 14 Sep - 17:04
A beautiful LieWhere did I come from, you don't want to know
I'm just another fool at the door
My enemy, what's your story?
Who do I start with, no one even knows I'm here to help this world adore
-J’en est marre ! J’en est marre ! J’en EST MAAAARE !!!

Dis-je en criant tout en quittant la tanière. Ils me faisaient tous chier aujourd’hui c’était pas possible ! Entre Gamon qui faisait son petit dictateur, et Maddox qui était…Tout simplement inexistant…Je trainais encore et toujours des pieds. Bon ok je suis jeune mais j’en venais à me demander quel était mon problème pour qu’on ne prête pas attention à mes capacités ! Mon jeune âge ou mon côté femelle ?
Gamon était encore et toujours parti en expédition. Et j’étais encore…Et toujours…De corvées des petits louveteaux. Non pas que ça ne soit pas cool de s’occuper d’eux hein ? J’adore qu’ils viennent me charrier sur mes soucis de transformation et qu’ils me sautent dessus sous leur forme humaine en me pétants à la tronche car péter...C’est marrant quand on est humain mais quand même…Je savais qu’il y avait mieux dehors…J’avais envie d’être utile.

-T’en a marre de quoi ? Ellie crotte ?

Je soupira lorsque j’entendis un petit dire ça tout en faisant marrer la galerie…M’arrêtant tout en me retournant vers eux je répondis.

-De rien…De rien…
*lève la tête au ciel puis reprend* Bon c’est qui le plus grand et le moins con ici ?

Automatiquement tous se désignèrent et c’est dans un dernier élans que je repris.

-Bon ok ok alors…*choisi au pif un petit et le pointe du doigt* T’es le nouveau chef de meute on va jouer à un jeu !
-Ouais un jeu ! C’est quoi ton jeu ?!
-Alors je vais partir une petite heure en expédition, et votre role ça va etre tenir cette grotte comme un véritable clan de loup féroce !
-WOOOOW !!! Trop cool !!!

Disent ’ils en rigolant.

-Je reviens dans 1h. Celui qui aura fait le plus de bêtises aura perdu ok ?
-Ok a tout à l’heure Ellie Crotte !

Mon poil s’hérissai légèrement à la suite de ce magnifique surnom qu’ils m’avaient donné…Mais un soulagement s’en suivit rapidement…J’avais réussi à gagner une heure sur mon temps libre… Une heure qui me permettrait d’aller me balader un petit peu sur la surface de Rea.
Ne perdant pas de temps je parti vers la sortie de la grotte. Le vent contre mes poils me faisait un bien fou. J’aimais tellement ma forme de louve…Mais je savais que je devrais la quitter dès mon arrivée à la sortie de la grotte.

Arrivée à la sortie de cette dernière, je regardais autour de moi les différentes tenue qu’ils restaient de disponible pour éviter de jouer les naturistes à la surface…Une tenue de garde masculin…Et des habits scientifique un peu trop grand pour moi…

-Bon…J’ai le choix entre la peste et le cholera… hum…

Reflechissant un temps tout en commençant ma transformation, je décidais de prendre la tenue militaire. Après tout ça devrait être marrant de pouvoir donner tous les ordres qu’on veut à des humains ! John…Barlock était écrit sur mon badge. Au pire on aura qu’à dire que je suis un homme en cour de transformation masculine ? Je ne sais  même pas si ça existe ce truc…

Au bout de quelques minutes me voilà apprêtée et prête à partir. Je sentais que ma mutation n’allait pas trop me poser de problèmes aujourd’hui. Souriant tout en commençant à marcher autour des façades de la capitale, je tentais d’apprendre à faire ce que faisais les hommes lors de notre enfermement…Je sifflais.

-Qui est là ?

Un bruit de fond me fit m’arrêter net. Sursautant légèrement en fronçant les sourcils, je vis au loin une femme…Une jeune…Elle devait avoir mon âge en terme de morphologie humaine.
Prenant mon rôle au sérieux, je tentais de prendre une démarche militaire en allant vers elle…Quelque peu stressée de par mon jeu d’acteur.

-Bonjour ! Officier de la garde ! Cette zone est interdite ! Déclinez votre identité !

J’avais un ton sérieux et dur. Bon dieu que c’était jouissif de mettre à genoux ces foutus humains ! Je comprenais mieux pourquoi Gamon ne voulait pas que je sorte ! IL voulait garder cette tenue et cette joie pour lui tout seul.

© 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Scientifique
Messages : 401
Date d'inscription : 07/09/2017
GIF :
Jeu 14 Sep - 17:46
détails
A beautiful lie
Try to let go of the truth
ft. Ellie
Ʃkaemp はは ™

En position de défense, elle était prête à envoyer bouler le premier qui se jettera sur elle. Et si c'était un loup, elle mourrait, tel était son destin. Mais elle ne se laisserait pas faire. Elle pensait également que ce pouvait être un simple soldat continuant sa ronde, allant sûrement faire une pause pour se vider de tout ce qu'il avait pu boire aujourd'hui. Elle resta néanmoins près de mur, fronçant les sourcils pour mieux apercevoir la silhouette qui se dessinait devant elle. En remarquant le costume, elle se redressa et détendit ses épaules. Si c'était un garde, elle ne craignait rien à part se faire virer de là très rapidement, mais il n'allait certainement pas la tuer, elle n'avait pas d'arme et n'était pas un méta. Soupirant aux propos de ce soldat, elle l'observa plus longuement, avant de remarquer que c'était une fille. Très jeune, presque autant qu'elle, Orwen était surprise de la voir traîner dans les environs. Si surprise, qu'elle n'osa pas répondre, bouche bée. Elle pensait que les gardes étaient tous des hommes forts et musclés qui étaient capables de défendre les habitants, autour des maisons. Reprenant ses esprits, elle se frotta le front d'un air gêné et sourit avant de répondre poliment. Après tout, on lui demandait seulement son identité. « Orwen Oakens. Scientifique, fille de Ryan Oakens, scientifique lui aussi, et fille de Yandra Oakens, du même métier. Humaine. » Être le plus précis possible était recommandé lorsqu'on se présentait à un garde, pour éviter d'être confondu avec un méta. Il n'avait ainsi qu'à regarder dans les bases de données et vérifier qu'elle avait raison. Elle s'approcha alors d'encore un pas, curieuse d'en savoir plus sur cette jeune femme qu'elle ne semblait pas avoir aperçu avant. « Et vous ? Je veux dire, on a le même âge, on aurait du au moins se rencontrer pendant nos études, non ? » Finalement, elle haussa les épaules comme si de rien était et laissa ses yeux explorer un peu plus le physique de cette nouvelle. Elle nageait dans ses vêtements, qui n'étaient pas en très bon état, et ce badge. Écarquillant les yeux comme une chouette, dont il ne restait pas de trace sur Réa, elle observa celui-ci en détail, lisant le nom. Humectant ses lèvres, elle fit rapidement le rapprochement avec... Gamon. Oui, elle était certaine qu'il avait porté ce même costume, avec ce même nom gravé sur la poitrine la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Cela ne remontait à pas très longtemps. Elle eut alors des doutes, qu'elle n'osa pas révéler à voix haute, mais son cœur s'emballait déjà. Était-ce un piège ou tout simplement un hasard ? Une fille pouvait-elle s'appeler John ? Déglutissant, Orwen avait visiblement pâli, et recula d'un pas. Ce pouvait être une véritable humaine lui faisant une blague, ou portant le costume de son copain pour se balader, ou bien une méta, une louve... Un soupçon de jalousie se fit sentir avant que la jeune femme ne grimace, fermant les yeux pour se calmer un peu. Elle les rouvrit aussitôt, de peur de se faire attaquer, et enchaîna sur des questions qui se voulaient innocentes. « Ils n'avaient plus de costume à ta taille ? Ou tu l'as récupéré pour faire une blague. Si c'est ça, je t'assure, tu m'as bien foutu les jetons ! » Riant nerveusement, elle passa une main dans ses cheveux, nerveusement. Même si elle ne le savait pas, sur sa peau et ses vêtements qu'elle ne pouvait pas laver tous les jours à cause des rations d'eau, était ancrées les odeurs de ceux qui l'avaient fréquentés jusqu'alors. Sa mère, qui l'avait prise dans ses bras. Son père, qui l'avait directement frappé au visage, laissant quelques séquelles. John, qui avait été intrigué par cette marque, et puis... Gamon, le méta. Sans compter le nombre de produits chimiques maniés à la journée. Des odeurs qu'elle ne sentait pas, mais qui, pour un museau, pouvaient être perceptibles, s'ils s'appliquaient, enfin, c'était ce qu'elle avait appris pendant ses études, elle n'avait aucune raison que ce soit vrai et espérait que ce ne le soit pas.  « Vous savez quoi ? Ce n'est pas très sûr ici, on devrait se rapprocher des militaires. Et votre job consiste à se promener dans le quartier des habitations, non ? Pourquoi ne m'accompagnerez vous pas pour être vraiment sûres que je ne risque rien ? » C'était risqué, mais elle devait savoir à tout prix.

795 mots.


_________________
I’ll be watching from the center of the hollow moon « I'm-a make a deal with the bad wolf So the bad wolf don’t bite no more.unbreakable »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 15 Sep - 14:14
A beautiful LieWhere did I come from, you don't want to know
I'm just another fool at the door
My enemy, what's your story?
Who do I start with, no one even knows I'm here to help this world adore
-Qui est là ?

Un bruit de fond me fit m’arrêter net. Sursautant légèrement en fronçant les sourcils, je vis au loin une femme…Une jeune…Elle devait avoir mon âge en terme de morphologie humaine.
Prenant mon rôle au sérieux, je tentais de prendre une démarche militaire en allant vers elle…Quelque peu stressée de par mon jeu d’acteur.

-Bonjour ! Officier de la garde ! Cette zone est interdite ! Déclinez votre identité !

J’avais un ton sérieux et dur. Bon dieu que c’était jouissif de mettre à genoux ces foutus humains ! Je comprenais mieux pourquoi Gamon ne voulait pas que je sorte ! Il voulait garder cette tenue et cette joie pour lui tout seul.

Je ne mis que peu de temps à arriver à quelques mètres de cette dernière. Mon instinct ne m’avait pas trompé. Elle était jeune. Très certainement mon âge humain. Mais ce qui me perturba dans un premier temps, c’était….A quelle type d’humain faisait-elle partie ? Penchant la tête légèrement je l’examinais de haut en bas. Il y avait des peaux aussi blanches chez eux ? Et pourquoi sur certaines zone de sa peau ce n’était pas blanc mais noir ou encore rouge ? Cette humaine était vraiment bizarre. Ou tout du moins pas comme toutes les autres que j’avais pu croiser.

- Orwen Oakens. Scientifique, fille de Ryan Oakens, scientifique lui aussi, et fille de Yandra Oakens, du même métier. Humaine.


Je replongeai mes yeux dans ceux de cette fille avec un léger rictus en coin. *BINGO ! Elle a crue à mon histoire ! Finalement je ne suis pas si mauvaise en actrice moi aussi* Un rictus qui s’effaça rapidement lorsque j’entendis le mot Scientifique. Passant de joviale et fière de ma comédie, à impassible et froide, je venais de me rappeler ce qu’était les humains. Des personnes froides et sans compassion qui préféraient tuer et exterminer une espèce pour leur petit confort… Est-ce qu’elle aussi avait tué l’un des nôtres ? Elle aussi se moquait de nous et nous regardais souffrir lorsqu’un test allait en leur faveur ?
Lorsque je la vis s’approcher d’un pas vers moi, mon instinct de peur envers ces derniers pris le dessus, me contentant de faire un pas en arrière à mon tour tout en déglutissant légèrement. Je n’avais pas peur... Mais cette nouvelle envers son statut ne m’enchantait guère.

-Et vous ? Je veux dire, on a le même âge, on aurait du au moins se rencontrer pendant nos études, non ?
-Euuuh…*réflechis une seconde avant de reprendre son rôle a cœur* Je m’appelle Barlock. Et c’est vrai qu’on ne s’est pas croisée. J’aimais pas trop aller en cours, je préférais m’entrainer pour attraper les métas tu sais !

Fiou…Chouette parade Ellie ! Un sourire s’échappa une nouvelle fois de mon visage. Mère serait fière de moi si elle voyait comment je me débrouillais ! Je me permis de regarder un petit peu autour de nous. Elle était seule. Je me demande bien ce qu’elle fiche par ici celle-là. Ce n’est pas censé se déplacer en troupe un humain aussi ? Mais ce n’est que quelques secondes après qu’une odeur vint me titiller les sinus de loup. Fronçant les sourcils, j’analysais une nouvelle fois cette nana et fit mine de m’avancer d’un ton ferme vers elle pour analyser plus en détails cette fille. Certaines odeurs me paraissaient familière…De personnes que j’aurais côtoyé du temps de mon enfermement…Mais également une autre plus…habituelle…Pourquoi est-ce qu’elle sentait Gamon ?!

-Ils n'avaient plus de costume à ta taille ? Ou tu l'as récupéré pour faire une blague. Si c'est ça, je t'assure, tu m'as bien foutu les jetons !

Sortant de mes songes je fis un léger sursaut lorsqu’elle reprit la parole. Me refocalisant sur cette dernière, je repris.

-Non c’est juste que j’aime porter des vêtements large ! Et puis… C’était les habits de mon père.

Soupirant tout en croisant les bras à la vue de cette dernière qui rigolait, je commençais à perdre patience. Enfin…A vrai dire j’étais du genre susceptible comme nana mais ça il était hors de question que je le dise.
J’allais m’apprêter à répondre pour tenter de la faire partir, mais elle fut plus rapide que moi…Et autant vous dire que ça réponse me fit quelque peu paniquer une nouvelle fois.

-Vous savez quoi ? Ce n'est pas très sûr ici, on devrait se rapprocher des militaires. Et votre job consiste à se promener dans le quartier des habitations, non ? Pourquoi ne m'accompagnerez-vous pas pour être vraiment sûres que je ne risque rien ?
-Eu…Et bien…. En effet ce n’est pas très sûr et il serait plus sage pour vous de partir…. *se gratte la tête* Mais oui rentrez chez vous ! Et que je ne vous revois plus par ici c’est dangereux ! Je ne préfère pas rejoindre mes collègues je…. *réfléchis* Ils ne m’aiment pas trop vous savez je suis une des rares filles de ma section donc bon…

Tout en me triturant la tête et m’emmêlant les pinceaux je commençais à paniquer. Bon…Il allait falloir que je révise mes compétences de manipulation pour la prochaine fois putain …. Je repris très vite.

-Et puis…Non non vous inquiétez pas je dois gérer la zone où je suis et ne peux pas quitter mon poste ! C’est….C’est le chef qui m’a dit de faire une ronde ici pour surveiller….le secteur !

Je fis un signe en même temps quelque peu gauche en levant mon pouce en l’air. Je ne savais pas trop ce que ça voulait dire, mais beaucoup de garde et scientifiques que j’avais croisé autrefois faisait ce signe en rigolant.

-La zone est tranquille partez sans risques ! Et n’allez pas voir mes collègues…Je leur dirais que vous étiez dans le coin.

Bon ok ok ok…Je commençais à faire n’importe quoi…Il fallait vraiment que je la joue fine sur ce coup…Si elle arrivait à comprendre que je n’étais pas l’une des leurs…Il suffisait d’une flèche qui endors pour que je me retrouve en cage.
Pourquoi t’es sortie Ellie…C’était vraiment une si bonne idée ?....
Prenant un air un peu songeur et non sur de moi, je fis une nouvelle fois un geste de main vers elle tout en commençant à reculer vers l’endroit d’où je venais. Il fallait que je parte…Au plus vite.

-Bon bah…Rentrez bien hein ? Bon courage pour le travail…Je vais aller faire ma ronde ! Salut !


© 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Scientifique
Messages : 401
Date d'inscription : 07/09/2017
GIF :
Sam 16 Sep - 17:01
détails
A beautiful lie
Try to let go of the truth
ft. Ellie
Ʃkaemp はは ™

Orwen ne comprenait pas le comportement de la jeune femme qu'elle avait en face d'elle, se demandant même si elle avait des problèmes mentaux ou si elle était juste surexcitée. Dans les deux cas, Orwen n'était pas très rassurée. Elle ne dit pourtant rien, la laissant s'expliquer après avoir posé quelques questions. Barlock, c'était étrange de porter un tel prénom, et de dire ensuite que ça appartenait à notre père. Soupirant, elle lâcha l'affaire et commença sérieusement à la soupçonner d'être en train de mentir. Pourtant naïve, il lui arrivait parfois de voir clair dans un jeu, et surtout ces derniers jours, où sa vie était complètement chamboulée. Ses parents ne semblaient plus avoir grand chose à faire d'elle, ils attendaient seulement qu'elle enfante avec un homme digne de ce nom, et ils avaient bien essayé de lui en faire rencontrer, son cœur était déjà pris. Elle le niait forcément face à eux, mais sa mère lui lançait des regards qui voulaient dire qu'elle comprenait. Cette dernière pensait sûrement que sa fille avait besoin d'un peu de temps avant de le présenter, ignorant totalement qu'elle ne le verrait jamais. De plus, leur histoire n'avait rien de concret. Même s'ils avaient la volonté de se voir régulièrement, de passer du temps ensemble et de céder à ces envies de cœur, et qu'ils le faisaient, tout pouvait arriver, et surtout des mauvaises choses. Surtout que, depuis quelques jours, la demoiselle était longuement surveillée quand elle se baladait et que les soldats et gardes se devaient d'expliquer en détail ce que faisait leur fille quand elle ne travaillait pas. Un fardeau bien lourd à porter, auquel elle s'était jurée de mettre fin, sans avoir le courage même de le faire. Alors, elle s'attendait en effet à être suivie par cette inconnue, accompagnée au moins jusqu'aux habitations afin de faire sereinement le dernier trajet seule. Mais au lieu de cela, elle lui intimait de repartir et de se débrouiller, chose qui surprit Orwen, qui écarquilla les yeux, bouchée bée. Elle pouvait comprendre que Barlock n'aie pas envie de raccompagner une jeune femme comme elle jusqu'aux habitations, mais de là dire catégoriquement non alors que c'était son travail... Elle n'en revenait pas. Parce qu'elle même n'avait pas un tel culot, n'osant jamais dire non de peur d'en ressentir les conséquences. Immobile, elle l'observa un peu plus en détails, le cœur battant. La demoiselle à la cape osa avancer d'un pas, les mais moites. « Attendez. » dit-elle finalement, fronçant les sourcils, ne comprenant pas pourquoi elle venait de faire un tel signe dans une telle circonstance. Soupirant, elle entreprit de se montrer plus douce qu'elle ne l'était déjà, et laissa poindre un nouveau sourire sur son visage angélique. Elle voulait au moins parler un peu, comprendre, parce qu'elle n'avait pas l'habitude d'être en contact avec d'autres femmes, et qu'elle n'avait pas envie de rentrer. « Vous savez, vous n'avez pas besoin de mentir. » commença-t-elle en fronçant les sourcils, cherchant ses mots pour être le plus juste et le plus polie possible. « Après tout, je peux comprendre que tu aies volé un costume à ce pauvre véritable Barlock, moi aussi j'aurais voulu avoir le courage de le faire pour me balader ici. Tu as entendu des histoires sur ce coin, toi aussi ? On est tous curieux de savoir de ce qu'il peut se cacher dans le coin. » Haussant les épaules, elle finit par mettre les mains dans les poches avant d'observer les alentours calmement, pour vérifier qu'elles étaient bien seules, avant de replonger son regard dans celui de l'inconnue. « Promis, je dirais rien aux autres. Alors, tu t'appelles comment ? »

655 mots.


_________________
I’ll be watching from the center of the hollow moon « I'm-a make a deal with the bad wolf So the bad wolf don’t bite no more.unbreakable »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 16 Sep - 22:27
A beautiful LieWhere did I come from, you don't want to know
I'm just another fool at the door
My enemy, what's your story?
Who do I start with, no one even knows I'm here to help this world adore


-Bon bah…Rentrez bien hein ? Bon courage pour le travail…Je vais aller faire ma ronde ! Salut !

Comment passer de personne tout à fait crédible à quelque chose de tout à fait subjectif ? Appelez Ellie ! Dispo tout les soirs de 23h à 6h du matin ! Non mais sérieux putain c’était pas possible d’être aussi stupide !
Je reculais tout en ne la quittant pas du regard, la main au ciel et lui souhaitant bon vent…Mais c’est au moment ou je m’apprêtais à me retourner que je lâchai un soupir.

-Attendez.

*Et merde….* Pensais-je. M’arrêtant à nouveau d’un air interrogateur, je tentais de garder le minimum de dignité que j’avais dans mon rôle tout en regardant de temps à temps autour de nous si personne n’arrivait.

-Oui ?
- Vous savez, vous n'avez pas besoin de mentir. Après tout, je peux comprendre que tu aies volé un costume à ce pauvre véritable Barlock, moi aussi j'aurais voulu avoir le courage de le faire pour me balader ici. Tu as entendu des histoires sur ce coin, toi aussi ? On est tous curieux de savoir de ce qu'il peut se cacher dans le coin.
-Euuuu

Je fronçais les sourcils à mon tour, réfléchissant à la meilleure réponse possible qui s’offrait à moi. Cette fille était mignonne…Mais horriblement maligne pour une humaine. Je ne savais plus quoi faire…Continuer dans ce role qui semblait être perdu d’avance ? Ou improviser pour en trouver un autre ? Punaise moi qui pensais pouvoir espionner sans trop de mal grâce à cet uniforme…J’allais encore revenir la queue entre les jambes… Comment je me démerdais pour toujours me foutre dans des histoires impossibles.
La regardant mettre ses mains dans ses poches puis me regarder, je la fixais tout en cherchant quelle nouvelle parades je pourrais lui sortir…Mais sa nouvelle phrase me mis très mal à l’aise…. Pour une raison que j’ignore certes…Mais mal à l’aise… J’avais comme une étrange sensation…Qu’elle essayait de me faire comprendre quelque chose.

- Promis, je dirais rien aux autres. Alors, tu t'appelles comment ?


Ma première réaction fut de me gratter l’arrière de la tête tout en lâchant un léger sourire de panique. C’était une humaine…Et encore en plus une scientifique…Mais son visage et son air me paraissait pourtant inoffensif…Et puis cette odeur de Gamon… Tout se mélangeait dans ma tête…
Il fallait que j’essaie quelque chose…

-Bon d’accord d’accord ! …Tu m’as eu ! *lève son pouce en l’air tout en souriant* Et bien… Ouais pour être tout à fait honnête j’ai piqué ce costume…Je suis une gamine toute simple qui aide ses parents à la restauration…
On m’a dit que des métas trainaient pas loin…J’avais envie de les voir…. Tu en as déjà vu ?


Je fronçais les yeux sur elle, cherchant à comprendre le ressenti quelle aurait suite à cette question. Après tout peut être que les humains ne sont pas tous bêtes…Et au pire cela me donnera des indices sur leurs plans d’attaque futur !

-Ah et eu oui…Je… Je m’appelle Ellie !

Ne sachant trop comment faire pour la présentation humanoïde, je me contentai d’hocher la tête bêtement tout en souriant légèrement, avant de recaler une mèche de cheveux derrière mon oreille droite qui abritait mon tatouage fait par les hommes du temps de notre enfermement.


© 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Scientifique
Messages : 401
Date d'inscription : 07/09/2017
GIF :
Sam 23 Sep - 18:07
détails
A beautiful lie
Try to let go of the truth
ft. Ellie
Ʃkaemp はは ™️

Orwen voyait bien qu'il y avait quelque chose qui clochait, mais quoi ? Elle était incapable de le dire. Tellement de monde passait son temps à mentir, ou du moins, à taire la vérité que tout le monde devenait suspect. On prenait certaines personnes pour des menteurs, des métas, ou simplement des fous. La jeune femme, elle, au contraire, ne mettait personne dans ces catégories. Elle ne s'en sentait pas capables, car pour elle, les humains avaient des caractères bien différents et pourtant similaires pour certains. C'était compliqué, la psychologie, elle en avait bien conscience. Aussi compliqué que de se faire passer pour quelqu'un qu'on est pas. Elle arrête donc cette jeune inconnue, décidant de poser quelques questions pour en savoir plus. Des questions, qui, au fil du temps, semblaient la mettre terriblement mal à l'aise. Soupirant, elle voulut se raviser, mais elle finit tout de même par véritablement se présenter. Cette fille était juste comme elle, au final. Elles étaient jeunes, naïves, et assoiffées de connaissance sur les mondes qui pouvaient les entourer. Au final, elle n'était pas surprise de retrouver quelqu'un comme elle dans les parages à une heure si tardive. Alors oui, elle eut momentanément dans la tête l'idée que celle-ci soit une méta, mais elle n'y croyait vraiment pas. Et quand une question lui revint en pleine face, son cœur manqua un bond. Ses joues rosirent et elle détourna le regard d'un air gênant, se balançant d'une jambe sur l'autre. Ce n'est qu'après avoir humecté les lèvres qu'elle osa enfin reprendre la parole. « Je suis scientifique, j'étudie les métas depuis que je suis enfant, alors oui, j'en ai déjà vu. » Déjà fréquenté. Déjà embrassé, aussi. Des détails qui la mettaient mal à l'aise, et qu'elle préférait taire pour éviter les ennuis. Mais elle avait envie d'expliquer à ses parents combien elle aimait cet homme, ce loup, et tous les risques que ça représentait, même si elle n'en voyait pas beaucoup. Combien elle se sentait bien lorsqu'elle se perdait dans ses bras, lui faisant découvrir ce que c'était qu'être un bipède, lui faisant apprécié sa compagnie. Il avait voulu la tuer, aussi, parce qu'elle avait avoué que son père était le tueur de son père et de sa sœur, mais il en avait été incapable. Il l'avait juste rapprochée pour l'embrasser comme elle l'avait fait une autre nuit. Tant de souvenirs gravés dans sa mémoire et qui la laissaient sur un véritable petit nuage de bonheur. Et puis, elle vit cette lueur de curiosité dans ce regard si particulier, alors, c'est le sourire aux lèvres qu'elle continua, espérant ne pas avoir à faire avec une fétichiste des humains qui voulaient tuer les loups à tout prix, presque comme son père. « Oh, bien sûr, j'étudie mais je ne m'en sers pas comme cobayes. Il arrive que certains perdent ne serait-ce que la vue à force de se transformer ou de se faire piquer par des seringues. Je préfère être sûre de moi et ne courir aucun risque, je n'ai pas envie de finir en petit déjeuner ! » Lâcha-t-elle pour tenter de noyer le poisson, avant de revenir s'asseoir contre le mur, lasse d'être debout. Elle jura même intérieurement sentir une goutte de sueur et de peur perler sur son front. Elle ne pouvait pas en dévoiler trop, mais pourtant, elle ne pouvait pas s'en empêcher, comme si parler était devenu soudainement une seconde nature dont elle ne pouvait pas se séparer. « Mon père se charge de cette partie là avec ma mère. Crois-moi, la restauration est bien plus passionnante ! » ajouta-t-elle en riant légèrement, tentant de se détendre un minimum.

645 mots.


_________________
I’ll be watching from the center of the hollow moon « I'm-a make a deal with the bad wolf So the bad wolf don’t bite no more.unbreakable »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 29 Sep - 14:40
A beautiful LieWhere did I come from, you don't want to know
I'm just another fool at the door
My enemy, what's your story?
Who do I start with, no one even knows I'm here to help this world adore


Au départ dans la fuite, les questionnements de cette femme m’intriguaient pourtant de plus en plus et me forçait à rester en sa compagnie. Je savais que ma première couverture était complétement bousillée, mais bien qu’un méta classique s’enfuirait dans la crainte de se refaire attraper à nouveau, ma curiosité et mon envie d’en savoir plus sur elle…Et surtout sur la raison de l’odeur de Gamon sur ses vêtements…Me laissait courir un énorme risque.
Rebondissant sur ce que je pouvais en lui disant que j’étais une simple cuisinière, je ne pouvais m’empêcher de savoir si elle avait déjà côtoyé un méta. Mon flair me disais que oui…Mais il n’était pas assez puissant pour en savoir la raison.

- Je suis scientifique, j'étudie les métas depuis que je suis enfant, alors oui, j'en ai déjà vu.

Je sentais que cette question la mit mal à l’aise. Tout comme cette réponse qui me mit pour ma part dans un certain incofort. Tentant de faux sourire pour paraître intéressée par ce qu’elle me disais, je mettais mes mains dans mes poches tout en me rappelant ce que ces scientifique s’amusait à étudier…Nous rendant pour certains sourd…Aveugle…Mort…Et même parfois amnésique…Comme mon amie…Mya.

-Oh, bien sûr, j'étudie mais je ne m'en sers pas comme cobayes. Il arrive que certains perdent ne serait-ce que la vue à force de se transformer ou de se faire piquer par des seringues. Je préfère être sûre de moi et ne courir aucun risque, je n'ai pas envie de finir en petit déjeuner !
-Je vois….

Je me mordis un coin de la lèvre tout en baissant le regard. J’avais envie de lui crier au visage ce que nous avions subis durant ces longues années…De lui dire que perdre la vue était déjà horrible pour nous bipède…Qui en avions besoin pour nous déplacer au quotidien…Que ne plus avoir la vue…En revenait à être déjà à moitié dans le cercueil… Mais je me contenais…Me contentant de de serrer les poings au fond de mes poches de pantalon.

-Mon père se charge de cette partie-là avec ma mère. Crois-moi, la restauration est bien plus passionnante !

Une phrase qui me fit sortir de ma bulle tout en relevant le regard vers elle qui venait à nouveau de s’assoir contre le mur. Ma haine envers les humains venait de refaire apparition, mais pour une fois je me surpris…Je fus incroyablement calme…
Me rapprochant d’elle d’un pas peu hésitant, j’avais envie de rester à ses coté …D’en savoir plus sur cette unité. Ça allait très certainement pouvoir m’aider moi et mon clan pour la suite des évènements. Faisant quelques pas dans sa direction, je m’assis à mon tour face à elle.

-Je ne sais pas ce qui est le plus passionnant des deux… Mais perdre ne « serait-ce » *fait le signe des guillemets* que la vue…ça doit déjà être horrible pour eux tu ne penses pas ?

A force que le temps passait, je commençais à faire le rapprochement avec tout ce qu’elle m’avait dit plus tôt et son métier. A trop vouloir rentrer dans mon rôle, je n’avais écouté la moitié de ce qu’elle m’avait dit. Oui je venais de me rappeler de sa présentation…De son nom de famille…De son père…Ryan… Un fait qui me fit une nouvelle fois me mordre l’intérieur de ma joue, laissant s’écouler un petit filet de sang le long de mon œsophage.  Ryan….C’est lui qui m’avait fait ma première piqure…C’est lui qui m’avait fait sortir mon premier cris lors de ma transformation humaine….
Je sentais la haine monter, tout comme ma transformation qui je le sentais…Pourrais me jouer des tours si je ne me canalisais pas de suite…Une cause qui me fit tenter de penser à autre chose en enchainant par une nouvelle question.

-T’as déjà vu des métas depuis la fameuse nuit ? Je me demande bien où ils se cachent… Ton…Père à une idée de tout ça ?

Tout se bousculait dans ma tête. L’odeur de mon frère Gamon…Ryan le tueur de mon père et ma sœur…ma rage que je tentais de canaliser pour ne pas lui arracher la jugulaire tout de suite.



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Scientifique
Messages : 401
Date d'inscription : 07/09/2017
GIF :
Lun 9 Oct - 17:06
détails
A beautiful lie
Try to let go of the truth
ft. Ellie
Ʃkaemp はは ™️

Orwen vit cette drôle de grimace traverser le visage d'Ellie qui tentait au départ de sourire. La jeune femme pouvait très bien comprendre sa réaction car, à sa place, elle aurait eu exactement la même réaction. Quand une scientifique vous disait avoir étudié les métas de près depuis sa plus tendre enfance, bien des idées pouvaient vous traverser l'esprit, notamment les expérimentations odieuses possibles qu'ils subissaient, dans l'espoir qu'un jour ce soient les humains qui deviennent eux-mêmes des cobayes. Elle ne serait pas même surprise si son interlocutrice décidait de s'enfuir au plus vite pour éviter d'être l'uns de ces futurs cobayes entre les mains de scientifiques qui avaient, à force de manier des produits chimiques, complètement perdu la tête. Mais étrangement, effrayée de passer pour le genre de personne qu'elle n'était pas, Orwen ne put s'empêcher de se justifier même si ça n'en valait strictement pas la peine, et peut-être un peu trop. La brune restait, elle, parfaitement muette, probablement en train de digérer les informations qu'on venait de lui donner alors qu'elle n'avait pas demandé à en savoir autant. Orwen ne s'attendait pas non plus à ce que cette jeune femme en face d'elle décide de s'approcher et de s'installer en face d'elle pour discuter, pensant qu'elle trouverait un moyen de fuir la conversation. Ici, toutes deux étaient vulnérables, la blonde en avait parfaitement conscience. Non seulement un militaire pouvait faire une ronde dans le coin et les découvrir dans un lieu où elles ne devraient pas être après l'heure du coucher, mais il pouvait également très bien s'agir d'un loup qui n'aurait aucune pitié à les dévorer. De plus, elles parlaient ouvertement de sujets qui effrayaient bon nombres de citoyens de Réa. Hochant alors la tête, Orwen poussa un long soupir, s'imaginant elle-même à leur place, provoquant aussitôt de violents frissons lui remontant tout le long de sa colonne vertébrale, jusqu'à se traduire par une légère grimace de son visage angélique. Dans une cage aux parois de verres incassables, elle hurlerait d'abord à longueur de journée à s'en briser les cordes vocales, dans l'espoir d'être libérée enfin et puis, les scientifiques ne pouvant plus supporter cette louve enragée dont les plaintes étaient nuisibles à leur travail, n'hésiteraient pas à lui enfoncer des seringues dans le cou en laissant les sérums la faire taire, quitte à la rendre muette sous sa forme de louve et celle humaine. Peut-être même perdrait-elle la vue aussi, et alors, elle serait définitivement perdue, terrifiée, l'espoir la quittant peu à peu pour laisser place à un désespoir qui la tuerait. « Oui, ce doit être un véritable cauchemar. » lança-t-elle, lèvres pincées, en revenant à la dure réalité. « J'essaie de lutter contre ça, de rendre à certains ce qu'ils ont perdu au cours de ces longs mois de captivité, d'effacer leur douleur de la transformation. » reprit-elle en hochant vigoureusement la tête, même si en vérité, elle n'avait pour le moment rien testé sur qui que ce soit de peur de tuer des innocents à force de s'être trompée de formules. Elle savait que la science nécessitait des expérimentations, d'être remise en question de cette manière, mais elle ne souhaitait pas tout de suite s'y résoudre. Une fois cette question réglée, une autre s'échappa des lèvres d'Ellie, provoquant chez Orwen un sourire particulièrement gêné, faisant rosir ses joues à vue d'oeil. Elle n'avait pas le droit de laisser échapper ne serait-ce qu'un indice à cette future cuisinière, dont le rôle était de rester en cuisine et de nourrir des bouches sans poser de questions, même si elle aurait voulu, ne serait-ce que quelques secondes, lâcher les prénoms de Gamon et d'Elwë en faisant comprendre qu'ils étaient tous deux des métas extraordinaires dont elle n'imaginait pas qu'un jour les chemins puissent se séparer. Avalant sa salive, elle lâche alors quelques mots hésitants, entre le mensonge et la vérité, d'un air peur sûr d'elle. « Oui, j'allais m'approvisionner et j'ai croisé un loup en faisant un petit détour pour avoir encore un peu de calme avant de m'engouffrer dans la vie de ces marchands. Il m'a vu, mais je n'ai pas cherché à le suivre, je suis partie continuer mes affaires comme si de rien était, c'était le mieux à faire de toute façon. » Finalement, elle se leva en souriant pour empêcher la jeune curieuse de poser davantage de questions, inventant un presque-mensonge pour s'en sortir rapidement. « Je vais devoir rentrer. Je ne te force pas à me raccompagner. J'imagine qu'on se reverra plus tard ? » Elle se mit alors à reculer doucement dans l'espoir de s'enfuir le plus vite possible, avant d'être réellement percée à jour.

840 mots.


_________________
I’ll be watching from the center of the hollow moon « I'm-a make a deal with the bad wolf So the bad wolf don’t bite no more.unbreakable »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Mar 10 Oct - 11:25
A beautiful LieWhere did I come from, you don't want to know
I'm just another fool at the door
My enemy, what's your story?
Who do I start with, no one even knows I'm here to help this world adore


Cette fille m’intriguait. Tout comme sa présence ici qui ne semblait en rien logique. Après tout c’est vrai quoi…Une scientifique ? Loin de son habitation et son lieu de travail ? Que pouvait-elle bien chercher ? Une raison qui me força …Parmi tant d’autres…A rester à ses côtés en venant même à la rejoindre en position assise. Elle parlait des métas…De ce qu’ils subissaient et avaient subis par le passé. Intérieurement je rageais rien que de me rappeler ce que j’avais vécu moi et mon clan lors de ses expériences. Les poings serrés, je tentais pourtant de canaliser mes émotions du mieux que je le pouvais.

-Je ne sais pas ce qui est le plus passionnant des deux… Mais perdre ne « serait-ce »
*fait le signe des guillemets* que la vue…ça doit déjà être horrible pour eux tu ne penses pas ?
-Oui, ce doit être un véritable cauchemar. J'essaie de lutter contre ça, de rendre à certains ce qu'ils ont perdu au cours de ces longs mois de captivité, d'effacer leur douleur de la transformation.

Pour une raison inconnue, cette fille semblait être du côté des loups…Chose qui me fit sortir un léger air d’étonnement sur mon visage. Après tout c’est vrai que pour moi tous les humains paraissent avides de pouvoir et sans aucunes compassions envers les autres espèces…Après tout nous n’étions même pas considéré comme « vivant » mais plus comme des « expériences ».

Acquiesçant légèrement tout en baissant la tête, je réfléchissais à tout ce qu’Orwen me disait. Je pensais aussi à cette odeur si singulière de Gamon. A son père qui nous avait complètement détruit…
Elle parlait d’essayer d’effacer leurs douleurs et rendre des choses qu’ils avaient perdus au cours de leurs expériences…Et je ne pus m’empêcher d’avoir une pensée pour mon amie Mya. Pourrait-elle un jour retrouver sa mémoire ? Pourrait-elle un jour se rappeler de la personne que j’étais pour elle ?
Pleins de questions tournaient en boucle dans ma tête. Partagée entre la haine et les questionnements, je montrais sur mon visage quelqu’un de très perturbée et atteintes par toutes ses informations.

Ce n’est que peu de temps après que je repris donc, tentant de récupérer mes justes émotions.

-T’as déjà vu des métas depuis la fameuse nuit ? Je me demande bien où ils se cachent… Ton…Père à une idée de tout ça ?


La réaction d’Orwen me mit encore plus dans l’interrogation. Pourquoi paraissait-elle gênée ? Pourquoi rougissait-elle ? J’avais encore du mal à comprendre toutes ces émotions humaines, et j’en venais à me demander si je n’avais pas dit quelque chose à ne pas dire.

- Oui, j'allais m'approvisionner et j'ai croisé un loup en faisant un petit détour pour avoir encore un peu de calme avant de m'engouffrer dans la vie de ces marchands. Il m'a vu, mais je n'ai pas cherché à le suivre, je suis partie continuer mes affaires comme si de rien était, c'était le mieux à faire de toute façon

Et voilà un nouvel étonnement de ma part. Cette fille croise un loup et ne dit rien ? Parlait-elle de Gamon ? Cela pourrait expliquer cette odeur si singulière qui arrivait jusque dans mes narines. Réfléchissant à ma meilleure réponse, je n’eue pourtant le temps de ne rien dire que je la vis se relever sur ses deux jambes. Elle avait l’air stressée et gênée de rester dans ce coin. Chose que je pouvais comprendre…Après tout nous étions au plein milieu d’un camp militaire.

-Je vais devoir rentrer. Je ne te force pas à me raccompagner. J'imagine qu'on se reverra plus tard ?
-Oh eu…oui d’accord…*se relève à son tour*

Des milliers de questions tournaient au tour de mon crâne. Pourquoi ne disait-elle rien par rapport à sa rencontre du loup ? Pourquoi Gamon ? Quel état le rapport avec son père Ryan ? Et pourrait-elle soigner mon amie Mya ?

J’avais un air triste et énervée de ne pouvoir en savoir plus, mais je savais moi aussi que je ne pouvais rester trop longtemps dans les environs. Après tout je n’étais pas connue du secteur militaire et si on me croisait dans cette tenue…Je préférais ne pas y penser.
Je devais rejoindre les miens, avant que mon frère ou ma mère ne rentre.

-J’aurais aimé en savoir plus sur toi et tes histoires …On pourra se revoir un jour ?

Je la regardais reculer, les mains dans les poches et le regard un peu triste de devoir la quitter avec tant de questionnements…J’avais juste envie de savoir si je pouvais la tuer dans la nuit …Ou au contraire l’utiliser pour avoir plus d’informations sur les humains.



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
A beautiful lie [ft Ellie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» ELLIE + just give me a reason.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: archives :: Archive rp-
Sauter vers: