With all my bitterness ~ Ellie/Gamon

 :: Legacy :: Partie Nord :: Les habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ellie
AK-298
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 8 Sep - 5:28
With all my bitternessMieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.Il y a un adage qui dit : Mieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.
Je n’avais jamais réellement compris ce proverbe. Du moins jusqu’à notre libération de la navette.
Avide de vengeance, je ne voyais que la mort et le meurtre sans vraiment chercher à penser à de réelles stratégies.
Mais le temps passait, et pendant que je voyais tout le monde s’agiter dans notre tanière, moi je traînais des pieds sans savoir comment aider ou avancer dans cette quête du pouvoir.

Mon frère m’empêchait de quitter la tanière…Ma mère n’était jamais présente…Et je voyais tout le monde autour de moi imaginer des plans d’attaque les uns autant bizarre que les autres.
Je fumais de rage que mon frère me laisse toujours de côté ou ne m’écoute pas. Ok j’étais jeune…Mais maintenant suffisamment mature pour faire mes propres choix. D’autant plus que je commençais à tenir deux petites heures dans ma phase de méta, et il faut le dire…C’était déjà pas si mal !
Ok ok…Les émotions trop forte me faisaient me transformer n’importe quand…Mais lorsque c’était contrôlé…Il n’y avait plus vraiment de problèmes non ?

C’est ainsi et sur un coup d’énervement que je décida de quitter la tanière en douce, lorsque tout le monde s’affairait à s’agiter et donner leur point de vue autour d’un rocher central de notre grotte.

Mon côté furtif ne prit pas trop de mal à me dépêtrer de cette foutue prison de glace sans me faire remarquer. Rejoignant doucement la surface…J’arrivais à l’entrée de la caverne en l’espace de quelques minutes.
Le soleil commençait à tomber…Il devait être 17h.
Me transformant en humaine tout en attrapant un costume de villageois que mon frère laissait non loin de l’entrée, je me mis en route vers Legacy.

-Allez Ellie…T’as deux heures devant toi tout va bien se passer…

Soupirant sans vraiment savoir ou j’allais, je me dirigeais donc vers la capitale…Et plus précisément vers ses habitations. Vous vous rappelez ce fameux adage ? « Mieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis ».
C’est exactement le crédo que j’entrepris d’avoir pour aujourd’hui…

10minutes plus tard, me voilà arrivée au coin habitation. Il y avait peu de monde dans les rues.
Quelques enfants qui jouaient autour des maisons, et des passants qui discutaient entre eux…
Je voulais les comprendre. Savoir ce qu’étaient leur vie…
Avançant, le regard curieux et attentif à la fois je me faufilais à travers les passants.

-Pardon… *tape l’épaule d’un villageois* Oh excusez-moi ! *recommence un peu plus loin en évitant de justesse un gamin qui courait dans tous les sens*

*Putain c’est pas possible d’être aussi maladroite Ellie ! Ressaisis toi !*
Pensais-je avant de finalement trouver le lieu parfait.
Un petit arbre mort se trouvait non loin d’un groupe de personne qui discutait. M’asseyant proche de ce dernier, je fis mine de rêvasser tout en écoutant les paroles des citoyens de Legacy.
Ils parlaient de notre fuite. Ils semblaient avoir peur…énervés pour d’autres.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Gamon
Fondatrice - GX-222
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Ven 8 Sep - 11:34

Wake up, we are monsters.
Ellie ft. Gamon
Les temps sont durs. Face aux murs érigés par les hommes, nous devons être forts. Soutiens, maintiens de l'esprit, certains sont engourdis, fatigués, incapable de vouloir plus qu'une simple liberté. Ceux là m'agacent. Ils me tapent sur les nerfs. Nous ne sommes qu'une poignée à tenter de faire bouger les choses, à mettre notre peau en danger pour qu'ils puissent manger, subsister...
Ils ne savent que parler, et non agir. Je sais que Mère est la première à prendre des risques quasi quotidiennement, mais moi, je suis déjà épuisé. Je me suis bien trop longtemps transformé en une semaine. Mes muscles me tirent, ils hurlent de douleur. Mon esprit, lui, est tiraillé, migraineux. Il me fait comprendre que c'en est assez pour le moment, alors je reste sous mon apparence lupine pour me détendre, prendre du repos. Récemment, beaucoup d’événements nous avaient tous chamboulé, et nous ne devions pas nous tuer à la tâche mais prendre en patience, garder notre calme, se soutenir mutuellement.

Alors que je retourne dans notre tanière à mère, Ellie et moi, je remarque l'absence de cette dernière. Nous n'avons pas beaucoup parlé depuis notre nouvelle liberté car elle ne cesse de me demander pour aider. Forcément, je passe mon temps à refuser, je lui intime de rester ici, parmi les nôtres, où elle est en sécurité, mais je sais que c'est dur pour elle de ne rien faire. Avons-nous le choix? Elle ne tient que si peu sa transformation! Je refuse qu'elle se mette en danger à l'extérieur, qu'ils lui remettent la main dessus.

Je me lève donc pour entreprendre de lui mettre la main dessus. Cela fait bien plusieurs minutes qu'à force de questions aux autres, je me rends compte qu'elle n'est plus ici. N'a-t-elle pas osé... !? Je me mets à trottiner vers l'entrée nord où je percois enfin des traces de son odeur et remarque une pile d'habits manquantes que j'ai caché dans un trou. Je peste
intérieurement, comment a t-elle pu partir sans m'en avertir !?

Dehors le soleil se fait timide, les ombres commencent à se lever avec la lune. Je ne peux pas me transformer, pas maintenant. Je prends alors un risque énorme en m'aventurant dehors sous ma forme lupine mais me laisse t-elle le choix?
Je frôle les murs, suit leurs ombres. Je reste discret, à l'affût du moindre bruit. Son odeur laisse un trajet "visible" jusqu'aux habitations. Là, à l'ombre d'une battisse, sous un escalier j'observe, silencieux. A deux cent mètres, des hommes parlent en groupes. Ils arborent notre sujet " monstres " , " expériences " " difformes " voici les adjectifs qui nous qualifient donc à leurs yeux, je grogne, garde difficilement mon calme. Je recule, me terre sous cet escalier et essaye de reprendre mon calme pour ne pas aller leur arracher la jugulaire là maintenant , tout de suite.

Les spasmes m'envahissent mais je sens que mon corps est engourdis. Je ne peux pas me transformer, pas maintenant. J'ouvre les yeux, la douleur fait partis intégrale de mon être et enfin, je perçois au loin une silhouette familière. Ellie...
Elle est là, plus loin, de l'autre côté de ce groupe d'humains parlants haut et fort du mépris qu'ils nous portent. La voir m'apaise, elle est là, elle est sauve. Je respire, reprend mon calme. Je guette le mouvement dans la maison au dessus de moi. La porte claque, une personne en sort. Je m'allonge, enfin apaisé. J'attend que les pas s'en éloigne et je me glisse par une fenêtre. A l'intérieur je cherche un tas d'habits qui pourraient m'aller. Je déteste les accoutrements humains, ils collent à la peau, empêche une fluidité de mouvements, mais puisqu'ils en portent tous, nous devons nous mêler à la masse. Je finis par en attraper quelques uns qui devraient m'aller et me concentre.

J'ignore la douleur, la fait mienne.

Mes mains deviennent plus allongées. Mes poils disparaissent. Ma physiologie humaine prend forme. La chaleur de l'air m'étouffe un peu plus quand enfin, j'enfile les chiffons de cet humain. Je prends la direction de la sortie mais me voilà nez à nez avec l'habitant de cette maison. Ses yeux s'ouvrent en grand en me voyant, je plaque ma main sur sa bouche et l'attire à moi avant de lui faire une clé de bras et de le maintenir assez longtemps pour qu'il s'effondre, inconscient.
Montrer mon visage me met clairement en danger, et la colère monte encore d'un cran dans mon esprit. Je sors, claque la porte derrière moi. Je sens des regards inquisiteurs m'observer mais j'ai fixé mon attention sur un point, ou plutôt, une personne.

J'avance dans la rue à découvert. Je dépasse le groupe d'hommes qui ne me remarquent même pas et enfin, je sens le regard d'Ellie se poser sur moi. Je ne ralentis pas quand j'arrive à son niveau, l'attrape par une de ses manches et l’entraîne dans une ruelle plus sombre, plus silencieuse avant de la jeter contre un mur... si légère...

- Tu es folle ou quoi!? Tu veux te faire repérer!? Cramer nôtre couverture!? Qu'est-ce qui ta prit Ellie!

J'aboie presque. Je suis fou de rage que ma petite sœur se soit ainsi mise en danger sans m'en parler. Elle avait intérêt à avoir de bonnes explications...
08.09.17
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
AK-298
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 8 Sep - 14:44
With all my bitternessMieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.Cela faisait maintenant presque 30minutes que mon apparence humaine avait pris forme. Encore sereine de mes mouvements et mon esprit vif, j’écoutais ces humains qui parlaient de nous comme de vulgaires expériences de laboratoire. Comme des moins que rien.
Ma rage montait peu à peu, mais je ne me démontais pas. Restant non loin d’eux à rêvasser, j’écoutais néanmoins. Je cherchais des informations. Sur leur façon de fonctionner. De vivre. Et surtout…Comprendre comment était gardée la navette. J’espère que Gamon sera fier de moi en rentrant avec ce trop-plein d’informations ! Avec de la chance, il allait enfin comprendre que je pouvais moi aussi être utile…

Prenant une grande inspiration, je me permis de quitter un petit peu la discussion de ces hommes pour m’imprégner de leur drôles de façon de vivre. Il y avait des tanières…Sur des tanières ? Des gens qui troquaient des choses pour des morceaux de cailloux brillant… Du feu ?
Leurs vies étaient vraiment étrange…Et plutôt curieuse. J’esquissai même un sourire lorsque je vis un homme qui ne marchait pas droit et titubait dans la rue en chantant. Un sourire qui ne resta pas bien longtemps lorsque je vis un visage familier se rapprocher de moi.

*Fallait bien que ça arrive Ellie…*
Je lâchai un soupire…Qui s’en suivit d’un regard déçu et énervé lorsque je vis mon frère arriver vers moi. Renfermée tout en ne le lâchant pas du regard, cette fois c’était mort Gamon. Tu allais me foutre la paix…
Ce fut du moins ce que je pensais faire jusqu’à ce que je sente sa poigne sur mon poignet qui me fit lâcher un léger grognement de douleur. En un rien de temps je fus debout…Et dans une ruelle un peu plus basse à la principale.

-Putain Gamon !

Lâchais-je doucement avec un petit signe distinctif de douleur sur mon visage lorsqu’il me jetta contre un mur.

- Tu es folle ou quoi!? Tu veux te faire repérer!? Cramer nôtre couverture!? Qu'est-ce qui ta prit Ellie!
- Tu fais chier ! J’étais juste en train de regarder je fais rien de mal !

Tu faisais mal Gam’…Et en plus tu hurlais maintenant…J’arrivais à comprendre pourquoi il était énervé, pourtant mon envie de prouver au clan ma force et ma dévotion pour ce groupe m’empêcha à mon tour de rester calme.
Me redressant du mur tout en soulageant brièvement mon dos suite à l’impact, je ne le lâchais pas du regard. Je commençais à bouillir.

-J’avais envie de servir à quelque chose pour une fois ! Vous êtes tous là entrain de gueuler à la mort dans la tanière ! En attendant aujourd’hui personne n’a rien foutu ! *tente de repousser Gamon avec ses bras* Moi aussi j’ai envie de servir putain !

Je sentais que je commençais à sortir de mes gons. Mon esprit luttait en ce moment même contre la transformation. J’avais mal. Mes mains criaient de douleur voulant récupérer leur véritable forme. Mais je restais encore suffisamment concentrée pour empêcher ce drame.  J’étais bien sur cet arbre, et il avait fallu qu’il vienne tout gâcher…

-C’est bien cool de ramener des fringues à la grotte mais la vengeance t’y penses ?!
*le repousse une nouvelle fois* On s’en fout de leur ressembler ! Faut frapper maintenant !

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Gamon
Fondatrice - GX-222
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Ven 8 Sep - 15:24

Wake up, we are monsters.
Ellie ft. Gamon
Je perds patience, Ellie est comme moi, elle déteste qu'on la laisse en arrière et qu'on lui dise de ce taire. Elle ronchonne en permanence et pour cela nous sommes bien frère et soeur, mais la laisser courir un tel danger comme ça... Ca m'est juste impensable.
Alors qu'elle me repousse du bout de ses bras bien frêle, je lui laisse un peu d'espace en tentant de contenir ma forme lupine qui veut reprendre le dessus.

- Tu fais chier ! J’étais juste en train de regarder je fais rien de mal !
J’avais envie de servir à quelque chose pour une fois ! Vous êtes tous là entrain de gueuler à la mort dans la tanière ! En attendant aujourd’hui personne n’a rien foutu !  Moi aussi j’ai envie de servir putain !


Je la regarde ses mots sont durs. Si les hommes n'étaient pas de tel danger vivant, bien sur que je laisserais volontier ma petite soeur se balader dans les rues de Legacy, mais il m'est bien trop dur d'accepter ceci en sachant que j'ai déjà perdu une soeur de leurs mains... ainsi qu'un père...

-C’est bien cool de ramener des fringues à la grotte mais la vengeance t’y penses ?! On s’en fout de leur ressembler ! Faut frapper maintenant !

Je la regarde avec un peu plus de douceur. Cette facette calme de moi, seule Ellie peut la voir, ainsi que mère. Je déteste paraître faible, ou je ne sais quoi, mais elle est ce que j'ai de plus précieux et savoir qu'elle bouille de tant d'émotions, ça me blesse au fond... J'ai envie de la calmer de l'apaiser. Mes yeux sont tristes, je reste silencieux. Contrairement à elle, j'aime communiquer avec notre corps, comme de véritable loups. Ce que nous sommes réellement. Et alors que je m'apprête à lui répondre, une douleur fulgurante me traverse les entrailles. Un grognement s'échappe de ma gueule et je tombe face contre terre, me retenant à moitié de mes paumes écorchées.
Ca fait beaucoup trop. Beaucoup trop de métamorphose, beaucoup trop d'efforts. Mon corps est épuisé, ainsi que mon esprit. La panique d'être ainsi à découvert n'aide en rien et, me dérobant des mains réconfortantes de ma soeur sans doute inquiète, je recule tel un chien à l'ombre d'un coin avant de reprendre forme lupine.

[...]

J'ouvre enfin les yeux, je suis épuisé. Je sens la présence de ma petite soeur à mes côtés et nous sommes toujours dans cette ruelle. Bien, c'est bon signe. Je lève la truffe vers le ciel, combien de minutes ce sont écoulées? Je sais que bon nombre d'entre nous ont forcé la transformation et y ont laissé une partie d'eux. Je dois être plus prudent. Je me redresse assis et pose mon regard lupin sur ma soeur, toujours humaine. Mes oreilles tombent sur le sommet de mon crâne et ma queue se fige. Je suis malheureux de savoir que ma si douce soeur n'aspire qu'à la vengeance. Certes elle est nécessaire mais pas maintenant, pas tout de suite... Nous sommes bien trop faibles pour leur faire face.

- As-tu oublié, petite soeur...

Ma voix grave et lupine se fraye un chemin jusqu'à son oreille. Malgré la transformation, nous pouvons communiquer entre nous. J'ai même l'intime conviction, que les hommes, modifié par nos gênes, seraient presque eux aussi, aptes à nous entendre parler.

- As tu oublié les bâtons de feu? Les flèches qui nous plongent dans un sommeil profond? Tous leurs instruments de torture? Penses-tu réellement que nous pauvres bêtes, nous sommes capable de leur tenir tête?

Je déglutis et reste aux aguets de ceux qui passent au travers du bout de la rue. J'ai beau être noir, je suis immense, et même un coin de mur à l'ombre ne me cache pas entièrement.

- Nous devons être discrets, survivre, trouver un endroit plus propice à notre survie. Nous devons trouver.... Les sang-purs. Nos ancêtres. Pour l'instant, attaquer les hommes ne sert à rien. S'il te plaît Ellie, ne sort plus de manière si imprudente. Nous... Tu... Personne n'est prêt et je préfère encore te tuer de mes crocs que de te laisser être enfermée à nouveau...

Je savais que dire tout cela à ma soeur allait la fragiliser. La rendre triste et amer. Elle qui est si farouche et téméraire avait un réel besoin d'action et d'aventure, et je devais la canaliser avant que quelqu'un ne découvre qui elle était réellement...
08.09.17
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
AK-298
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 8 Sep - 18:33
With all my bitternessMieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.-C’est bien cool de ramener des fringues à la grotte mais la vengeance t’y penses ?! On s’en fout de leur ressembler ! Faut frapper maintenant !

Je regardais mon frère inlassablement à attendre sa sentence. Il voulait jouer les silencieux maintenant ? Je commençais à bouillir encore eu peu plus qu’avant. Ne le lâchant pas du regard, les yeux face à lui, ma respiration se faisait de plus en plus rapide. Je sentais que ma forme de loup allait bientôt ressurgir…Mes yeux étaient d’ailleurs redevenu à l’état de loup.

Mais alors que je m’apprêtais à repartir dans un discours rempli de haine et de vengeance, je vis mon frère tomber à genoux. Il avait mal. Un simple fait qui me suffit en l’espace de quelques secondes à faire passer mon état d’énervement à celui d’inquiétude et de panique.

-Gamon ?!

M’approchant de lui éprise de peur, je comprenais ce qu’il se passait…Il allait muter en loup…Et autant dire que c’était réellement pas le bon moment… Le changement d’état me permise de récupérer l’état de ma métamorphose. Récupérant mes yeux humains en même temps que je vis mon frère se cacher dans l’ombre pour accéder à sa mutation, je regardai rapidement autour de nous s’il n’y avait pas de personnes trop curieuse. Pour l’instant…Nous semblions tranquilles.

Lorsque je remis mon regard vers mon frère, sa transformation venait de se terminer. Il était redevenu le beau loup de notre troupe. Un beau loup qui risquait de se transformer en belle carpette si on ne se dépêchait pas de trouver un moyen pour partir.
M’agenouillant à ses coté dans l’ombre, je le fixais …Ses oreilles étaient baissées…Et ils semblaient horriblement fatigué.

- As-tu oublié, petite soeur...

Mon regard était maintenant plongé dans celui de Gamon. Cette phrase me fit comme un pique en plein cœur…Je savais de quoi il parlait…Et c’est en baissant légèrement le regard que je l’écoutais reprendre.

- As tu oublié les bâtons de feu? Les flèches qui nous plongent dans un sommeil profond? Tous leurs instruments de torture? Penses-tu réellement que nous pauvres bêtes, nous sommes capables de leur tenir tête?

Je savais que Gamon avait raison…mais j’étais encore bien trop têtue pour acquiescer ou répondre quoi que ce soit. Le regard toujours baissé, je récupérais peu à peu de mon self contrôle. Ma respiration se calmait. Mon regard redevenait insubmersible. Tournant la tête cette fois un peu plus vers la ruelle pour quitter son regard, je l’entendis reprendre.

- Nous devons être discrets, survivre, trouver un endroit plus propice à notre survie. Nous devons trouver.... Les sang-purs. Nos ancêtres. Pour l'instant, attaquer les hommes ne sert à rien. S'il te plaît Ellie, ne sort plus de manière si imprudente. Nous... Tu... Personne n'est prêt et je préfère encore te tuer de mes crocs que de te laisser être enfermée à nouveau...

Sa dernière phrase sonna comme un pique en plein cœur…Mais je tentais comme je le pouvais de rester maitre de mes émotions. Fixant toujours la rue et d’un ton sans expressions, je repris.

-Tu ne veux plus que je sorte de manière imprudente Gamon ?

Je marquai une courte pause à ma phrase afin de pouvoir prendre le temps de me relever. Je savais que mon frère avait raison mais putain…Pourquoi c’était à nous de vivre exclu et chassé ? Ce n’était pas nous les méchants…Nous n’avions rien fait de mal…C’était tout simplement injuste. Shootant dans un petit caillou face à moi, je levais la tête d’un air désinvolte et triste à la fois avant de replonger mon regard dans celui de mon frère.

-Ok…Alors dans ce cas inclus moi dans les expéditions !...Je serais sage Gam’ s’il te plait ! *soupire puis prononce dans un murmure* Car si c’est pour vivre comme une proie, c’est moi qui me tuerait…

Me grattant légèrement la tête suite à cela, je tentais tant bien que mal de trouver une solution pour sortir de ce pétrin. Je sentais que ma métamorphose tiendrait moins longtemps cette fois à cause de cet ascenseur émotionnel…Moi qui espérais faire bonne impression en rentrant ce soir. Je sens que mère va encore me sortir une beuglante comme à son habitude…
Et c’est en pensant à tout ça que l’idée surgit.

-Bon attend...Je crois que j’ai une idée !

Courant quelques mètres plus loin, je ramenai une sorte de brouette en bois plutôt large qui abritait du matériel d’agriculture. Balançant l’ensemble au sol, ne ramenant que la brouette et une toile de tissus épaisse, je fis signe à mon frère de monter dedans.

-J’espère que t’as pas trop mangé ce midi… Mes capacités de Madame Muscle ne sont pas encore au top de ma forme….


Tentant de lâcher un petit sourire, c’est dans un sursaut d’élan que je repris

-Oh et pour ton histoires de flèchent, et tout ça…Je sais où elles sont stockées….


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Gamon
Fondatrice - GX-222
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Jeu 14 Sep - 9:25

Wake up, we are monsters.
Ellie ft. Gamon
Cette petite sœur que j'aime tant me fait face. Dans ses yeux, je vois encore le reflet de notre père, et souvent il me manque encore si souvent. Je n'ai pas eu le temps d'apprendre de lui, de le connaître vraiment, nous étions si souvent séparés... Même ma mère, j'ignore comme elle l'a vécu... Elle est si forte, si imperturbable.
Ellie me parle et je l'écoute, épuisé. Quand elle  me demande si je ne souhaite plus qu'elle sorte, mes oreilles tombent un peu plus sur les côtés tant sa déception est palpable. Bien sur que je ne veux plus qu'elle sorte, je refuse qu'elle se mette si souvent en danger. Les hommes sont capables du pire, et je n'imagine pas la folie meurtrière qui pourrait m'envahir si je la perdais, elle aussi.

-Ok…Alors dans ce cas inclus moi dans les expéditions !...Je serais sage Gam’ s’il te plait ! Car si c’est pour vivre comme une proie, c’est moi qui me tuerait…

Je grogne alors qu'elle ose dire de telle parole mais ne lui répond rien. Je réfléchis, je dois trouver une solution, un compromis pour elle et moi. Mais la faiblesse de mon corps m'empêche de penser convenablement, s'y ajoutant le stresse de la situation ou j'ai peur que l'on nous voit.... Si par mégarde nous croisions quelqu'un je devrais le tuer pour protéger ma sœur et son innocence humaine aux yeux de tous.

Puis d'un coup, Ellie disparaît de mon champ de vision, celle ci me dit avoir une "idée". Elle arrive avec une espèce de machine roulante creuse et j'écarquille les yeux. Me pointant du bout de la patte et remonttrant l'objet ensuite je lui fais comprendre " moi? Dans ça!?" Pour terminer par lever les yeux en l'air genre "tu peux toujours courir."

Mais elle semble bien sérieuse et je me met à bailler complètement décider à ne jamais mettre une patte la dedans. Tournant la tête pour lui montrer que non, il était hors de question que je face ce qu'elle me demandait, voilà qu'elle concluait enfin par une phrase qui me fit rouler de grandes billes vers elle. Quoi !? Comment Ellie pouvait avoir découvert cela ?! Avait-elle observer les scientifiques plus que moi ?! Je n'étais jamais parvenu à comprendre leur logique de rangement, alors comment le pouvait-elle? Si silencieuse et discrète, elle m'avait bien caché son jeu.

- Je monte, mais tu as intérêt à tout me raconter une fois rentrée. Si tu croises quelqu'un tu dis que tu es de la section scientifique et que je ne suis qu'endormit, que tu dois me ramener au laboratoire au plus vite car on vient de me capturer. Ne suit personne. Si ca devient compliquer, j'interviendrais.

Bondissant dans le trou métallique, celui ci se mit à grincer. Je regretta aussitôt d'être monté dedans. Je me roula en boule pour être le plus petit possible et rangea ma queue contre mon popotin pour l'instant. Quand la couverture tomba sur mon museau, mon coeur se mit à tambouriner. Si Ellie voulait me montrer de quoi elle était capable, c'était un peu le moment.

08.09.17
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
AK-298
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 14 Sep - 16:08
With all my bitternessMieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.Mon frère avait vraiment un don pour se foutre dans la merde…C’était évident qu’il ne tiendrait pas sur la longueur son syndrome de transformation… Sortir de temps en temps je peux comprendre. Mais ces fréquences allaient le tuer à petit feu. Et il ne fallait pas être bien intelligent pour comprendre ça…

Lui parlant des expéditions dans lesquelles je voulais faire partie, je vis Gamon me grogner dessus comme à son habitude. Putain mais qu’est-ce que tu pouvais être chiant grand frère… Me grattant légèrement la tête suite à cela, je tentais tant bien que mal de trouver une solution pour sortir de ce pétrin. Je sentais que ma métamorphose tiendrait moins longtemps cette fois à cause de cet ascenseur émotionnel…Moi qui espérais faire bonne impression en rentrant ce soir. Je sens que mère va encore me sortir une beuglante comme à son habitude…
Et c’est en pensant à tout ça que l’idée surgit.

Partant à la recherche de cette fameuse brouette, je ne revins que très rapidement avec cette dernière, faisant signe à mon frère de rentrer dedans. Je savais qu’il ne pourrait plus se transformer aujourd’hui. Et bien que grand gaillard qui aimait montrer sa force…Il ne fallait pas être dupe non plus pour voir qu’il était impossible pour lui de rentrer seul dans cet état.

-J’espère que t’as pas trop mangé ce midi… Mes capacités de Madame Muscle ne sont pas encore au top de ma forme….

Je le voyais faire ses mimiques de loup choqué qui ne se laisserait pas porter comme une victime jusqu’à la maison…Soupirant tout en levant les yeux au ciel, je répondis.

-Fais pas chier Gamon…

Finissais-je ma phrase en montrant avec insistance le fait qu’il devait se foutre dans cet espace d’objet roulant. On avait vraiment de la chance pour l’instant et il était hors de question de laisser passer ça. Personnes dans les rues annexe…Le soleil se couchait peu à peu…Nous avions nos chances de partir sans gros soucis.

-Oh et pour ton histoires de flèchent, et tout ça…Je sais où elles sont stockées….


Me laissais-je rajouter en souriant afin de le motiver à me faire confiance.
Je ne mentais pas à vrai dire…j’en avais déjà entendu vaguement parlé lorsque des scientifiques travaillaient sur moi de mon temps d’enfermement. Je ne savais pas vraiment la quantité qu’ils avaient mais un homme en avait touché deux mots à son supérieur non loin de moi à cette époque…Ils ne devaient pas savoir que sous ma forme de loup j’arrivais à les comprendre…
Et puis sans oublier bien sur cette fameuse discussion que j’avais suivis un peu plus tôt avant que Gamon vienne tout faire foirer…Si seulement j’avais pu rester un peu plus longtemps pour avoir tous les détails sur ce que contenait cette pièce d’armement

- Je monte, mais tu as intérêt à tout me raconter une fois rentrée. Si tu croises quelqu'un tu dis que tu es de la section scientifique et que je ne suis qu'endormit, que tu dois me ramener au laboratoire au plus vite car on vient de me capturer. Ne suit personne. Si ça devient compliquer, j'interviendrais.

*Bingo !* Pensais-je en lâchant un sourire vers mon frère. Bien évidemment il avait intérêt à me donner un peu plus de tache à l’avenir pour avoir ces informations !
Le regardant grimper dans la brouette, j’attrapai l’épaisse toile en tissus avant de répondre d’un air sur de moi et engagée.

-T’inquiète pas va. Votre chevalier servant et là pour vous ramener en lieu sûr Dame Gamon

Je lâcha un léger rire tout en faisant la révérence, avant de faire passer la toile en tissus au-dessus de son corps. Je ne le montrait pas vraiment à mon frère, mais le stress et l’appréhension envahissait mon corps. Je savais que tout dépendait de moi à présent. Et le fait que le temps passe et que mon syndrome de mutation commençait à me titiller me mettait dans une certaine angoisse…Si je voulais prouver des choses…C’était maintenant ou jamais…

Agrippant mes mains sur les poignets de la caisse roulante je commençai à lever cette dernière avant d’avancer d’un pas.

-Ouah ! Va falloir penser au régime en rentrant ce soir mon gros !

Soupirant et luttant un petit peu pour les premiers pas, je pris rapidement la force naturel du sol qui aidait les roues à avancer avec un peu moins de force de ma part.
Et me revoilà dans la rue principale…Avec Gamon en packtage…
Le groupe que j’avais vu un peu plus tot semblait s’être dispersés. Moins de monde étaient présent mais je sentais que la fin de journée arrivait et que les rues se remplissait peu à peu.

-Faut se dépêcher Gam’…Commence à y avoir foule…

Dis-je en chuchotant vers la brouette tout en continuant dans ma lancée.
Avançant dans les rues, je me débrouillais pour prendre celles qui étaient les moins chargées de monde. Pourtant et de part mon manque d’habitude de mutation humaine, il m’arrivait parfois encore de bousculer certaines personnes avec cette brouette.

- Oups pardon excusez-moi… Merde pardon ! … *évite de justesse un stand de fruit* Wow ! Vraiment désolé !

Avançant avec peine vers les alentours de Légacy, je me sentais enfin tirée d’affaire…

-On est bientôt arrivé Gam’…Tiens le … *sent une main sur son épaule*
-Bonsoir Madame ?

Je me retournai en sursaut tout en lâchant la brouette…C’était un garde.

-Euh oui bonjour ? Que puis-je faire pour vous ?

-*la regarde de haut en bas puis fixe la brouette* Que faites-vous à cette heure ? La nuit commence à tomber et votre chariot semble bien lourd pour une jeune femme. Je peux vous aider ?
-Euuuuuuuuu….*réflehis puis sourit* Non non c’est bon ne vous inquiétez pas *se met devant la caisse qui recouvrais mon frère* J’ai bientôt finit juste une …Livraison ? …A terminer.
-Justement laissez-moi vous aider, j’ai fini mon service aussi, ça ne doit pas être bien loin.

Ce mec semblait gentil…Il me souriait mais je sentais qu’il allait être lourd et je commençais à paniquer. Nous étions plus que nous trois. Mon frère était caché sous la toile…Moi qui paniquait entre lui et ce garde….Et ce putain de foutu garde justement, qui semblait…Me draguer ?

-Il y a quoi dedans ? En échange vous me paierez un petit coup à boire ? *sourit*
-Euh non mais vraiment c’est bon monsieur ! C’est pour…Mon père ! Il est scientifique c’est top secret !
-Ah oui votre père ? Je connais bien le réseau scientifique j’y passe de temps en temps. C’est Mr Carter ? ou Porter ? Je ne savais pas qu’ils avaient des enfants *souris toujours comme un abrutis en me forçant le passage pour prendre les commandes de la brouette*

Putain il allait me gonfler celui-là…Je commençais à m’énerver…
Je me mis à côté de lui…Je savais que je ne pourrais pas user de la force tout de suite et je ne voulais pas infliger ceci à Gamon, moi qui devait faire mes preuves…J’allais devoir utiliser la ruse.

-Bien…C’est par là *en montrant le chemin pour se diriger vers la grotte*

Je marchais à ses côtés. Et plus les mètres passaient, plus je sentais la lourdeur de cet homme qui à mon avis voulait bien plus qu’un verre…Soupirant, j’avançais tout en donnant parfois une caresse sur la toile pour faire signe à Gamon que je gérais la situation pour le moment. Qu’il ne sorte pas.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Gamon
Fondatrice - GX-222
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Sam 23 Sep - 14:30

Wake up, we are monsters.
Ellie ft. Gamon

Cette idée est décidément la pire que ma jeune soeur pouvait avoir. Alors qu'elle tentait de se frayer un chemin dans la foule, je l'entendais s'excuser tandis que moi, je retenais mes tripes dans mon museau.
Les objets humains n'étaient clairement pas fait pour moi. Secoué comme une puce, l'engin rencontrait divers relief. Trous, bosses, virages, de quoi me rendre clairement malade.
Mais alors que je comatais à moitié gueule béante pour capter un peu d'air sous cette épaisse toise, une voix m'interpellait. Quelqu'un, ou plutôt, un homme s'adressait à ma soeur. Celle ci ne devait pas s'y attendre voilà qu'elle me lâchait de toute sa hauteur et que ma gueule s'écrasait sur le fond de la chariote. Merde, Ellie! Je grognais dans ma moustache. Sérieusement, voulait - elle ma peau à ce point? J'allais pour jeter un coup d'oeil en dehors de la couette mais la voix de l'homme se faisait entendre à nouveau.

Ecoutant leur conversation, Ellie semblait être une piètre menteuse. Elle empestait l'angoisse! Et pourtant, a mon grand étonnement, le garde gobait le mensonge sans grande résistance. Je levais les yeux au ciel, les femelles et leur force de persuasion, c'était quelque chose, même pour les hommes.

Il sembla reprendre la brouette et e chemin fut presque plus "calme". Il semblait prendre une précaution particulière à ne pas abîmer la cargaison que je représentais, mais supporter un homme, comme ça, si proche de ma soeur, tout cela m'était impensable. Surtout que si il venait à découvrir ce qu'il y avait sous le drap, Ellie perdrait alors toute crédibilité et ainsi, gagnerait l'occasion de voir son visage diffusé par les autorités. C'était inconcevable pour moi... Je devais donc... agir! Mais comme si Ellie était capable de lire dans mes pensées, elle posa une main sur moi. Une main qui signifiait clairement, "laisse moi gérer".
Soit, ma soeur voulait que je lui face confiance, alors j'allais obéir et si tout dérapait, j'interviendrais avant qu'il ne soit trop tard.

Fais attention à toi petite soeur...
08.09.17
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
AK-298
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Mar 26 Sep - 12:32
With all my bitternessMieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.-Bon…On est bientôt arrivé ? Car ce n’est pas par-là la navette non ?
-Oui oui bientôt

Nous venions d’arriver dans la partie Est…Non loin de l’entrée de la grotte qui ramènerait moi et Gamon chez nous.
Je voyais un bout de l’église…Mais surtout un bout de la base militaire et mon cœur commençait à jouer la chamade. Je savais que ma transformation allait arriver d’une minute à l’autre…Avec les événements passé, je commençais véritablement à fatiguer, et ce stress de transformation ne faisait au final…Qu’accélérer ce dernier.

Je tentais des respirations saccadée et rapide pour me contrôler du mieux que je pouvais. Mais mon corps commençait à me faire un véritable mal de chien. La nuit était tombée désormais, et je pouvais discerner au loin de petites silhouettes qui montrait en apparence des gardes qui faisaient leur ronde de nuit.

*Tiens le coup Ellie….Tiens le coup…On est presque arrivé…*
Baissant la tête pour tenter de cacher la douleur qui venait me taper au plus profond de mon crâne, je lâchais parfois de petit regard vers la brouette que cet homme portait depuis tout à l’heure. Je sentais mes yeux changer de forme…Je sentais que je récupérais ma vision de loup….
Attrapant avec peine la capuche qui ornait mon costume, je la positionnai de manière à ce que mon visage soit caché dans l’ombre de cette dernière avant de ralentir la cadence et me positionner derrière cet homme.
Il fallait que je fasse vite…

Et c’est en un rien de temps que l’idée me survient.
Attrapant une pierre plutôt lourde qui trainait non loin, je me faufilai rapidement vers cet homme que j’assena d’un gros coup au sommet de sa tête. Un geste qui le fit tomber à la renverse en un rien de temps, tout en lâchant la brouette subitement.
Mon souffle était de plus en plus fort et irrégulier. Je sentais que mes oreilles s’allongeaient au fond de ma capuche, et c’est en déplaçant la brouette hors du chemin principal à l’abris de tout regard, que je m’agenouilla avant de soulever légèrement la toile pour regarder mon frère.

-Gam….Je…Je ne tiens plus

Mes pupilles étaient maintenant orange d’un clair envoutant…Et à chaque secondes qui passaient je lâchait un petit soupire munis d’un grognement qui laissait montrer ma douleur suite au fait que je luttais contre la transformation. Mes oreilles de loup commençaient à se démarquer au sommet de ma capuche, tout comme mes mains qui…Au fil des secondes…Devenaient de plus en plus poilus.

-On est presque arrivé mais il faut que tu m’aides…

J’avais un regard très doux entre le regret de ne pas avoir réussi à amener mon frère jusqu’au bout, et la douleur de chaque mouvements que je faisais. Si on ne bougeait pas très vite…Je risquais de me retrouver dans le même état que mon frère.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Gamon
Fondatrice - GX-222
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Lun 9 Oct - 9:57

Wake up, we are monsters.
Ellie ft. Gamon
Elle garde son calme, je sens la tension dans l'atmosphère. Combien de temps ma petite soeur allait - elle encore tenir? J'entends un bruit au sol, puis un boum et le choc. La roulette en bois s'écrase au sol et je me cogne encore une fois. Je gronde, "Ellie qu'est ce que tu fiches!?"

Et voilà que sa voix me parvient. Elle me fait comprendre que quelque chose ne va pas, qu'elle va bientôt craquer. Sa transformation lupine la guette, ma soeur doit être épuisée. Je réfléchis, comment faire nous sommes bientôt arriver selon l'odeur qui nous entoure, mais on ne peut pas prendre le risque d'être vu si jamais quelqu'un se trouve dans les environs.

Oh et puis tant pis! Je tente l'expérience en passant ma truffe sous le draps qui me recouvre. Ok, j'identifie l'endroit où nous sommes, encore quelques mètres et un grand murs nous séparera de la vue de tous.

Encore un pas... Tiens bon Ellie ..! Voilà! Je bondis dans une puissante extension et fait un magnifique roulé bouler jusqu'au mur de pierre avant de m'écraser dessus. Je me roule en boule pour oublier la douleur de ma tête contre ce mur ... Grrr , fais chier!
Ellie! Je me redresse, la cherche du regard, elle est encore à la lumière, alors que ses oreilles pointent sous sa capuche! Je peste, mais tant pis! Bondissant à la lumière j'attrape sa manche, la fait tomber sur mon dos et me met à courir avec hargne en direction de l'entrée de la grotte gelée.

- Tiens bon...

Je cours si vite que je sens que mon coeur va exploser dans ma cage thoracique, mais Ellie est ma prioritée, je dois la protéger. Glissant sur la glace, nous sommes enfin arrivés. Je m'étale de tout mon long en perdant mon passager sur le dos. Après une longue glissage, je me mets à rigoler de manière audible, nerveux.

- C'était moins une, hein petite sœur !?
08.09.17
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
AK-298
avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 25
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Mar 10 Oct - 7:55
With all my bitternessMieux vaut être proche de ses amis…Mais encore plus de ses ennemis.
-On est presque arrivé mais il faut que tu m’aides…

Ma voix commençait à devenir saccadée et rauque. Tout comme mon corps qui croulait sous le poid de la douleur. J’avais envie de hurler. De me transformer. Mais c’est en serrant les dents tout en fermant les yeux, que je tentais de canaliser cette crise qui me rendait tant vulnérable. Sur les genoux, les mains contre le rebord de la brouette, je n’eus le temps de dire quoi que ce soit de plus, que je vis Gamon sortir de la machine en ferraille.
Ma canalisation pour rester aussi digne que je le pouvais me faisait prendre des respirations dignes d’une crise d’asthmatique. Je m’étouffais. La transformation arrivait…Je mutais déjà…

Je ne pus m’empêcher de lâcher un petit rire…Qui se transforma en moins d'une seconde en une horrible douleur à l’abdomen qui me fit me contracter sur moi-même, lorsque je vis Gamon s’écrouler en rouler/bouler contre un mur. J’avais l’impression que mes dents allaient tomber une à une…Et c’est finalement ce qu’il se produisit lorsque je sentis mes canines et dents, pousser pour prendre leurs formes d’origine.

-Tiens bon…


En un éclair je sentais la mâchoire de Gamon  m’attraper le bras et me retourner sur son magnifique dos de Loup. « Putain Ellie….T’avais presque réussit à passer pour une super méta…. » Pensais-je intérieurement alors que certains gémissements sortaient parfois de ma bouche pour montrer la douleur qui commençait véritablement à devenir infernal. Agrippant l’épaisse fourrure de mon frère au niveau de son encolure, je me laissais guider, allongée sur lui, luttant encore un peu contre la transformation.


En moins de quelques mètres, nous voilà qu’on était arrivés à la Grotte gelé. Je le sentis sans trop de mal par le gros changement de température qui s’opéra le long de ma colonne vertébrale qui commençait à revêtir d’un très beau pelage brun/automne.

- C'était moins une, hein petite sœur !?

Me laissant tomber au sol lorsque Gamon vint à s’étaler en rigolant, je me laissai enfin aller à ma transformation qui ne demandait que de récupérer son état d’origine. Et en un rien de temps, je vis les os de mon corps prendrent une forme plus lupine… Revêtant peu à peu de ma fourrure rousse qui pourrait presque se confondre avec un renard ou encore un coyote, Je me sentais disparaitre à l’intérieur de ses vêtements humains qui étaient maintenant bien trop grand pour moi.
Il ne suffit que de quelques secondes pour disparaître sous les morceaux de tisus, avant de laisser dépasser ma tête de loup encore bien fatiguée et assoiffée suite à ce qu’on venait de vivre.

-Ouais…Je suis désolé Gamon…

Bien que fière de la majeur partie de ma missions solitaire et de mes découvertes, je m’en voulais terriblement de cet échec cuisant de fin de journée…Ce que j’avais fait était horriblement dangereux que cela soit pour moi, ou pour Gamon qui était dans un piteux état à cause de ses transformations diverses. Les oreilles baissées et le regard fuyant, prête à me prendre un sermon par mon frère, je ne bougeais pas, assise à l’intérieur de ces habits humains ou seul mon museau et mon garrot dépassaient.

-J’voulais me sentir utile mais j’ai tout gâcher…Encore…


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ELLIE + just give me a reason.
» i was alone, falling free. (ellie)
» ELLIE ◊ butterflies are god's proof that we can have a second life. (terminé..)
» Ellie Kendrick
» ▬ commande laura s.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: Legacy :: Partie Nord :: Les habitations-
Sauter vers: