AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 De sang, nous repeindrons les murs de cette ville ~ Ft. Maddox

avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Mar 5 Sep - 9:04
De sang, nous repeindrons les murs de cette ville.Nous ne sommes pas assez préparé pour survivre suffisamment longtemps dans cette grotte faite de glace. Nous devons avancer, agir. Certains d'entre nous sont trop faibles pour oser retourner en ville, ils ont peur, et il n'y a rien de plus compréhensible, mais moi, je ne peux rester à rien faire. J'ai déjà effectué une ou deux exploration, je connais quelques endroits de Legacy, mais y aller seul, c'est effectivement dangereux. Les gardes sont sur le qui-vive, ils ont droit de contrôler l'identité de qui ils veulent, et puis il y a cet homme, Curtis... qui connait mon visage. Je ne peux plus faire comme si de rien n'était. Je dois demander de l'aide et il n'y a personne de mieux placé que Maddox pour m'accompagner dans un endroit si dangereux. Jamais Ellie ne prendra part à ses expéditions. Jamais je ne l'y autoriserai.

M'approchant de l'endroit où Maddox se repose, je flaire sa trace.

- Madd', t'es là?

Mes yeux lupins se posent enfin sur lui. Ce loup aux reflets roux que je côtoie depuis si longtemps. Il est comme un frère à mes yeux. Il a veillé notre mère, la protégé de son corps, comme je le faisais avec ma sœur. J'ai confiance en lui. Il est, mon plus grand ami.

- Salut...

Je m'approche de lui et incline la tête, mes yeux pénétrants les siens avec intensité.

- J'ai besoin de toi. Prend un pile d'habits, nous allons voler quelques humains sur le marché à la tombée de la nuit. Il nous faut plus de vivre. Je vais chercher un sac puis tu me rejoins à la sortie sud. Soit discret!

Je me retourne à ma tanière, croise Ellie mais ne pipe mots. Attrapant une pile d'affaires volée la veille, je les balance sur mon dos d'un mouvement fluide de mes crocs, puis enserre un sac en lin avant de rejoindre Maddox dans la partie sur du glacier.
Il est sans doute en route car j'y arrive avant lui sans le croiser. Je vérifie autour de moi si de présence humaine il n'y a et inspire une grande bouffée d'air avant de me concentrer, de fermer les yeux.

La transformation me fait toujours... grimacer. Comme une douleur inexplicable... Comme si, se transformer était pour moi, accepter le sacrifice de dizaine d'entre nous... De mon père... De tous ceux dont j'ai vu couler le sang... Je déteste ça. Je déteste cet aspect ... différent de ce que nous sommes vraiment...

Je pose une main fumante sur l'eau froide qui humidifie le sol. J'ouvre enfin les yeux, plié en deux. Cette couleur de peau. Ces boucles blondes qui tombent des deux côtés de mon visage dépourvus de formes... Mes yeux percent le reflet de l'eau. Je suis si laid... Je me dégoûte moi même de me transformer, de vêtir leur apparence mais je n'ai pas le choix. Pour Ellie. Pour les autres, nous devons nous transformer. Nous devons évoluer. J'attrape alors la pile d'habits qui étaient tombés au sol durant ma métamorphe et je les enfile. Ils sont rugueux, vraiment pas agréable. Comment les hommes pouvaient-ils se sentir à l'aise dans ces tenues étouffantes...? Je m'observe une fois "habillé". Un tee shirt de cuistot, un pantalon qui pue, et dont les traces de saletés de différentes couleurs complètement grotesques. Je commence à râler mais j'entends un bruit derrière moi. Je me retourne, vif, et finis par croiser le regard de mon ami.

- Prêt?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
MR-100
Messages : 45
Date d'inscription : 01/09/2017
Age : 29
GIF :
Jeu 14 Sep - 2:40
De sang, nous repeindrons les murs de cette ville.Peut-être était-ce notre condition de loup qui fait qu’aujourd’hui, on se retrouvait au dépourvu. En fuite, dans un lieu dont nous ne connaissons rien, dans ces lignes de repère investi à l’arrache pour se cacher des hommes qui nous ont tout volé, jusqu’à notre dignité. J’étais en train de me reposer dans ma tanière pour ignorer la faim qui me creuse. Bien que la faim ne me soit pas inconnue après tout, c’était un des soucis centraux de notre survie dans les enclos pourri des labo. Ils nous affamaient pour nous rendre faible mais les plus forts d’entre nous en devenaient plus enragés. J’en faisais partis et je me souviens qu’il ne m’aurait posé aucun problème de me repaitre des gardes. Ces mecs-là, si je pouvais les faire saigner dès que je pouvais, je le faisais. Sienna était un souvenir qu’il m’était impossible d’oublier. Alors quand je sens l’arrivé de Gamon, et que j’écoute ce qu’il a à me demander, je n’hésite pas une seconde. Ça ne m’effraie pas vraiment d’aller en ville surtout si c’est pour aider la meute.

Un peu à l’image de Gamon, quand j’arrive en ville, je n’ai à me mettre que des guenilles qu’on avait volé de façon hasardeuse et dont la qualité et la propreté n’était égale que l’honneur des hommes. Et bordel, être un homme était si déroutant. Toujours autant même après m’être exercé si souvent à le devenir de plus en plus longtemps. La hauteur me perturbe l’espace de quelques secondes et même ma vue semble amoindrie. Mais les couleurs sont plus nombreuses, plus éclatante. Ces humains ont vraiment des sens qui ne leur servent à rien. A quoi ça sert de voir autant de chose si c’est inefficace et bon sang, toutes les odeurs, dont j’ai pris l’habitude de m’y fier, ont disparues.

-Hey, c’est que t’es encore plus moches comme ça ! Dit-il d’un sourire carnassier, posant sa main sur l’épaule de Gamon, alors qu’il arrivait derrière lui.

Machinalement, il tire sur le tissu qui lui colle à la peau. Sa peau lui gratte et il la trouve fragile.

-Toujours prêt tu sais bien !

Maddox avait eu le luxe d’avoir une chemise à se mettre sur le dos et les machettes fermées d’un bouton le gênait atrocement, il était d’ailleurs en train de se bagarrer avec pour les défaire et retrousser ses manches. Ses avant-bras gardaient de nombreuses traces des expériences et sa peau maintenant à nue ressemblait à un champ de mine de l’ancien monde.

-Tu veux qu’on se la joue discret ou efficace ?

Gamon comprendrait surement de quoi parlait Maddox. Rien ne faisait plus plaisir au méta qu’égorger les militaires et les gardes qui protégeait la ville. Il en avait fait presque un sport et ça n’aidait pas toujours la meute à passer inaperçue ou endormir la vigilance des citoyens. Mais Maddox n’en avait cure, sauf si Riley ou Gamon le lui interdisait. Donc en gros, il était ni plus ni moins qu’en train de lui demander l’autorisation.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Mer 20 Sep - 12:03
De sang, nous repeindrons les murs de cette ville.
Mon ami, mon frère a raison. Je suis affreusement laid dans cet accoutrement qui ne me ressemble pas, cependant nous devons passer inaperçus pour l'instant, nous avons bien trop tué durant l'évasion et le chaos des jours qui suivirent. La peur nous faisait nous affronter mutuellement et nous avons tous trop perdu. Il est temps d'agir intelligemment, et avec recul.
Je pose mes yeux sur Maddox et sourit:

- Aujourd'hui on va se la jouer discret. Il faut qu'on rapporte de la nourriture et d'autres vivres. On doit tenter de préserver notre identité secrète pour pouvoir faire le plus de missions possibles. On reste près l'un de l'autre de façon à toujours pouvoir se voir et si y'a un soucis, on se fait signe et on se barre ok ?!

Me dirigeant vers les souterrains avec Mad', je fais attention à vérifier qu'aucun garde n'est présent. Après un peu d'observation et de patience, je finis par faire signe à mon ami et frère, de me suivre. Enfin les marches qui nous mènent vers l'extérieur nous font face, je les monte une à une et vérifie qu'il me suit toujours de près.

- A partir d'ici, on ne se connaît plus. Essaye d'être discret pour voler.

Je sors et adopte une démarche tranquille. La zone sud de la ville est clairement la moins surveillée mais on ne sait jamais. Remontant mon sac sur mon épaule, j'observe mon environnement puis Maddox en retrait derrière moi. Il fait chaud et le peuple de Legacy est déjà omniprésent dans ce lieu si vivant. Ici, tout le monde cherche à subsister, à apporter à leurs familles, les vivres ou objets nécessaires à une vie douce et agréable.

Je m'insère entre les étales et observent avec attention chaque objets qui ornent celles -ci. Il y en a bien une bonne moitié donc je ne connais pas l'utilité, si ce n'est plus. M'approchant du stand d'un gros porc bien gras, mes yeux croisent les siens puis se détourne sur sa marchandise. Il possède quelques fruits et légumes. Je me rapproche pour en sentir un ou deux, ils semblent frais.

- Ils viennent de la zone agricole?

Le mec rigole haut et fort avant de me reprendre:

- T'es nouveau toi ou quoi! Haha, bien sur Ducon.

Je me recule, cherche Maddox du regard, je sais qu'il n'est pas loin. Il semble aussi occupé alors je le frôle et glisse discrètement, le plus bas possible:

- J'en ai un. Dès que tu as trouvé le tien, on passe à l'attaque. Je t'attend à l'arbre.

Me glissant parmi la populace écoeurante de Legacy, j'atteint la zone tranquille autour du seul arbre de Legacy. Celui-ci est grand, fort et haut. Un saule pleureur de ce que j'ai entendu entre mes barreaux un jour. J'ai toujours voulu le voir, savoir à quoi ressemblait la nature, la vraie, pas celle que les scientifiques nous faisait connaître à travers des images pour tester nos réactions.
Je m'assois à son pied, observe les feuilles qui dansent malgré la chaleur. Le plus étrange c'est que cet arbre se trouve dans une zone si désertique... comment pouvait-il bien survivre à lui seul? J'attend Maddox, l'esprit plongé dans mille et unes pensées.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
avatar
MR-100
Messages : 45
Date d'inscription : 01/09/2017
Age : 29
GIF :
Lun 23 Oct - 20:19
De sang, nous repeindrons les murs de cette ville.
Cette démarche inhabituelle surprend toujours Maddox, soudain mue d’un équilibre sur deux pattes, lui donnant l’impression d’etre fragile, les vicères à l’air. N’importe quel loup pourrait l’achever d’un coup de dent, mais il se fait violence pour ne pas y penser. Il marche avec Gamon pour sortir des tunnels et rejoindre la ville. Il grimace de frustration sur l’idée de se la jouer discret. Ça n’a jamais été son fort, depuis tout petit, il était connu pour son tempérament récalcitrant et violent. Pas une seule fois, il s’est laissé mener à l’abattoir gentiment. Pas une seule fois il a fait regretter aux scientifiques de le choisir pour leurs expériences. Mais sa bonne constitution et sa robustesse ont donné assez d’excuses aux hommes pour jouer au docteur maboul avec son corps.

Il hoche de la tête quand il s’accorde avec Gamon sur la marche à suivre. Ils devaient éviter à tout prix de se faire remarquer et si l’un d’entre eux attirait l’attention, mieux valait que l’autre soit sous les radars des gardes en cas de problème. Il lance quelques regards à son compagnon, pour prendre la température et il préfère encore ratisser les stands des marchands. Il y avait des bijoux, des tissus, des vêtements, mais Maddox ne s’y attarde même pas. Il est mu par son estomac et ces deux jours sans manger. Il avait envie de viande, crue et bien saignante. Nourrit comme un vulgaire chien depuis sa naissance, il rêve depuis toujours de sentir la viande fraiche remplir son gosier. A l’instar de Gamon, Maddox ne réfléchit pas stratégie et lorgne directement sur les viandes séchées d’un boucher de fortune. Son regard doit se faire un peu trop pressant.

« Hey toi ! Dégage de là, ce n’est pas pour les mendiants. Aller va-t’en. Tu fais fuir les vrais clients. »

Maddox sert la mâchoire et lui lance un regard noir avant de s’éloigner en silence, comme s’il obéissait. Cela lui coutait énormément d’agir docilement. Il n’avait qu’un geste à faire pour tuer ce connard avare. Mais rien que pour ça, il avait verrouillé sa cible. Un vol qui se transforme en pur vengeance et lui faisait oublier sa faim.

Rejoignant le saule pleureur, il se dit que Gamon est parfois un peu trop cérébrale contrairement à lui. Certainement l’influence d’une humanité qu’il déteste tous les deux. Le pouvoir de penser et philosopher était une malédiction dont Maddox se serait volontiers passé. Mais force est de constaté que c’est aussi cette intelligence qui lui a permis de fuir avec tous les autres et se préserver.

-Le vieille homme à la balafre, à 15m de ton marchand. Il a assez de viande pour qu’on tienne quelques jours.

Il réprime un haut le cœur de haine.

-Ces humains, de la même espèce, même pas foutu de s’entre aider, tout ce qui les intéressent c’est la fortune, ça me dégoute. Ils sont près à laisser mourir leur propre famille pour s’enrichir. Il ne mérite pas cette terre…


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - GX-222
Messages : 709
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 32
Localisation : Grotte gelée
GIF : xxxx
Ven 17 Nov - 13:04
De sang, nous repeindrons les murs de cette ville.Je voyais Maddox arriver dans ma direction les nerfs battant à tout rompre sur ses tempes. Il semblait fou de rage. Fou de colère que ces hommes aient autant alors que nous, nous n'avions rien. Et je le comprenais.

"- Le vieille homme à la balafre, à 15m de ton marchand. Il a assez de viande pour qu’on tienne quelques jours. Ces humains, de la même espèce, même pas foutu de s’entre aider, tout ce qui les intéressent c’est la fortune, ça me dégoute. Ils sont près à laisser mourir leur propre famille pour s’enrichir. Il ne mérite pas cette terre…"

Je posais une main sur l'épaule de mon ami, de mon frère. Oui il avait raison, ces hommes qui possédaient si peu, se pensait etre les rois du monde malgré tout, et n'avaient que faire des moyennes gens souffrant pour pouvoir se payer quelconque repas, ou semblant de nourriture.

" Parfait mon frère, nous faisons comme d'habitude, pas de blessé sauf si nous y sommes forcés. Tu es prêt? "

Flaquant une belle accolade à son frère de coeur, je ferme un instant les yeux avant de m'élancer dans une scène qui, je le savais, allait prendre une potentielle tournure désastreuse.

Joignant mes mains devant mon visage, je criais, caché derrière l'arbre:

" ATTENTION , DES LOUPS FUYEZ !"

Puis comme en réponse voilà que nous déboulons derrière l'arbre, la mine appeurée, faisant semblant de prendre fuite. Les humains sont stupides, ils miment absolument tout ce qu'il voit, c'était un fait avéré et cette fois ne faisait pas pas de différence. Des femmes se mirent à courir avec nous, les gens se bousculant pour allez dans la direction opposée. Certains commerçant laissent à regret leurs échoppes mais leur peur des loups est bien réelle, je me cachais alors derrière l'un d'eux alors que la cohut semblait fuir le marché. Nous avions deux minutes avant que les militaires ne débarque. Jettant une oeillade vers Maddox, je lui fis un signe de tête, c'était partis. Ouvrant grand mon sac je me jetais sur le stand que j'avais repéré plus tôt et y engouffrait des légumes et des fruits autant que je le pouvais sans paraître trop gourmand pour ne pas être repéré.

Les deux minutes s'écoulèrent vite, bien trop vite, je hélais donc Mad':

" Mad! On s'casse!!"

Mais à peine eu-je le temps de tourner la tête que deux gardes couraient dans notre direction. Putain! Voilà qu'ils étaient soudain devenu rapide ceux là. Fallait fuir, et vite!

" Cours bordel!"
©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alpha-legacy.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
De sang, nous repeindrons les murs de cette ville ~ Ft. Maddox
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Mais que sommes-nous allés faire dans cette galère ?
» Alaric | Cette ville a une sacrée histoire.
» [En arrivant au port] Cette ville n'a rien à offrir... [Adrian]
» On ne peut plus faire de sacrifice en paix dans cette ville !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: Legacy :: Partie Sud :: Le marché-
Sauter vers: