AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 [Explicit] You've become a part of me ~ Ft Ellie

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 2 Déc - 14:24
clap clap clap
"Je peux savoir pourquoi t'applaudis toi?"
On appel ça du "sarcasme", t'es familière avec le concept, nan?
"Oui nan mais... Raah, pourquoi tu fait ça?"
Simplement pour te prouver que, une fois de plus, tout foire quand tu es seule à diriger. La preuve par l’œuf..
"T'a une meilleure idée peut être? Toute façon elle diras rien alors...
Ça tu vois, j'en suis pas certaine... Laisse moi te filer un coup de main et elle videras son sac !
"Tu va la tabasser?"
Même pas !
"Alors ça vaut le coup d'essayer, je t'écoute..?"

Et voilà, je venais une fois de plus de serrer la main au Diable en personne. Lorsque je ne l'écoutais pas, il faut avouer que ça merdait mais.. Avec elle, je voulais être honnête, être moi même. Mais pourquoi? Voilà que je ressentais pitié et compassion pour elle. Pourquoi tout d'un coup ça m'affectais? Pourquoi j'en avais quelque chose à foutre de ces clébards et pourquoi elle? Je... Je répondrais à tout ça plus tard, quand j'aurais la tête moins prise par ces histoires, et par l'autre tarée...
J'avais tout de même souris lorqu'elle me pris la main en me parlant, avant que Mad ne revienne à la charge avec ses idées insidieuses mais, comme toujours, elle avait raison. Il fallait que je la fasse parler, à tout prix. Je n'avais jamais eu de remords, et ce n'est pas aujourd'hui que ça devais commencer... La fin justifie toujours les moyens...

- Je comprend ton ressentie Ellie.. Mais, ces expériences n'ont pas le but que tu crois. Elles ne sont là que pour votre bien, votre bien futur. Si on ne sait rien du génome, les humains continuerons de tuer des loups, pour l'éternité. Alors qu'avec la recherche, contre la souffrance de quelque uns, plus jamais on aurait à vous chasser. On pourrait crée notre propre génome, sans vous.
Et on pourrait contenter de s'ignorer, voir de cohabiter sagement. Et puis, pourquoi t'obstiner à protéger celles et ceux qui te laisse derrière? Ça fait deux jours que tu es là, Legacy toute entière sait que tu es là, c'est un secret pour personne. Et pas un ne viens pour toi. Tu n'avait pas de garde cette nuit, j'y ai veillée. Tu aurais pu t'enfuir avec un peu d'aide, mais elle n'est pas venue. Tu es une valeur négligeable pour eux, comme moi pour les miens. Sauf que moi, je le sais. Je ne me voile pas la face avec l'idée débile qu'on s'occupe de moi. Si demain je suis capturée, je meurt sachant que j'ai fait ma part pour qu'on ai rien qu'une petite chance de survit. Mais toi? Si tu meurt demain, tu auras cru jusqu'au bout qu'on se souciait de ton sort, et la déception seras tout ce qu'il te resteras, car pas un n'auras bougé la truffe pour toi... C'est moche.. Penses-y. Le bien du plus grand nombre est là.
Un épisode de douleur, pour une éternité de paix. Car les humains préférerons détruire toute vie sur ce cailloux avant de s'éteindre plutôt que de vous laisser une chance de survit sans eux. Et crois moi,
ont a hélas les moyens de tuer tous le monde d'un coup...


C'était ignoble de jouer comme ça avec ses sentiments, ses certitudes... Mais là était la façon de faire de Mad. C'était une vipère insidieuse, venimeuse et la dernière des putes. Tout ça, c'était un tissu de mensonge et de de propagande démoralisatrice. Les trois quarts étaient faux, le reste inventé, mais ça avait toute les chances de briser le mental de cette pauvre gosse que je commençais à apprécier. Dans le fond, elle avait pas tord: Dans un mois, je serais redevenue moi. Je n'en aurais plus rien à foutre de personne, et ma vie reprendrais son cours. Ce parasite dans ma tête se tairait car on serais à nouveau "une", sans conflit moraux qui nous divise.

Et voilà, fallait laisser parler la pro !
"T'es fière je suppose?
Grave ! Tu verras, quand tu me laisse parler à ta place, tout se passe mieux !
"Ça me fait mal de l'admettre, mais je crois que.. que t'a raison en fin de compte..
Bébé, dit le moi encore une fois et je crois que je vais jouir... Mwahahahahaha !
"Tu me dégoûte Mad..."
Rectification ! TU te dégoûte ! On est la même personne je te signale.
"Parfois, j'en doute."
Tu le sais pourtant. Je ne suis que la personnification de tous tes meilleurs côtés suite à un syndrome post-traumatique.. C'est toi qui t'obstine à me parler et à te persuader que j'ai une volonté propre. En fait, si demain tu t'acceptais comme tu es vraiment, je n'existerais plus et tu arrêterais de causer tout les matins à ton miroir en pensant parler à quelqu'un. Ma petite givrée d'amour va !

Je ne lui répond pas. Mais au fond de mon cerveau détraqué, je sais qu'elle à raison.. Elle a toujours raison vis à vis nous deux, toujours. Car on ne connais personne d'autre mieux que sois même après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 2 Déc - 15:24
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



Bravo Ellie bravo ! Tu peux être fière de toi. Comme si ton beau discours allait réussir à te sauver. Ahah pathétique créature que je suis. Maintenant le regard rivé sur cette douce maison du cauchemar, j’avais le corps enfoui dans la veste de Max afin de me protéger au maximum du soleil qui me brulait littéralement la peau. Putain j’ai chaud. Ça brule. Finalement je me demande si ce n’est pas plus agréable d’avoir des poils pour protéger ma peau des rayons du soleil.

Et puis elle reprit. D’un ton tout aussi déconcertant que plus tôt. Vraiment tu me comprenais Max ? Toi la chasseuse ? Je m’étonnais bizarrement à manger ses paroles comme une parfaite imbécile. Remettant mon regard dans le sien d’un ton qui montrait clairement mon incompréhension, je l’écoutais débiter ce tas de conneries.

Ces expériences sont là pour notre bien Max ? Vraiment ? Ou pour le VOTRE ?!
Soupirant tout en fermant les yeux, je tentais de canaliser cette voix incessante au fin fond de mon crâne.
*Non elle essaie de te manipuler Ellie l’écoute pas putain…. Concentre toi sur autre chose ! Ne l’écoute pas ! C’est des PUTAINS de conneries ! *

Et puis….
« …. Tu n'avait pas de garde cette nuit, j'y ai veillée. Tu aurais pu t'enfuir avec un peu d'aide…. »

*Non ne l’écoute pas !*
Putain trop tard…Rouvrant les yeux, tout en la fixant d’un regard à la fois apeuré et dévastée, elle parlait maintenant des miens. De ma famille.
C’est vrai que cela faisait deux jours que j’avais disparue…Et bien que cela m’arrangeait pour leurs bien que les miens ne me recherche pas…Voilà qu’une nouvelle voix, très douce et à peine audible se fit entendre au fin fond de ma tête.

*-Elle a raison Ellie…Deux jours que tu es là…Même pas un hurlement pour tenter de trouver ton emplacement….
-Hein ?!*

Le regard sceptique et horriblement perdu, j’écoutais Max me parler. Evoquant mon statut de simple pion auprès de mon clan. Je savais ça faux. Derek m’aidait à contrôler mes transformations…Et mon frère bien qu’horriblement froid et fermé…M’empechait de sortir pour mon bien non ?

*Tu trouves ça normal de jouer les baby sitter pendant que les autres jouent les héros en extérieur ?*

Ta gueule toi ! Ta gueule ! Plaçant mes deux mains quelques peu ensanglantés contre mes tempes d’oreilles, je tentais d’empêcher cette voix de parler une nouvelle fois. Le regard fermé, fronçant les yeux tout en me berçant violemment d’avant en arrière pour ne plus entendre cette femme, je repris finalement d’une voix rêche et beaucoup plus intense. Des soldats allaient surement nous entendre. Mais là je m’en foutais.

- Tais-toi ! Tu mens ! Je peux pas être un pion ce n’est pas possible !


Tel un véritable combat contre moi-même pour tenter d’enlever ces profondes images dérangeante qui me traversait l’esprit, je sentais la rage m’envahir pour une raison inconnu. Et je me surprise de l’avoir envers les miens…Et non Max…
Nous étions en train de faire un plan pour ramener une des nôtres chez nous…Pourquoi j’avais l’horrible sensation de moins compter que cette méta ? Que cette sœur que je n’avais jamais connu ?

Tremblant légèrement toujours le visage fermé et les mains sur les oreilles, je sentais une larme couler le long de ma joue, suite à la rage envahissante qui me dévorait à petit feu. J’avais envie de comprendre. De savoir ce que mon frère pensait MAINTENANT. C’est la seule chose qui pourrait me sauver de ce sentiment si malsain qui s’emparait peu à peu au fond de ma cervelle.

*-Calme toi Ellie…Tu sais que ta famille tiens à toi…
-Mais non voyons…Ils n’ont jamais été foutus de te faire confiance. Même ton frère s’en fout de toi. Il ‘n’est pas là après tout…Trop occupé à chercher sa véritable sœur...Sa première qu'il aime réellement et bien plus que toi...
-Il te cherche c’est sur ! Il doit être entrain de paniquer à l’idée que tu ne sois pas rentrée…
-S’il s’avérait s’inquiéter…N’aurais-tu pas entendu un hurlement non loin ?... Ne penses-tu pas qu’il serait venu cette nuit ?...
- TAISEZ-VOUS PUTAIN !*

-Ils tiennent à moi Max…Je t’en supplies arrête c’est faux.



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 2 Déc - 16:26
Mmmh.. Je suppose que je continue ou...?
"C'est bon vas-y.. Au point où j'en suis.. Je suis fatiguée Mad, alors bon, si tu peux avoir un résultat.
Mais ça me fait chier de torturer cette gamine tu sais."

Le Bureau des plaintes pour chialeuse en culottes courtes à bien pris votre demande en considération, et considère qu'elle n'en a rien à foutre...
"Salope.."
Je sais ! *smoutch*

Visiblement, les paroles de Mad visaient juste pile là où ça faisait mal. Merde, cette sale garce avait réussi un tour de force assez impressionnant, en retournant le cerveau de cette louve dans tout les sens pour monter sa conscience contre elle. Apparemment, ça se bousculait pas mal dans sa petite tête, et ne tournait pas rond.
Les mains en sang à force de serrer les poings avec ses reliquats de griffes, elle se les plaques contre le tête pour ne plus m'écouter, ne me hurlant dessus de surcroît !

- Tais-toi ! Tu mens ! Je peux pas être un pion ce n’est pas possible ! Ils tiennent à moi Max…Je t’en supplies arrête c’est faux

Tu m'excuse? J'ai un coup de grâce à mettre là, je me permet, vu que t'es devenue une vraie guimauve avec ce clébard..
"Elle s'appelle Ellie.."
Sauf que je m'en branle, et t'es sensée faire la même chose au fait..

Me relevant vivement sous l'impulsion interne de Mad, je saisie le col de ma veste pour brusquement remettre la louve sur ses pieds en la plaquant contre les barreaux de sa cage. Lui crachant dessus d'une voix hargneuse et pleine de désespoir, je sentais que je me battais avec Mad pour savoir comment lui parler, ce qui donnait ce mélange étrange suintant la désillusions.

- Mais bien sur que si "Ellie" ! Ouvre les yeux et grandit un peu putain ! T'es un pion ! Je suis un pion ! On l'est tous ici ! On est des numéros pour ceux qui nous dirigent.. Mes Généraux, tes Alphas, tous les mêmes ! Ta famille n'en est pas plus une que les soldats de cette caserne pour moi ! Toujours à mes côtés, mais s'ils doivent choisir entre sauver leurs culs ou le mien,
alors je deviens superflus ! Tu sais comment on appel ça chez nous? "Valeur négligeable"... Ouais,
on est rien de plus que ça. Et plus vite tu l'auras acceptée, plus vite tu pourra agir pour que ça change !


Je lâche la pauvre captive, qui glisse le long de la ferraille pour retomber sur ses talons, je fini ma cigarette en quelques lattes pour la jeter au sol et l'écraser sous le talon de ma grosse botte de cuir. Sincèrement, j'espérais avoir des résultats avec ça. Sinon, j'en connais une qui allait passer à la vitesse supérieure, et ça allait être très moche à voir. Il lui restait 3 jours à passer avec nous, et si elle ne se mettait pas à table très vite, Mad allait s'en donner à cœur joie pour tailler dans le vif avec des propos bien plus... percutant..

Tu sais, elle a de la chance d'être tombée sur toi.
"Par rapport à..?"
Moi
"Personne n'a envie de te rencontrer Mad.. Personne"
Et pourtant, je me demande quel visage les gens connaissent le mieux de toi. Le mien, ou le tien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 2 Déc - 16:57
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



- Tais-toi ! Tu mens ! Je peux pas être un pion ce n’est pas possible ! Ils tiennent à moi Max…Je t’en supplies arrête c’est faux

Je tremblais, me balançant le haut du corps comme une malade mentale, je tentais d’arrêter cette voix dans ma tête. Elle était mauvaise…Et horriblement sombre pour moi qui respirait pourtant la joie de vivre et l’espoir en notre clan.

Non c’est faux. Je ne pouvais pas écouter cette personne qui réussissait tant à me faire douter au plus profond de moi-même. La rage montante, l’incompréhension et la peur m’imprégnait, et pour une raison qui m’échappait, je sentis même une larme couler le long de mon visage ensanglanté à cause de ce coup de griffure que je m’étais infligés dans le creux de mes mains.
Putain. Je devenais tout aussi tarée que cette nana !

Respirant nerveusement, complètement perdue dans mes pensées plus que noire, je sentis mon corps se soulever, maintenant debout et plaquée contre les barreaux d’une force qui me rappelait enfin à qui j’avais affaire. Voilà…La Max que je connaissais…
Plissant les yeux ne la lâchant pas du regard, je l’écoutais totalement paniquée et apeurée par ses sentiments qui m’emplissaient le corps. Elle gueulait, me crachant à la gueule notre véritable rôle dans cette vie plus que minable.
Pour elle nous étions des pions sur un échiquier…

*Elle a raison Ellie…Tu n’es qu’un pion sur ce magnifique tableau. Pourquoi Gamon le grand, prendrait la peine de te sauver ? T’es inutile ma pauvre fille.
-….
-Tu n’as rien à dire toi ?
-….
-S’il te plait dis quelque chose ! J’ai besoin de toi !
-Elle est juste d’accord avec moi ma grande…Laisse-moi te bouffer pour aujourd’hui…*

Ma douce voix de la raison et de la douceur envers mon clan venait de s’éteindre…Laissant place à cette nouvelle conscience que je ne connaissais pas. Totalement perdue, j’avais la sensation que Max avait pris place au plus profond de mon crâne, laissant écouler le long de mon être son venin et son poison…

Me sentant retomber à la fin de sa tirade le long des barreaux, je sentais mes mains trembler pour une raison qui me dépasse. Pourquoi me disait-elle tout ça ? Pourquoi m’appelait-elle par mon prénom maintenant ? Essaie-elle réellement de m’ouvrir les yeux ?
*Oui… Laisse toi aller….
-….
-….*

Les yeux rouges, tentant de retenir mes larmes comme je le pouvais suite à ce mal de crâne énorme que je subissais, je repris d’une voix étouffée…Tentant de récupérer mon regard neutre et sans aucunes émotions. Tel un enfant qui venait d’être brisé psychologiquement. Un murmure sortit de ma bouche.

-Qu…Qu’est-ce que tu veux savoir




©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 2 Déc - 17:39
-Qu…Qu’est-ce que tu veux savoir?
Brisée, hagarde, corrompue et à bout, voilà comment je laissais ma victime. Tel un insectoïde alien, je lui avait cracher mon venin à l'intérieur, tranquillement attendue qu'il la fasse fondre avant d'aspirer le liquide vital pour m'en nourrir. La technique était dégueulasse au possible, mais elle fonctionnait. La preuve en était grelottante à mes pieds.

Ouais, bah c'est pas grâce à toi...
"Parce que tu te vante de briser psychologiquement les gens toi?"
Meh, appel ça comme tu veux, au moins on a des résultats !
"À quel prix?"
Depuis quand ça t’intéresse?
"Ben..."
Ah ouais quand même... Ecoute, si tu me sort que t'en pince pour elle, je t'en voudrais pas. Ou presque.. BREF ! Dans tous les cas, elle finiras dans un mixeur de séquençage génétique alors..
"..."

Reprenant enfin le contrôle totale sur ma personne, je viens poser un genou au sol face à cette pauvre créature toute chamboulée, ainsi qu'une main compatissante qui se voulait rassurante sur son épaule.

- Tout ce que tu voudra bien me dire pour qu'on se sorte de cette situation... Le moindre renseignement seras utile pour éviter que le conflit s'éternise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Dim 3 Déc - 1:10
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



- Tout ce que tu voudras bien me dire pour qu'on se sorte de cette situation... Le moindre renseignement sera utile pour éviter que le conflit s'éternise...

Max venait de poser son genou, maintenant à ma hauteur face à moi. Jetant un rapide regard vers sa main qui se posa sur mon épaule, je ne pus m’empêcher de sursauter rapidement suite à la crainte d’avoir encore mal…Une nouvelle fois.

Les yeux rivés dans les siens, j’avais les yeux rouges. Non je ne pleurais pas…J’arrivais à me contenir, somatisant complétement afin de ne pas paraître pour faible. Bien que mon visage me trahissait…
Mon regard était comme perdu au plus profond de mes pensées. Elle voulait savoir des choses… Et je savais pertinemment…Que j’étais en train de faire une profonde connerie.

*Petite voix tu es là ?
-….*

Putain… Pensant à mon frère, j’avais une boule en pleine gorge qui ne demandait qu’à sortir. Me mordant les lèvres, je tentais de retenir ce que Max attendait…Ma trahison.
Soupirant tout en levant les yeux aux ciel, je sentais que j’étais en train de craquer. La fatigue aussi bien physique que moral était en train de tomber.

-Et bien…

*Vazy dit le. Venge toi Ellie.*

-On se trouve dans une….

M’arrêtant quelques secondes, je sentais les larmes commençaient à couler le long de mes joues. Qu’est ce que j’étais ridicule. Réveille-toi Ellie putain ! Ne craque pas !
Jouant avec mes mains en lâchant le regard de Max, tête basse, j’essayais de cacher ce que j’étais en train de montrer à l’ennemi. Ma faiblesse. Ravalant ma salive, mon flot de paroles repris d’un air incertain et tremblotant.

-On se trouve dans les souterrains vers la partie Nord de la ville… Il y a une entrée Gelée dissimulée qui s’y trouve… Le froid empêche tout humain d’y accéder…  Et…

*Bon ok ça suffit Ellie ferme ta gueule !
-Je…
-Mais non laisse faire voyons ! Je t’ai dit son frère se fout de sa gueule il en a rien a carré d’elle ! Ils sont trop occupés à sauver une pauvre méta inutile !*

Je serais les poings…Une nouvelle fois.
Ma conscience se réveillait peu à peu. Etait-il vraiment intelligent d’avoir ouvert ta gueule Ellie ? J’avais failli dévoiler notre prochaine attaque après tout. Putain mais qu’elle conne !

-Je…. Je t’en supplies Max ! Il y a des enfants et des femmes là-bas je…

*-T’es sérieuse la Ellie ?.... Tu te vends et maintenant tu regrettes ?
-Mais je…
-Tu viens de nous vendre Ellie…Ton frère ne te pardonnera jamais.*





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Dim 3 Déc - 1:47
ET JE VEUX UN TRIOMPHE D'APPLAUDISSEMENT POOOOUR...?
"Va chier Mad.."
Alors toi et la reconnaissance, c'est comme ton cerveau hein: ça fait deux. Owh !
T'a pas vu que, grâce à moi, ton animale de compagnie là viens "juste" de nous lâcher l'endroit où ils crèchent?

"Je trouve juste que, par rapport à d'habitude, on y est allées un peu fort.."
Aller, arrête de faire ta mijaurée ! A une époque, seul le résultat t'importait. Je sais pas quand tu a commencée à être une loque sentimentale, mais tu va te ressaisir, et vite!

J'en revenais pas.. Mad, une fois de plus, avait usée de tout son talent nauséabond et pernicieux pour lui arracher la vérité. Tournant et retournant son esprit comme un rubik's Cube, afin que tout sois bien aligné pour faire apparaître le tableau de la vérité. Cette vipère était douée, fallait le reconnaître. Ce qui me faisait chier aussi, c'est qu'elle avait raison sur un autre point. Même sans elle, je n'aurais pas été si douce avec une autre captive. Je lui aurais surement briser les os un à un, triant les informations des beuglements et des cris de douleurs. Mais elle, je me sentais mal de la faire souffrir. Pourquoi?

Ma main toujours sur son épaule se resserre chaleureusement, comme pour lui faire comprendre qu'elle à fait le bon choix, souriant affectueusement. Sans m'en rendre compte, je penche même légèrement la tête sur le coté, afin de mieux la regarder. C'est vrai que, malgré la peine et le remord, elle était jol.. Mais t'arrête oui? On est pas au bordel là, mais au boulot. Tu sais, l'oeuvre de ta vie? Aller, va coucher tout ça dans un joli rapport, on va pas crécher là !

Mhm, pas faux. La main toujours sur elle, je viens murmurer, d'une voix soulagée et beaucoup plus sincère que quand j'étais entrée dans sa cage.
- Merci Ellie.. Je sais que c'est dur à admettre, mais tu as fait le bon choix.

Je la voyais rongée par le remord, les poings serrés, en proie à une sourde culpabilité alors qu'elle me suppliait d'épargner femmes et enfants. Ce à quoi j'aurais consentie avec plaisir et respect de l'ennemi, mais deux choses m'en empêchèrent.. Premièrement, ce n'était pas de mon ressort, et je n'aurais pas supporter faire une promesse que je n'aurais pas pu tenir. Ensuite, alors que j'entrouvris les lèvres pour lui répondre, mon visage pourtant compatissant pris une attitude que je ne peux maîtriser. Cette allure malicieuse et mutine, de celle qu'on montre après un très bon tour d'échec qui termine la partie en trois coups peut importe les gestes adverses...

Des femmes et des enfants? J'y compte bien... Oh non.. Mad avait profitée d'un moment de faiblesse de ma part pour me couper l'herbe sous le pied ! Oh nan nan NAN !! Paniquée de la réaction que pourrait avoir la louve, la seule personne à qui je m'étais jamais confiée, ne fut-ce qu'un instant, je ne remarquais pas de suite que je parlais encore à haute voix. Tournant la tête sur le coté comme pour répondre à un interlocuteur invisiblement, un air de colère ardente se dépeint sur mon visage, proche de l'hystérie.

- LA FERME ! Tu trouve pas que tu lui à fait assez de mal comme ça? Dégage ! Je veux PLUS TE VOIR ! Une expression mutine, un ricanement sec et sadique, et me revoilà totalement aux commandes, paniquée comme pas possible. Posant les deux genoux à terre devant Ellie, je pris son visage en coupe, la voix saccadée et tremblotante, parlant trop vite sous le coup de la peur.

- Ellie? Ellie ! C'est... c'est pas vrai. C'est pas moi qui ai dit ça ! Je.. je voulais pas ! On leurs feras rien, je te le promet, d'accord? Rien du tout.. Même, même les mâles. On n'attaqueras pas les premiers, c'est pas dans l'intérêt commun. Tu te souviens hein? L'intérêt commun?

Mad... C'est promis, le jour où j'ai une chance de te tuer d'un façon ou d'une autre, j'hésiterais pas une seule seconde..
Han ! Bonne chance pour survivre sans moi alors.. Pétasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Dim 3 Déc - 2:29
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



- Merci Ellie.. Je sais que c'est dur à admettre, mais tu as fait le bon choix.

Sentant sa main se resserrer autour de mon épaule alors que je trahissais mon clan, je ne pus que laisser couler les larmes de plus belles. Putain j’avais vendu la mèche. Moi Ellie…Venait de dévoiler à une chasseuse notre cachette.
Et alors que mes remords me rongeaient de l’intérieur, je repensais à ces jeunes louveteaux que je gardais lorsque mon frère et les miens partaient en expédition.
Non…Non je ne pouvais pas ! Putain !

-Je…. Je t’en supplies Max ! Il y a des enfants et des femmes là-bas je…

Totalement paniquée, le visage en larme, je m’en voulais terriblement maintenant. Fallait vraiment être con pour avoir craqué sous la pression. Vraiment Ellie ? Non mais genre vraiment ? Si après ça tu arrives à t’en sortir…Tu n’auras même plus de chez toi où rentrer !

*Sois heureuse…Au moins bientôt tu reverras ton frère en cage avec toi !
-Mais ferme ta gueule toi putain ! Je ne veux plus t’entendre Max ! Sors de ma tête !*

Tremblant de toute part, la regardant avec supplication  tout en posant une de mes mains sur ses genoux, la réponse de Max me glaça pourtant le sang en un instant…Ou plutôt en une phrase. Le souffle coupé, je la fixais

-Des femmes et des enfants? J'y compte bien...

Son regard était d’une noirceur telle, que mon visage fut totalement pétrifié face à cette nouvelle Max…Ou plutôt l’ancienne que j’avais réussi à oublier depuis mon réveil. La bouche quelques peu entrouverte et les sourcils relevé en panique Je ne savais plus quoi dire. Ou même tout simplement quoi répondre, regardant mon ennemi

Et puis….

- LA FERME ! Tu trouve pas que tu lui à fait assez de mal comme ça? Dégage ! Je veux PLUS TE VOIR !
-Que…

Ce bordel d’émotion à l’interieur de mon cerveau me donnait un profond mal de crâne. Colère et Rage conte mon frère. Sentiment de mal être extrême suite à ma trahison…Du regret…De la peur…De la panique…Et maintenant….Un putain de bordel de What the fuck il se passe quoi la ?!

Elle fixait une personne invisible d’une colère qui frisait l’hystérie.  Et c’est dans une rapidité folle que je me redressa quelque peu le long de ses barreau en fer ne sachant quoi faire ni quoi dire, le souffle coupée.

Et puis…En un instant, Max passa d’une personne extrêmement sombre et brutale, à une personne éprise de panique et de frayeur. Qu’est ce qu’il se passe bordel de merde !
Voilà qu’elle s’agenouillait face à moi maintenant agrippant mon visage de ses mains, complétement perdue et tremblotante.

- Ellie? Ellie ! C'est... c'est pas vrai. C'est pas moi qui ai dit ça ! Je.. je voulais pas ! On leurs feras rien, je te le promet, d'accord? Rien du tout.. Même, même les mâles. On n'attaqueras pas les premiers, c'est pas dans l'intérêt commun. Tu te souviens hein? L'intérêt commun?

Je commençais à devenir folle. Trop de pression mentale. J’en pouvais plus j’allais imploser. J’étais tout aussi paniquée que cette dernière. Regardant son visage minutieusement pour tenter de comprendre ce qu’il se tramait la haut au fin fond de sa tête, mon corps tremblait sous la panique générale. J’avais peur. Je ne savais plus ce qui était vrai ou faux.

-Je… Put’…


Me mordant les lèvres tentant de canaliser mes larmes qui coulaient maintenant à flot, je sentais mon corps se recroqueviller sur lui-même. Mes jambes contre mon ventre et mes bras qui entouraient le tout d’une force qui m’étonna une nouvelle fois, j’avais peur. Oui pour la première fois depuis l’évasion…Moi Ellie…J’avais peur.
La fixant d’un regard perdu et affectif…Je m’étonnai à avoir de la compassion pour ce qu’elle dégageait de sa personne, bien que sa phrase dite plus tôt était à l’encontre de ce que j’aurais du ressentir.

Avançant une de mes mains d’un ton hésitant et tremblotant vers le visage de Max à mon tour, je scrutais son visage sans un mot, posant délicatement la paume de ma main contre sa joue.

-S’il te plait…Tiens ta promesse Max…Je ne pourrais pas m’en remettre…. Je ne sais pas à qui tu parlais mais qui que ce soit je t’en supplie… Ne fais pas ça.

Creusant mon regard dans les pupilles de Max, je tentais de lire dans son regard. De voir quelle était réellement la personne qui était en face de moi. Quelqu’un d’avide de pouvoir et extrêmement psychotique ?...Ou une personne totalement perdue et seule, enchainée à son masque ?




©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Dim 3 Déc - 3:28
J'en revenais pas.. J'avais envoyée chier Mad. Pourtant, je l'avais jamais fait. Je lui tenais rarement tête au delà de quelques piques. Chaque fois qu'un défi était trop grand, une épreuve trop insurmontable, je lui laissait les rêves et observais, passive, mon "instinct" faire le taf à ma place. La connaissant comme je me connais, elle ferait la sourde oreille pendant quelques temps avant de revenir à l'assaut. Au pire elle me ferait payer le truc en me tourmentant un peu et en me faisant chier mais... Wow, c'était étrange de plus sentir sa pression sur moi.

Mais ça n'enlevait en rien la peur que j'avais de perdre la mince confiance qui s'était petit à petit tissée entre Ellie et moi. C'était pas grand chose, c'était même idiot de penser que ça valait quelque chose mais... Encore une fois, je pense que Mad avait raison: Et si j'avais un crush sur elle? Et si j'étais "émotionnellement compromise"? Mais.. Pourquoi? Comment? Je la connaissais tout juste, à peine son prénom, ce n'est pas assez pour établir une relation quand même?

Qu'importe ce que c'étais, je ne voulais pas que ça se brise. Mais Mad oui, cette sale petite vipère des sables savait ce qu'elle disait, elle voulait juste que je ne puisse dépendre de personne d'autre que d'elle... Car sinon, je n'avais plus besoin d'elle, et alors je l'enverrais se faire foutre définitivement.
Là, dans mes mains en coupe, la petite Ellie craquait. Luttant, mais pas assez, pour ne pas pleurer à chaudes larmes, elle se débattait avec ses choix et ses dilemmes moraux que je n'avais pas arrangée d'un pouce.

-S’il te plait…Tiens ta promesse Max…Je ne pourrais pas m’en remettre…. Je ne sais pas à qui tu parlais mais qui que ce soit je t’en supplie… Ne fais pas ça.

De manière un peu brusque et.. "mécanique", je passais le revers de mes doigts contre sa joue, à un rythme effréné par la peur qu'elle se retourne contre moi.

- Hey, hey.. Non, bien sur que non. Je ferais tout ce que je peux pour empêcher ça. C'est dans l'intérêt de personne, et je ne le supporterais pas.
Je t'ai fait une promesse Ellie, et je compte la respecter. Je suis loin, très loin d'être quelqu'un de bien tu sais. Mais je suis une femme d'honneur.


Et là, le craquage complet. Un très rapide coup d’œil derrière moi pour m'assurer que personne ne m'avais en visuel et.. Je me retourne pour presser mes lèvres contre celle de la méta. Ça me brûlait depuis un moment, mais là, sans avoir la moindre idée du "pourquoi", je l'avais fait. Appuyer mes propos? Accentuer le fait qu'elle pouvais me faire confiance? Mais si c'étais calculé, pourquoi je fermais doucement les yeux en me sentant légèrement coupable de mon acte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Dim 3 Déc - 4:20
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



Qu’il était intéressant de voir cette scène d’un point de vue extérieur.
Une méta…Une chasseuse…Au milieu d’une cage, entrain de paniquer à l’unisson.
La rédemption des deux espèces était donc peut être possible ? Une chasseuse pouvait donc se lier d’un loup, et un loup d’une chasseuse ?

Creusant mon regard dans les pupilles de Max, je tentais de lire dans son regard. De voir quelle était réellement la personne qui était en face de moi. Quelqu’un d’avide de pouvoir et extrêmement psychotique ?...Ou une personne totalement perdue et seule, enchainée à son masque ?

Je pleurais de chaude larme. Ma main tremblotante était posée sur le visage de cette…non..MA chasseuse, cherchant des réponses à mes questions. « Qui était-elle réellement ? Allait-elle trahir ma confiance ? » Après tout je n’étais que sa prisonnière et rien d’autre…Mais un sentiment étrange m’emparait de tout mon être. Un sentiment fort et inquiet à la fois. J’avais peur qu’elle se foute de ma gueule. J’avais peur..D’avoir mal. Mais cette fois pas physiquement ou même mentalement suite aux interrogatoires non. J’avais peur qu’elle joue avec mon cœur et ma tête qui semblaient totalement envoutés au fin fond de ses yeux si doux et pures à ce moment précis.

Je sentis ses doigts m’essuyer mes joues. Un geste basique et étonnant de la part d’un bourreau, mais qui pour une raison inconnue me fit un bien fou, ressentant de légère palpitations au fond de ma cage thoracique.
Qu’est ce qu’il se passe maintenant Ellie ? Qu’est-ce que cet étrange sentiment qui parcours tout ton être ?

-Hey, hey.. Non, bien sur que non. Je ferais tout ce que je peux pour empêcher ça. C'est dans l'intérêt de personne, et je ne le supporterais pas.
Je t'ai fait une promesse Ellie, et je compte la respecter. Je suis loin, très loin d'être quelqu'un de bien tu sais. Mais je suis une femme d'honneur.


Je la fixais sans un mot, tentant d’apaiser mes larmes et mes respirations saccadée suite à la panique ressenti un peu plus tôt. Je m’étonnais à penser qu’elle était sincère pour une raison qui me dépassait…Me rappelant pourtant le coup dans le dos qu’elle m’avait fait dans cette maison quelques jours plus tôt en me tirant violemment et sans une once de pitié dans l’omoplate et le mollet qui se voulaient encore douloureux.
*Pourquoi Max ? Pourquoi tu agis comme ça avec moi ?
Et moi ? Pourquoi je ne dis rien ? Pourquoi je n’ai plus envie de te tuer maintenant ?
*

Pourquoi…J’ai juste envie de la prendre dans mes bras afin de faire redescendre toute cette pression psychologique ? Etait-ce …De l’amour ? Non impossible…Pas après tout ce que j’avais enduré ! C’est ma tête qui me joue des tours encore !

*Oublie pas Ellie que c’est le démon incarné…Elle fait partie du corps militaire et c’est une chasseuse elle va …*

Ma conscience n’eut le temps de terminer sa phrase, que je sentis les lèvres de Max se coller aux miennes, taisant cette petite voix dans ma tête d’une façon brutale et net.
Comme un pincement en plein cœur, je fermais les yeux à mon tour…M’étonnant à…Une nouvelle fois comme l’autre jour dans cette maison…Apprécier le moment…Mais cette fois d’un ton beaucoup plus doux et pure. Non ce n’était pas du désir putain..C’était autre chose la…Quelque chose de plus fort et surtout de plus vrai…. Est-ce que je tombe amoureuse ? Est-ce que c’est mentalement possible après ces derniers jours passés ?

Je lâchai totalement prise. Les yeux encore humide et le corps tremblotant suite à toutes ces émotions, je vins à passer ma main sur la joue de Max à l’arrière de sa nuque, poussant sa tête vers la mienne afin d’accentuer ce baiser volé qui commençait à me calmer.

Si quelqu’un nous voyait…J’allais très certainement finir dans un endroit bien pire que ma petite cage. Pourtant je n’y pensais plus. Appréciant ce court instant lèvres contre lèvres de mon agresseur…

Et puis…Je sentis un profond mal de crâne qui au bout de quelques secondes vint à me faire violemment rejeter Max en arrière, quittant mes lèvres des siennes.
Me contractant de douleur au sol en lâchant de profonds gémissements, mains sur ma boite crânienne, je sentais que j’avais trop forcé sur ma transformation aujourd’hui. Trop d’émotions putain. Trop de tout…J’allais redevenir loup.

-Et MERDE !

A quatre pattes le visage contre le sol, je grinçais des dents tentant de me canaliser comme je le pouvais. La veste de Max trônait encore le long de mon dos cachant mon corps nu aux yeux du monde. Je sentais mes pupilles se dilater. Je me sentais redevenir Louve.

Et c’est en l’espace de quelques secondes que mon pelage revint le long de ma peau, récupérant ce doux corps encore meurtri par la veille.
Prenant un instant pour récupérer de ce mal de tête en me secouant la tête violemment, je relevais mon regard vers Max…Qui semblait être debout ? Les mains en avant vers moi ? Elle a cru que j’allais lui sauter dessus ?

Lâchant un petit gémissement douloureux, je m’allongeais doucement suite à la fatigue. Mes yeux tombaient de fatigue. Ce calvaire en cage devenait insupportable…
Ma voix bien que toujours faible et endoloris, je repris d’un ton doux et rassurant.

-Ne t’inquiète pas je te sauterais pas dessus… Je suis toujours moi…Le cabot sans cervelle.

Je m’amusais à lâcher un petit pique bien placé, lui rappelant le doux surnom qu’elle m’avait donné lors de notre première rencontre. Bien évidemment c’était prononcé sous un signe affectif afin de la rassurer, mais une pointe de sarcasme était tout de même bien présente suite à mon agacement envers mes transformations trop difficile à tenir sous la pression psychologique...
J'aurais aimé rester plus longtemps collée contre ton visage Max...J'aurais aimé croit moi...


©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Dim 3 Déc - 17:59
L'espace de quelques précieuses secondes, j'oubliais le monde qui m'entourais. Les soldats qui pouvait nous voir, la "guerre" entre méta et humain, mes obligations, mon devoir, nos différences... Même Mad semblait absente de mon esprit à ce moment là, seulement occupée à profiter de ce baiser volé. Visiblement, ça allait à Ellie aussi, car je sentie sa main se coller à l'arrière nu de ma tête pour appuyer d'avantage afin de mieux profiter de ce vice qui devait demeurer secret...

Hélas, ce fut de bien trop courte durée à mon goût.. Ou heureusement? Car sinon j'en aurais profité assez longtemps pour que la garnison entière sois au courant. Me repoussant avec assez de force pour me coller le cul par terre, j'ai cru un instant avoir commit une énorme bourde en le lui offrant. Mais non, seulement son corps qui la rappelait à sa vraie nature. La tête entre les mains, pliée en quatre, elle gémissait à en crever le coeur alors que ses os se modifiait et que son pelage recouvrait peu à peu sa peau sous ma veste pour retrouver ce teint caramel roux.

Me relevant en vitesse, je saute sur mes pieds en pensant qu'elle allait me bouffer la gorge en se rendant enfin compte de ce que j'av.. de ce que Mad avait dit ! Les deux mains face à moi en geste d'apaisement, je l'interpelle d'un voix ferme bien que douce.

- Ellie, calme toi et surtout, ne me tue pas... Dans ta situation, ça serait la plus belle connerie que tu pourrais faire !
Mais non, au lieu de ça, elle me sert une pique bien sentie et méritée avec ce qui ressemblait à un sourire en coin, difficile à dire vu son faciès lupin.
-Ne t’inquiète pas je te sauterais pas dessus… Je suis toujours moi…Le cabot sans cervelle.

Une petite moue qui vaut des excuses, comme un sourire un peu gêné. C'est étrange mais.. même si je lui avait dit plus d'une fois, je ne le pensais pas. Ou plus en tout cas. Et mis de côté pour la faire chier, je n'avais pas envie de le redire. Pas avec elle... Me sentant un peu conne devant son sobriquet que je me mangeais en pleine dents, je m'approche d'elle pour lui ébouriffer les poils de la tête d'une main.

- Ouais... Mais mon cabot sans cervelle. C'est pas rien. J'veillerais à ce qu'on te traite mieux Ellie, que t'ai à boire et à manger. Merci pour.. ce que tu m'a dit et.. Bah, mhmm.. A plus?
Je me sentais comme une adolescente débile. Je trouvais pas mes mots, j'avais le coeur qui battait trop fort pour que ça sois normal et je marchais à reculons vers la porte de sa cage sans vouloir la quitter des yeux. Mad, en général, c'est là que tu fait une remarque blessante et désobligeante... Non? Tu boude? Parfait, va te faire foutre aussi alors !

Bloquée contre le fer, je lui offre un dernier sourire avant de sortir en fermant derrière moi pour rejoindre mon baraquement, le coeur étonnamment léger. J'avais presque envie de courir, de sauter, de me dépenser quoi ! Au lieu de ça, je rentrait dans ma petite chambre individuelle pour commencer mon rapport. Face à ma page blanche, j'avais soudainement le coeur lourd. Ca me faisait mal de faire ça, alors que tout les autres rapports, sonnant comme des condamnations à mort, que j'avais remplis jusque là ne m'avais même pas fait lever un sourcil... C'était étrange ce que tu me faisait Ellie, vraiment étrange..

Tournant la tête vers mon petit lavabo surmonté d'un miroir, je regardais mon reflet en tout point identique, avant de demander à voix haute.
- Maaad? T'es là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Mer 6 Déc - 1:30
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



-Ne t’inquiète pas je te sauterais pas dessus… Je suis toujours moi…Le cabot sans cervelle.


Je m’amusais à lâcher un petit pique bien placé, lui rappelant le doux surnom qu’elle m’avait donné lors de notre première rencontre. Bien évidemment c’était prononcé sous un signe affectif afin de la rassurer, mais une pointe de sarcasme était tout de même bien présente suite à mon agacement envers mes transformations trop difficile à tenir sous la pression psychologique...
J'aurais aimé rester plus longtemps collée contre ton visage Max...J'aurais aimé croit moi...


La réponse de Max suite à ma réplique me fit sourire. Elle semblait…Gênée ?  Comme tu étais différente aujourd’hui avec moi… Est-ce une technique pour m’amadouer ? Ou est-ce tout simplement ton « vrai » toi ? Si seulement cela pouvait être possible Max… Pourtant…J’ose encore me poser des questions face à ce visage remplis de haine que je connaissais pourtant si bien jusqu’à hier soir.

- Ouais... Mais mon cabot sans cervelle. C'est pas rien. J'veillerais à ce qu'on te traite mieux Ellie, que t'ai à boire et à manger. Merci pour.. ce que tu m'a dit et.. Bah, mhmm.. A plus?


Je ne fesais que te fixer à ce moment précis Max…D’un air et d’un ton que je ne te dirais jamais je pense. Par honte ou fierté ? Je n’en sais trop rien…Tout ce que je savais c’est que je me sentais…Débile ? Jeune ? Insouciante ? J’aurais tellement aimé que tu restes plus longtemps ce soir.
J’aurais tellement aimé que notre baiser soit plus doux et long.

Je la fixais quitter ma cage à reculons, sans retirer mon regard du siens qui se voulait très doux et paisible, montrant un sourire à mon tour en faisant un hochement de tête.

-A plus oui…

Et puis…Elle partie.
Je ne saurais expliquer ce qui venait de se passer au fond de ma cage thoracique. Mon cœur battait extrêmement vite…J’étais apaisée et horriblement bien…Malgré le fait que…Merde je venais de lui avouer notre cachette.
Putain…

Ce soir je dormis extrêmement mal une nouvelle fois.
Voutée et collée à l’interieur de la veste de Max que je n’avais pas quittée de la journée, je m’étais recroquevillée dedans à la nuit tombée. Le vent se voulait fort ce soir. Et bien que la température en baisse et le sable me tapaient de plein fouets à certains endroit, je me sentais…Perdue ?

*Putain tu nous fait quoi là Ellie tu te fous de ma gueule ?
-Hein ? Quoi …
-Tu lui a révélée la position de notre meute…On fait comment si c’était juste une tactique ?
-Oui mais son regard sonnait tellement vrai tout à l’heure…Et puis elle a promis ?
-Les humains promettent la terre entière mais ne la donne jamais Ellie…Tu le sais tout aussi bien que moi…
-Oui mais…
-Ya pas de mais…Si demain tu retrouves ton frère dans ta cellule…Demerde toi…*

Ces paroles avaient beau raisonner au fin fond de ma cervelle de louve, je pensais pourtant à cette autre facette de moi.
Une facette plus douce qui…Pour une raison inconnue…Me donnait des palpitations en pleins cœurs et un bien être absolu. C’est quoi que tu me fait Max putain…J’ai la sensation d’être totalement bipolaire avec toi…Et pour une raison inconnue…J’aime ça…

*Bon bah voilà c’était pas compliqué…Bientôt tu auras ta revanche sur ton frère…
-Oui mais je ne voulais pas de tout ça…
-Oh moins tu pourras te la taper sans regrets maintenant. Te reste plus qu’elle ma vieille.
-Mais ferme ta gueule ! C’est pas pour ça !
-Ah oui vraiment ? C’est pourquoi alors Ellie ?  Pourquoi t’as vendu ton clan ? Assume tes feelings ma grande. C’est pas avec ton connard de frère que tu vas prendre en grade pour te défendre. Au moins avec elle ….*



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Mer 6 Déc - 2:00
Décidément, je n’avançais pas mon rapport. Je ne savais pas quoi mettre, quoi enlever.. Il m’était clair que je ne pouvais pas tout dire bien entendu, certaines choses devaient rester cachées, rien qu’entre Ellie et moi. Ça serait donc un rapport officieux, mais il le fallait. Je me tournais la cervelle dans tous les sens pour m’aider, mais finalement, de guerre lasse, j’optais pour aller m’écrouler dans mon lit, prenant dans mes mains ma petite balle de tennis. Depuis que j’étais gosse, ce truc ne m’avait pas quitté, et m’aidait à réfléchir et me concentrer quand je la lançais contre un mur. Un jeu répétitif qui avait le don d’emmerder mes parents et nos voisins… *Boum-Boum* La balle file contre le mur avant de revenir dans ma main. *Boum-Boum* Et ça recommence… *Boum-Boum* Encore… *Boum-Boum* Et encore…
Posé au sol, contre le mur, un petit miroir reflète mon visage. Moins pratique qu’au-dessus d’un lavabo, disons qu’il me servait à… Regarder mon interlocutrice dans les yeux.

- Mad ? T’es là ? Aller, steupl’ ! J’ai.. Pff.. *Boum-Boum* J’ai besoin de toi là..

Le silence pour toute réponse. Super, elle me fait la gueule. Ça fait du bien de se sentir abandonnée par son propre subconscient dit donc. *Boum-Boum* Soupirant profondément, je continue de lancer ma baballe, attendant que Miss.Chieuse daigne se manifester. *Boum-Boum* Au bout d’une bonne demi heure d’attente, je décidais que c’était trop *Boum-Boum* et abdiquais dans son sens.

- Bon Mad.. C’est bon. Je te l’ai dit non ? T’es pas contente, je reconnais que j’ai besoin de toi…

Eeeeeeet ? *me répond t-elle d’une voix amusée, occasionnant un nouveau soupir de ma part ainsi qu’un petit sourire. J’avais gagnée, elle m’avais répondue, autant jouer le jeu avant qu’elle boude à nouveau*


- Et je suis une abrutie finie d’avoir prétendue le contraire, que tu es ma bouée de sauvetage dans l’immensité de l’Univers cruel et *Boum-Boum* que tu es mille fois plus bonne que moi !

Exactement ! Bon, un peu mélodrama, mais on va faire avec… Laisse-moi deviner ? C’est à propos de l’autre saloperie de sac à puce, hein ?


-Moui, et elle s’appelle Ellie !

Bon, déjà tu l’appel par son prénom. Ca pars mal… Qu’est ce qui te tracasse ?

- Question rhétorique. *Boum-Boum*  Tu le sais déjà, tu es dans ma tête.

Yuuup, mais à ce train là, nos discussions ne sont plus nécessaires au final…

Mhmm, tu as raison…*Boum-Boum*Boum-Boum* Disons que, j’ai peur d’être.. Je sais pas… *Dis-je d’une voix songeuse.*

Tu le sais très bien.. Tu as peur d’être *toussote* encore *toussote* tombée amoureuse de la pire personne au monde… *Boum-Boum*

-Tout de suite, t’es chier Mad ! Pourquoi "la pire" ?

Allôôôô ? *Boum-Boum* Parce que c’est une ennemie, que tu n’a aucun avenir possible avec elle et sa race et que d’ici la fin de la semaine, elle va se retrouver dans une boite en labo et tu le reverras jamais. *Boum-Boum*


Mhmmm, c’est pas entièrement faux. Mais..

Mais t’a envie d’y croire, comme à chaque fois. Tu sais pourquoi ?

Rattrapant ma balle pour la poser sur le lit, je tourne une nouvelle fois la tête vers le miroir où Mad m’observait, assise sur le lit face à moi. J’allais avoir le droit à une petite auto-psychanalyse. Remarque, personne d’autre qu’elle ne pouvait me le faire.
- J’écoute ?

Car tu es en cruel manque affectif ma pauvre. Si je te laissais le champ libre, tu tomberais en pâmoisons devant la première gonzesse qui te donnerait un tant soit peu d’attention. T’a pas idée le nombre de fois que j’ai dû intervenir à ce sujet, afin d’être suffisamment forte pour ne pas avoir besoin des autres pour survivre émotionnellement.


- Aoutch.. ça pique dit comme ça
*Boum-Boum*

Yep, je te le fait pas dire. Mais d’un certain côté… Ecoute, j’ai jamais été très indulgente sur tes histoires de cœur.. Ton premier mec était un con, et j’étais pas là pour y faire quoi que ce soit. Et les autres… Avouons que tu choisie jamais la crème de l’élite féminine hein ! Sauf que, ben la p’tite là, y’a p’t être une chance que ça colle. Je dis pas ça pour t’encourager hein ! *Boum-Boum* Seulement, elle à du caractère, elle est plutôt bien foutue et elle t’a presque mis une raclée. J’ai un peu d’estime pour elle, et puis t’en pince déjà alors j’ai plus trop mon mot à dire. Même si je pense que c’est réciproque…

Soudainement, je rougis furieusement, chassant l’idée de ma tête.
- N’importe quoi ! Tu dis d’la merde. Y’a.. y’a aucune raison que ça le sois, on est des ennemies quasiment naturelles. C’est juste son clito qui la brûle…

Ouais ouais, pas à moi hein ! Trust me, sur ce coup là, c’est du tout cuit ! Mais, prend le temps de peser le pour et le contre avant. D’un côté, tu renie ta vie actuelle en long et en travers pour une hypothèse, de l’autre, tu rate peut être la chance de ta vie…

- Merci Mad.. Tu m’aide VRAIMENT ! *Boum-Boum*

Elle me fit un petit clin d’œil avant de me répondre d’une voix guillerette
A ton service ma grande !

Lorsque je tourne la tête vers le miroir, je n’y voyais désormais que mon exacte reflets. Soupirant fortement en faisant rouler la balle sur le dos de ma main dans un équilibre précaire, je continuais de me torturer mentalement. Tout ça en valait-il la peine? Est-ce un fin en sois que de finir seule? Que faire de ses informations? L'hiver était à nos portes sur Réa, et le changements climatiques arrivaient en un jour ou deux sur cette planète.. S'il commençait à neiger, je la laissais dehors? Et sinon, on allait la mettre où? Et si.. Et si elle dormais là? Non, c'est débile..
Autant de question qui resterais sans réponses jusqu'a ce que la fatigue ne me plonge de force dans un sommeil où, au réveil, je me surpris d'avoir pensée à Ellie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Mer 6 Déc - 13:22
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




La nuit fut horriblement longue. Entre le froid qui me tapait de toute part et mes songes, il était réellement difficile de pouvoir réussir à trouver le sommeil, bien que j’en manque terriblement après ces deux nuits passées ici.

Soupirant tout en grelottant au fin fond de cette veste qui ne me suffisait pas du tout en terme de chaleur, je sentis vers le milieu de la nuit, des petits flocons de neige tomber sur le bout de mon museau. Des flocons qui me rappelaient que nous arrivions dans un changement de saison bien connus sur Legacy…En un rien de temps…Nous passions d’été à hiver. Et apparemment, j’allais vivre cette terrible phase dehors. Oh douce joie !

La respiration lente, les oreilles baissées, je sentais le froid remonter le long de mes pattes. Est-ce qu’il ferait chaud demain midi ? Putain si seulement…Mais au vu de ces changements climatique soudain…Je sens que j’allais bientôt regretter mon caniar d’après midi.

*Jsuis sure que tu n’aurais pas dit non à dormir dans le lit de ta petite chasseuse ce soir…Je me trompe ?
-Ferme là ! Bien sûr que non ! … Enfin…
-Roh allez fait pas ta femme forte avec moi Ellie. On est toutes seules… Elle…Toi…Dans un lit au chaud…Des petits câlins…Des petits gâteaux… Parfaite série à l’eau de rose pour jeune mamies en manque de leurs maris défunts !
-C’est mon ennemie ! Et tu dis des conneries putain je suis pas comme ça !*

Bien que l’enervement montait face à cette nouvelle voix plus qu’étrange et à l’encontre de toutes mes pensées, je m’étonnais à imaginer ce moment…Un moment doux qui…Me semblait pourtant réellement appréciable à vivre.
Putain Ellie…Arrête…Te suffit de coucher avec une nana pour en oublier ta vraie nature… Je suis un loup…Je ne peux pas !


6h45

Aujourd’hui j’eus la chance de voir le lever du soleil. Enfin chance…C’est vite dit ! J’était un putain de glaçon en train de me les peler sévère. La gueule à moitié ouverte, tremblant de toute part, je me sentais horriblement seule ici-bas, pendant que les premiers soldats du matin arrivaient avec leurs grosses doudounes.

-Une couette s’il vous plait…. Chuchotais-je sans un mot, la voix saccadée et horriblement rauque suite à la nuit que je venais de passer.

Telle une parfaite abrutie, j’esperais avec peine et douleur, voir Max arriver de si bon matin en m’apportant à manger et un truc chaud à me mettre sous  le coude.
La couleur de mon pelage avait disparu. Tout comme celle de cette veste de chasseur, qui avaient maintenant viré au blanc, suite à la neige qui me recouvrait presque intégralement.

Chaque personne qui passait près de ma cage, me donnait l’infime espoir de recevoir quelque chose au passage. A manger…A boire…De la chaleur.
Et alors que je pensais…Je sentis mes poils qui commençaient à quitter mon corps, me faisant ramener peu à peu au stade d’humaine. Pourquoi ? Pourquoi maintenant Ellie ? Mais t’es conne ma parole ? Tu vas tomber malade comme ça !

Attrapant de mes mains un peu plus la veste sans pour autant quitter ma position allongée, je m’étonna à avoir plus chaud…Même horriblement chaud au point que cela en devint insoutenable. Ma peau me brulait. Me piquait, jusqu’à en devenir complètement anesthésiée. Etait-ce ça « avoir très froid » ?...
Pensais-je tout en lâchant un puissant éternuement, fermant les yeux peu à peu.



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 7 Déc - 1:17
La nuit n'avait pas été reposante.. Entre ma conversation avec mon alter ego, mes dilemmes moraux, mes sentiments en vrac, je n'avais fermés les yeux que pour les rouvrir une paire d'heure plus tard. Et j'avais... vachement froid. Grelottante dans mon duvet, je regarde l'extérieur et sa couche de poudreuse immaculée. Merde, on va devoir sortir l'équipement hivernale...
Sortant ma grosse caisse contenant tout ce qui était équipement militaire polaire, j'enfile ma grosse parka par dessus mon armure ainsi que mes moonboots doublées. Putain que je détestait l'hiver, car ces vêtements étaient inconfortables, handicapant pour les soldats et sentaient vite la sueur rance. Avantage: On évite de mourir de froid en quelques minutes.

Ma saloperie de matinée fut rythmée par l'habituel "Protocole Neige". Déblayer la neige, enlever le givre des installations électriques... Bref, la joie à l'état brut. Alors que je supervisais ce petit monde qui s'activait pour nous dégager de cette coquille de glace, un coup d'oeil rapide vers la cage d'Ellie. Un manteau de neige recouvrait tout le sable jadis brûlant de sa prison, faisant presque disparaître la forme fine de la lou... humaine? Putain mais elle devais se geler la couenne ! J'avais ce que je voulais d'elle, pas la peine de la faire souffrir inutilement plus longtemps.

Fonçant vers les réserves dans le but de lui trouver une veste, une couette ou quoi que ce sois de chaud, je m'arrête en pleine course pour faire demi tour. On avaient des salles de prison dans nos bâtiments, et je comptais bien lui mettre. Quitte à la garder en geôle, autant que ça sois au chaud ! Arrivée devant la porte, je sort la clef suspendue à mon cou de mes couches de vêtements superposées avant de me jeter sur la pauvre petite chose bleuie et grelottante de froid pour la remettre sur ses pieds.

- Ellie? Ellie me dit pas que t'es morte de froid quand même, répond moi crétin de cabot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 7 Déc - 1:51
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




La nuit fut longue…Horriblement longue encore et une nouvelle fois.
Max savait-elle que j’étais en train de véritablement mourir de froid ? Faisait-elle exprès ? Peut-être que finalement ma véritable voix de la raison avait vu juste depuis le début ? Je n’aurais jamais dû lui faire confiance. C’était pourtant la chose la plus évidente qui soit.

Les minutes semblaient être des heures pour moi. Regardant le lever du soleil les yeux mi-clos, je grelottais sur place avec mon apparence humaine, et comme simple couvre-chef…Une veste qui me servait telle une couette recroquevillée à l’intérieur.

-Tu fous quoi là Max ? C’est bon t’as eu ce que tu voulais tu me laisses crever maintenant ?

Marmonnant dans ma barbe d’une voix très frêle et endolorie par le froid, je regardais ce soleil levant qui n’inspirait en rien une journée douce remplie de chaleur. Le vent se voulaient horriblement froid et je sentais par moment des cisailles qui m’agressaient le long de ma peau bleuie par le froid hivernal.

Les heures passèrent…Regardant les soldats défiler sous mes yeux, je me demandais quand est-ce qu’un daignerait tourner son regard vers moi, maintenant ensevelis sous la neige qui pour une raison inconnue, me donnait un peu de chaleur. Mon souffle se faisait de plus en plus léger et étouffé. Tout comme ma voix qui lâchait par moment de petits toussotements.

***

J’entendis la cage s’ouvrir.
Ne bougeant pas d’un millimètre suite au froid je ne remarquai pas de suite qui venait à moi, pensant qu’on vérifiai juste si j’étais morte et donc prête à être donnée à la dissection pour  la science.
Et puis je sentis une force herculéenne me soulever… Tel un glaçon sans aucune force motrice, je me fis tomber sur le corps de cette personne…Une personne que je ne reconnus que bien trop vite de par son odeur…Mais également par sa voix. C’était Max.

- Ellie? Ellie me dit pas que t'es morte de froid quand même, répond moi crétin de cabot !

Lâchant un léger grognement suite à la douleur qui me parsemait de toute part suite aux gelures tout le long de mon corps frêle et encore nue, je répondis d’une voix étouffée et très éteinte.

-Je commençais à croire que tu avais trouvé un nouveau jouet…

Sa voix était le messie pour moi. Sentant sa présence je ne pus m’empêcher de lâcher un petit sourire en coin munis d’un soupir de soulagement. Oui je pouvais le dire…Tu m’avais manqué Max ce soir et ce matin. Que tes intentions à mon égard soient bonnes…ou non.
Le corps inerte le long de celui de cette chasseuse, je me reposais intégralement sur la force de ses jambes pour réussir à me tenir debout.






©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 7 Déc - 2:45
Aussi froide que la mort, aussi inerte qu'une pierre.. Et pourtant bien vivante ! Sans trop en savoir la raison, j'éprouvais du soulagement à la savoir vivante. Visiblement, le chaos de sentiment contraire que je ressentais pour elle ne s'arrangeais pas, alors que je ne devais ressentir que haine ou, au mieux, indifférence à son sujet...

Souriant même légèrement à sa pique douteuse malgré le gel qui la mordait cruellement, elle semblait à moitié consciente, ballottée dans mes bras. Elle ne pesait presque rien, avant qu'elle ne.. s'endorme contre moi, ou tomber dans l'inconscience. Sans réfléchir d'avantage, je la soulève du sol sans me préoccuper de sa nudité pour la porter en travers du dos. Là, elle pesait quand même son poids, mais rien d'insurmontable. Traversant les lignes de soldats trop occupés à déblayer la neige pour faire attention à autre chose que le travail à faire, je marche, de la neige jusqu'aux mollets, jusqu'au bâtiments de détention. Un des rares bâtiments construit avec la pierre de Réa, bâti pour durer dans le temps, envers et contre tout... Passant les quelques portes, je dépose la petite adolescente recroquevillée et rigide sur la petite couche de sa cellule, la couvrant d'un couverture. Ne voyant pas de franche amélioration, je me penche sur elle et commence à vigoureusement la frictionner. Les bras, les hanches, les jambes... Tentant désespérément de la réchauffer de n'importer qu'elle façon.

- Aller le clébard.. Si tu me claque dans les bras, je devrais remplir de la paperasse. Et t'a pas idée dans quel état gratter du papier me met !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 7 Déc - 3:22
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




Et voilà que sans plus attendre, je m’endormis dans les bras de mon pire ennemi.
Endormie ou Evanouie ? Voilà une question qui mérite réflexion…Mais j’ai envie de te dire jeune lecteur…On s’en fou.

Et puis le temps passa… Je crois. Ou plutôt même j’en suis sure, étant donné que je me réveillai quelques minutes après, couverture sur le dos avec un frottement très désagréable le long de mon corps qui me fit froncer les yeux tout en lâchant un profond soupir de mécontentement. Ok jsais pas ce qu’il se passe, mais ça …C’est putain de douloureux ! Elle est entrain de m’arracher la peau ou quoi !

Tentant de relever la tête, je la rebaissai la seconde qui suivit contre le sol.

-Put….*brrr*ain ! *brrrr* Tu fais quoi ! *brrrr*

Les grelottements me faisaient claquer des dents en même temps que ma parole baignait dans le mécontentement suite à ces frictions.
J’avais encore du mal à saisir pourquoi ma transformation m’avait tapé en pleine nuit sans possibilité de retourner dans mon aspect de loup. Voilà ce qui faisait de mon gène un véritable fardeau… Totalement déréglé et dysfonctionnelle, j’étais un piètre méta … Qui à première vue possédait un poil de masochisme pour en venir à me transformer en pleine tempête hivernal !

Soupirant d’une manière très prononcée tout en crachant et toussant ce que je pouvais, je retrouvais ma voix peu à peu, mais également la maîtrise de mes membres qui…Auparavant inerte…Semblaient maintenant grelotter et se débattre avec peine pour lutter contre cette sensation d’arrachement de peau à chaque frictions que faisaient Max sur mon corps.

J’avais chaud. Très chaud.  Ce choc thermique m’en faisait voir de toutes les couleurs putain !
Rouvrant quelque peu les yeux toujours à l’ouest, je bougeais légèrement la tête pour tenter d’avoir Max dans mon champ de vision. Toussotant encore, le regard brumeux, je me tentais une nouvelle fois de parler contre toute attente.

-Je…*brrrr* On est où là ?

Tournant les yeux à gauche puis à droite, je venais de me rendre compte que je n’étais plus dans cette cage du malheur, passant maintenant dans une cellule fermée beaucoup plus sombre et austère, mais pour le coup plus chaude et à l’abris du vent.
On ne peut pas tout avoir Ellie soit contente non ?
Passant de cage à Cellule, j’arpentais le décor qui se trouvait face à moi. Avais-je dormis aussi longtemps au point d’avoir fini ma semaine de détention ? Étais-je déjà à la navette pour rejoindre ces scientifiques ? Non…C’était bien trop vieillot pour que je sois dans une navette…Et Max ne serait pas là après tout…
Une nouvelle zone du campement ? Quelle heure était-il ? Quel jour ?




©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Ven 8 Déc - 2:43
-Put….*brrr*ain ! *brrrr* Tu fais quoi ! *brrrr*

Non mais quelle ingrate ! Elle est pas capable de voir quand on lui sauve la vie? J'y crois pas quoi... J'avais presque envie de la renvoyer cul nu dans la poudreuse pour lui apprendre à dire merci ! Mais.. La vue de ses pieds presque bleus dépassant légèrement de la couverture que je lui collais à la peau dans l'espoir que sa circulation sanguine revienne me fit penser que, en fin de compte, elle était quand même mieux ici, dans mes bras. Enfin j'veux dire, euh.. au chaud quoi. A l'abris du vent, tout ça... Certainement pas là, avec moi en tout cas. Un autre, ça aurais fait l'affaire tout aussi bien. Oui oui...

Alors que mon cerveau essayait cette vaine tentative d’auto-persuasion assez minable, mes muscles couverts de scarifications continuait de s'activer pour éviter l'hypothermie à la petite Ellie. Et contre toute attente, mes efforts commençaient à payer. Elle tentait de bouger, ses dents claquaient moins et n'entrecoupaient plus sa parole. Ça déjà, c'était bon signe ! Sauf que cette andouille usant le peu de cartouche d'énergie pour se demander où elle était... Putain meuf, on s'en branle ! T'a échappée à la mort par congélation, ça te suffit pas?

- On est dans une cellule, à l'abris du froid, de la neige et du vent. C'est tout ce que t'a besoin de savoir Ellie. T'es en sécurité, et au chaud...

Putain, pourquoi je me sentais obligée de la réconfortée? J'avais décidée de me laisser du temps pour appréhender la situation, de me détacher émotionnellement de ça pour étudier la question sous tout les angles.. Et ma proximité avec elle n'arrangeait rien du tout !!! Sous la couverture, assez fine mine de rien, je sentais les formes de son corps qui, malgré qu'il sois couvert de bandage comme le mien, me donnait toujours une certaine envie de.. Non Max ! Tu te calme, t'a autre chose à faire, et puis... Coucher avec un glaçon à peine conscient, c'est pas dans mes fantasmes les plus obscurs non plus. Couvrant la louve encore un peu plus, du moins du mieux que je pouvais afin qu'elle ne perde pas le peu de chaleur que j'avais réussi à lui offrir. Finalement, je m'assoie sur le bords de sa couchette et dépose doucement une main gantée mais douce sur sa chevelure où se mêle cheveux pris dans la glace et mèches en bataille. Elle avait visiblement passée une sale nuit.

- Ca va aller Ellie. T'a rien à craindre, je.. je suis là. J'm'occupe de toi.

Merde mais c'était quoi ça? Des instincts maternelles refoulés ou un début de sentiment? Putain j'en savais rien merde !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 8 Déc - 3:12
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




- On est dans une cellule, à l'abris du froid, de la neige et du vent. C'est tout ce que t'a besoin de savoir Ellie. T'es en sécurité, et au chaud...

Qu’il était surprenant encore et toujours d’apprécier ce moment de complicité avec mon pire ennemi. Le regard vague et le souffle court, je fronçais par moment les sourcils en grelottant lorsque les frictions de Max contre mon corps se voulaient trop dur. Je savais qu’elle faisait ça pour mon bien mais putain…. Eu non attend Ellie rewind…. « Elle faisait ça pour mon bien »….
Mais…Pourquoi ?

*-Ah ton avis Ellie putain mais t’es conne ou quoi ?
-Mais…ok on était proche hier pour une raison inconnue…Mais au point de s’inquiéter pour moi en me réchauffant ?
-C’est évident ce qu’elle fait…Même moi je te le dis…
-Mais je…*

Pourquoi Max encore une fois je me posais une énième question…. Eviter que je meurs pour ne pas avoir un rapport à remplir pour ton supérieur je le comprenais…Mais pourquoi tu me réchauffais ? Toujours d’un ton lasse et recroquevillée sur moi-même, je m’étonnais à me sentir mieux au fils des minutes qui passaient. Ses mains qui passaient le long de mon corps nu, bien que recouvert d’un drap en devenait peu à peu agréable, commençant à récupérer les sensations de mon corps encore froid.
Et puis je la sentis s’arrêter. Prenant place sur le bord de ma couette tout en posant une de ses mains dans ma chevelure. Un geste qui me fit fermer les yeux, appréciant cette marque d’affection une nouvelle fois très étrange…Mais qui me procura pourtant une sensation de bien-être. Une sensation de ne pas être seule...Non…De ne PLUS être seule.

- Ca va aller Ellie. T'a rien à craindre, je.. je suis là. J'm'occupe de toi.

Faisant avancer mon corps un peu plus d’elle, entourant son bassin de mes jambes jusqu’à la naissance de ma poitrine, je calai le bout de ma tête près de sa cuisse qui semblait dégager une chaleur plus qu’appréciable.
Yavait pas a dire je ressemblais vraiment à un putain de cabot la comme elle m’appelait si bien…Génial Ellie tu passes encore pour une parfaite soumise…Je suis fière de toi…

-Pourquoi tu fais ça Max ? *brrrr* Enfin je veux dire… Pourquoi tu ne m’as pas laissée crever dehors ?

Ma voix était foutrement rauque à cause de ce froid. Je commençais aussi à en avoir ras le cul de toutes mes questions existentielles…

*Et si tu t’autorisais à m’écouter pour une fois Ellie ?*

-Non…Rien laisse tomber répond pas… J’men fou.

Me recroquevillant un peu plus le long de son corps afin de recevoir un peu de chaleur ( et au préalable apprécier le moment pleinement) , je repris.

-Reste là s’il te plait. J’en peux plus d’être seule.*brrrr*



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Ven 8 Déc - 15:46
-Pourquoi tu fais ça Max ? *brrrr* Enfin je veux dire… Pourquoi tu ne m’as pas laissée crever dehors ?
- C'est vrai ça? Pourquoi? Que tu veuille pas la laisser crever c'est une chose, mais là... Reprend toi un peu bordel ! Quand je t'ai dit de laisser une chance à.. "tout ça", c'était pas pour te transformer en mère poule ou je sais pas quoi !
- Mais je... Je sais pas Mad, ça vient tout seule ! Je.. Je ressent de l'affection pour cette boule de poils ! Je fais quoi? Je pense quoi? Mad, help !
- Calmos ! Déjà, tu lui dit pas ! Jamais, pas tant qu'on est pas sûres qu'elle est digne de confiance ni que ce sois un minimum réciproque. Ensuite... Laisse, je vais t'aider à prendre du recul. Fait moi confiance, je fais ça pour notre bien, comme toujours!
- Mais..
- Mais rien, ta gueule ! Maintenant, c'est moi qui gère.

En un éclair, je sentais que je me prenais moins la tête à ce sujet. Mon coeur se calmait, et comme après une douche froide, je me sentais plus légère au sujet de mon coeur qui me tourmentait. Mad m'avait touchée de son indifférence, de sa froideur et de sa méfiance, et même si je n'étais pas comme elle, ça me permis de prendre un peu de distance avec ce maelstrom de sentiment qui pouvais me faire basculer à tout moment. Tant que je n'étais pas sûre de faire une énorme connerie, je m'abstenais... Alors que j'allais lui répondre, Ellie sembla se rattraper, elle non plus ne voulais pas la réponse.

- Non…Rien laisse tomber répond pas… J’men fou.

Ah.. Bon.. Okay bah... On oublie alors. Cessant ma petite caresse sur sa tignasse emmêlée dont la glace commençait à fondre, j'allais me relever pour partir. J'avais encore beaucoup de boulot, et les connards de base ne vont pas déneiger cette endroit si on leurs dit pas dans quel sens tenir une pelle. Alors que je commençais à me lever, je reçu une balle en pleine sensiblerie, que même mon pare-balle made in Mad n'a pas stoppé.

-Reste là s’il te plait. J’en peux plus d’être seule.*brrrr*
- Seule? Tu n'a vraiment pas de meute, ni de famille alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 9 Déc - 13:29
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




- Non…Rien laisse tomber répond pas… J’men fou.

Pour une raison inconnue, Max semblait beaucoup plus froide et calme tout d’un coup. Est-ce que j’avais dit une connerie ? D’autant plus qu’elle venait de retirer sa main de ma crinière, et autant vous dire que ça me faisait chier…Ouais j’aimais bien avoir ta main le long de ma boite crânienne ! C’était reposant…Et doux…

Et puis je la sentis qui commençait à se lever, quittant légèrement l’étreinte que j’avais effectuée autour de son corps en position assise.

-Reste là s’il te plait. J’en peux plus d’être seule.*brrrr*
- Seule? Tu n'a vraiment pas de meute, ni de famille alors?

Oui reste s’il te plait Max… J’en peux plus je suis tellement fatiguée. Et ta présence me calme pour une raison doucement inconnue.
Je nota pourtant son interet pour ma demande, qui se solda d’un regard perdu et quelque peu au regret d’avoir prit cette impulsion de demander qu’elle reste ici.
Elle me demandait pourquoi je n’en pouvais plus d’être seule… Et bien qu’au départ je parlais simplement du fait d’avoir été plusieurs jours dans une cage sans personne à qui parler, je ressentis sa question comme un pique en pleins cœur qui me rappela que oui…En soit j’étais seule depuis bien plus longtemps que ça.

-Je…Si bien sûr !

Soupirant tout en quittant les cuisses de Max, je tentais de reprendre un aspect fort et sur de moi.
Mais oui bien sûr Ellie tente de faire ta femme forte t’es tellement pas crédible avec ta larme qui commence à couler le long de ton œil.

-C’est juste que… *soupire*

*C’est juste que t’as vécue seule dans une putain de cage pendant plus de 2ans. Que ton frère te surprotège trop au point de te laisser la majeure partie du temps seule dans un cocon de soie…. Oh et puis aussi au passage que t’es tellement pas foutue de tenir tes transformations que personne n’est apte à te faire confiance pour les explo ?
-Mais ferme la putain…*

Et voilà bravo petite voix…Qui que tu sois tu venais de me faire échapper une nouvelle larme encore. Mélangeant mes paroles à de petits reniflements cachés tout en gardant ce pseudo aspect de femme forte, je tentais de reprendre, le regard perdu face à ces barreaux de cellule.

-J’ai toujours été surprotégée par mon frère tu sais. Mère qui pensait plus à la vengeance constante de Père... Nous à laissés sur le carreau. Même encore à l’heure d’aujourd’hui… Et Gamon...Mon frère...est la seule famille qui me reste réellement…Sans compter le reste de la meute bien sur qui m’aime tout autant hein ! Mais…
Quand t’es la plus jeune de ce joli petit groupe, on te met de coté. On t’englobe dans un putain de cartons remplis de polystyrène pour pas t’abimer. On te met à part à l’abris…Et du coup tu finis seul… Tu te sens inutile. Faible.


Pour une raison inconnue, je sentais mon cœur horriblement lourd. Et bien qu’un aspect froid et fermé véhiculaient le long de mon corps, je sentais que mon visage devenait de plus en plus humide. Pleures-tu Ellie ? Mais pourquoi ? C’est pourtant un constat évident. Tu es seule au fond. Et putain de pathétique ma grande.

Reniflant un bout coup tout en utilisant une de mes mains pour m’essuyer violemment le visage, je repris.

-Enfin bon… Rien de bien important. On s’en fout maintenant.  Au moins je ne gênerais plus en retournant sur la navette. Jsuis un poids et un fardeau à porter pour eux. Mes transformations sont à chier, j’arrive même pas à me protéger moi-même du froid. A croire que même mon corps veut que jme laisse crever.

Après tout c’est vrai Ellie…Pourquoi tu t’es transformé en humaine involontairement en plein pendant une tempête de neige ? Aurais-tu envie de mourir inconsciemment ?



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 9 Déc - 17:33
Et c'est là que ma retenue vacilla. Voir Ellie en larme en écoutant son histoire fissura ma carapace de bon sens comme autant de gouttes d'acide qui tombaient de ses yeux. Face à ce qu'elle me racontait, je n'arrivais pas à rester impassible, je ne pouvais simplement pas. N'importe qui d'autre m'aurait ainsi ouvert son coeur, je me serais contenter de ricaner méchamment avant de l'envoyer paître... Mais elle..

Les graines d'un sentiment depuis longtemps refoulé germaient sous ses paroles, la douleur d'un abandon que personne ne voyait et qui, pourtant, faisait mal. Un abandon qu'en un sens, j'avais vécu aussi. Pas dans les mêmes circonstances, mais comprenant ça, il m'étais désormais évident de me sentir proche d'elle. On avait la même aura, le même vécu d'un certain coté. Et ça, elle méritait de le savoir.. Mais avant. Retirant mon gros gant polaire, je viens déposer une main nue sur son visage encore froid où ruisselaient ses larmes, avant de les essuyer du pouce. Face à sa dernière phrase, proche d'une confession d'envie suicidaire, je prend délicatement sa tête de ma seconde main encore gantée et l'attire, doucement, pour la poser contre mon coeur. Je ne savais pas trop pourquoi, ou plutot si, sans me l'avouer. Je voulais qu'elle se sente bien, spéciale, qu'elle comptait pour quelqu'un. Pour moi en tout cas.

- T'sais... Tu va trouver ça con mais.. Je comprend. Mes parents aussi, ils étaient jamais là. On m'a entraînée comme une arme depuis que je suis gosse, et ça n'était jamais assez. Je n'ai jamais été assez forte, assez rapide, assez intelligente... Alors, pour montrer que je l'étais, je me suis mise à piétiner les autres. La seule façon de montrer que tu es forte, c'est de prouver que les autres sont plus faible. Et depuis, je fais comme ça pour toi. J'écrase les autres pour monter au dessus d'eux.

Distraitement, sans vraiment m'en rendre compte au début, je lui caressait les cheveux. Puis, au fur et à mesure que je parlais, je me balançais doucement. Non.. Je la berçais. Je ne savais plus vraiment si j'avais affaire à mes sentiments ou un genre d'instinct maternelle refoulée, car il était hors de question d'avoir des chiards, mais... En tout cas, je le faisais.

- Ellie? Pour ce que ça vaut je.. Je suis désolée qu'on soient obligés de te remettre là bas. Vraiment. Tout ce que je t'ai dit.. Je ne le pensais pas, pas vraiment. Donc.. Voilà quoi.. Pardon.

Je me sentais obligée de m'amender de ça, pour la première fois depuis vingt-sept ans, je ressentais du remord. Et j'espérait sincèrement qu'elle ne souffre pas trop là bas, sans me faire d'illusion. Etrangement, Mad était particulièrement silencieuse. Peut être me laissait-elle croire un peu au bonheur, ou profiter de cet instant, avant de venir me lancer des piques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 9 Déc - 19:45
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me





*C’est tellement embarrassant putain… Contient toi bordel ! J’ai jamais rencontré une fille aussi fragile Ellie tu me fatigues.
-Comme si c’était de ma faute à moi ! Et je tiens à te rappeler que tu fais partie de moi !
-Moi faire partie de toi ? AHAH comme tu es mignonne !... Si seulement. Non voyons ! Je te rappelle pas quelqu’un ? Cherche petit cabot cherche…
-Max ?
- Appelle-moi Mad ! On est intime maintenant.
-Mais tu ne peux pas être dans ma tête… T’es en face de moi…
-Oh mais t’es vraiment une sombre conne ma parole ! Après je peux comprendre... La voix que tu te tapais depuis tout ce temps était bien trop douce pour toi…Je suis….TOI…Mais version plus…Simple ? Paisible ? Sans prise de tête ?
-Du coup je ne comprends pas. Tu es Max en moi ?
-PAS MAX PUTAIN TU M’ECOUTES ?! Je m’appelle MAD ! M.A.D.  Mais vu que ce blase à l’air de te perturber restons sur quelque chose de plus classique pour ta petite tête ? Appelle-moi…hum… tiens Jack ! Pourquoi pas soyons fou !*

Je fronçais les sourcils suite à toute cette agitation cérébrale. J’avais l’habitude de me parler à moi-même en temps de crise. Mais là ça devenait clairement n’importe quoi. Etait-ce mon instinct de loup qui chamboulait tous ces sentiments aussi rapidement et sur une si courte durée ? Ou au contraire l’humaine qui sommeillait au fond de moi réclamant de se réveiller ?

Parlant à Max, je venais de me rendre compte que j’avais chier une sacré merde qui germait au fond de ma cervelle depuis un moment au point que j’en vins à lâcher de chaude larme le long de mon visage. Parler de ses faiblesses à son pire Ennemie. Ahah mais qu’elle magnifique idée !

*Tu penses vraiment qu’elle est ton ennemie encore ? ahahahahahaha
-Mais laisse-moi penser en paix putain tu me fatigues…*

Totalement perdue dans mes pensées, je ne pus m’empêcher de sursauter lorsque je sentis la main nue de Max se poser sur mon visage. Revenant à moi, je tournai légèrement la tête pour la fixer.
Pourquoi ce regard Max ? Pourquoi ne m’hurlais-tu pas dessus en te foutant de ma gueule ?...Putain…ça serait tellement plus simple… Au moins j’aurais pas à batailler avec mes états d’âme et mon cœur qui ne faisait que battre d’autant plus fort lorsque tu en vins à me prendre doucement pour m’amener vers le creux de ta poitrine….

- T'sais... Tu va trouver ça con mais.. Je comprend. Mes parents aussi, ils étaient jamais là. On m'a entraînée comme une arme depuis que je suis gosse, et ça n'était jamais assez. Je n'ai jamais été assez forte, assez rapide, assez intelligente... Alors, pour montrer que je l'étais, je me suis mise à piétiner les autres. La seule façon de montrer que tu es forte, c'est de prouver que les autres sont plus faible. Et depuis, je fais comme ça pour toi. J'écrase les autres pour monter au-dessus d'eux.

Alors que mes larmes se faisaient plus douce et moins prononcées, je l’écoutais me parler de son passé. Un passé qui dans un certain sens…Se rapprochait du mien sous certains aspects. Etions-nous vraiment en train de nous confier au milieu de cette cellule ? Une nouvelle fois…

Au fur et à mesure de ses paroles, je sentais un léger balancement le long de sa colonne vertébrale qui en vint à me faire fermer les yeux en appréciant ce nouveau moment volé et pourtant si impossible au vu de nos statut respectif. C’est bon je peux le dire maintenant ? Je ressens des sentiments pour cette femme ?
*Je pense que ce fact Obvious et ce moment de lucidité, te fait gagner un point d’intelligence ma grande ! Bientôt tu seras moins conne ! Je te le promets mon petit chat !*

- Ellie? Pour ce que ça vaut je.. Je suis désolée qu'on soient obligés de te remettre là bas. Vraiment. Tout ce que je t'ai dit.. Je ne le pensais pas, pas vraiment. Donc.. Voilà quoi.. Pardon.

Je m’étonnai à la croire sur parole lorsqu’elle en vint à s’excuser de tout ce que j’avais et allais endurer à l’avenir. Des paroles qui vinrent même à m’apaiser. Manquerait plus que je lui pardonne pour passer pour une parfaite gentille petite conne…Oublie pas qu’elle t’a collé deux carreaux dans le dos quand même…

Mais…Quand même…
Je m’étonna à poser une de mes mains sur sa cuisse, l’agrippant fermement pour marquer ce fait indéniable…Elle m’avait touchée en plein cœur…J’allais prendre cher…Mais ouais…Jlui pardonnais…Même si je ne le dirais jamais de vive voix.

-Je suppose que c’était un passage obligé pour nous deux ?...Je suis une proie et tu es un chasseur…

Soupirant d’un ton lasse, je me surprise à faire quelque chose d’inattendue. Me redressant en position assise douloureusement, je fixais Max à présent. Le visage encore humide, je ne pleurais pourtant plus. Le regard beaucoup plus serein et prêt à accueillir toute la misère du monde à bras ouvert, je savais que quoi qu’il arrive…J’étais foutue. Si ce n’est pas moi qui me tuais, ça serait les scientifiques. Et si je devais me tuer…Je devais faire ça vite. Donc autant apprécier mes derniers jours comme il se doit ?

Maintenant redressée, les lèvres encore bleuies et tremblotantes non loin de Max, je posa délicatement mes deux mains sur les extrémités de ses joues. Une personne qui…pour une raison inconnue, m’aura fait ressentir des choses magnifique ces derniers jours. Des choses belles et vraies.
Bien évidemment il y avait aussi toute une pression psychologique derrière. De la souffrance et des peines. Mais ces deux derniers jours là…J’avais eu la sensation de compter. Et tout simplement ne plus être seule.

La fixant, le regard perdue dans celui de ma partenaire et les mains collées contre ses joues, j’approchai doucement mon visage vers elle. Oui cette fois c’est moi qui t’embrassais Max. Pour la première fois de ma vie, j’embrassais de moi-même une personne, d’un regard et d’une profondeur qui ne peut que montrer l’importance que je  t’apporte à ce moment précis de ma vie.

Tu deviens une partie de moi.

Nothing ever stops all these thoughts
And the pain attached to them.
Sometimes I wonder why this is happening,
It's like nothing I can do
Will distract me when
I think of how I shot myself in the back again.
'Cause from the infinite words I could say
I put all the pain you gave to me on display
But didn't realize instead of setting it free
I took what I hated and made it a part of me

I can't separate, Myself from what I've done, I've given up a part of me
I've let myself become you


©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Dim 10 Déc - 17:00
-Je suppose que c’était un passage obligé pour nous deux ?...Je suis une proie et tu es un chasseur…

C'était... vrai. Un passage obligé. L'accomplissement d'un devoir pour lequel j'étais programmée comme une machine depuis que j'étais gosse... Pendant toute ces années, j'avais occultée tous mes besoins, mes envies, mes sentiments pour ne me préoccuper que d'une chose: Les ordres qu'on me donnaient. A quel moment j'avais décidée, de moi même, d'arrêter de vivre pour me dédier corps et âme à une cause? Une cause qui, sous cette nouvelle lumière, n'était pas si différente de la nôtre. Une cause qui, par le dialogue, la diplomatie et le respect mutuel, aurait évitée nombre de morts et de souffrance pour les deux camps?

Cette... "guerre" durant depuis si longtemps que qu'on en avait presque oublié pourquoi on la faisait. Le génome, bien sur. Mais.. Si ces métas avait un soupçon de bon sens, et nos dirigeants aussi, pourquoi n'avaient-ils pas trouvés un terrain d'entente? Un peu de sang, offert de bon gré, en échange d'une paix. Nos armes rangées au placard, pour une vie où chacun essayerais de s'en sortir chacun de son coté? Voir, même si c'était utopique, ensemble?

Non, au lieu de ça... On cultivait la haine, la différence, la xénophobie et la cruauté gratuite. Et tout ça, je m'en était nourri comme un vampire. Et pour supporter ce que j'étais devenue, j'avais reporter mes actes sur une conscience alternative, me dédouanant de mes actes auprès de ma conscience. "C'est pas moi, c'est Mad ! Je suis incapable de ça, c'est forcément quelqu'un d'autre." La belle blague... La vérité, c'est que j'adorais ça, mais que je ne voulais pas renier le peu d'humanité qu'il me restait. Et cette petite louve mal léchée là, tirait cette humanité avant qu'elle ne se noie complètement dans le lac d'obscurité que représentait Mad... Je ne pouvais pas vivre sans les deux. Comme une pièce de monnaie, il me faut deux faces. Une humanité et un monstre. Car dans un monde où chaque jour est une survie, on n'a pas le choix...

Sauf que tout ça, je dois le garder pour moi, au risque de passer pour folle...
Tous à mes réflexions, je n'avais pas réalisé qu'Ellie s'était relevée. Mon palpitant s'emballa quand je plongeais mes yeux dans les yeux, et qu'elle posa délicatement ses doigts gelés sur mes joues. Malgré le froid, ce geste me réchauffa le coeur. Lequel ne cessait de battre de plus ne plus vite alors qu'elle se rapprochait, m'offrant d'elle même un baiser tendre et doux, qui me fit fermer les yeux.
Comme un réflexe, je vins l'enlacer tendrement, prolongeant ce baiser autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Explicit] You've become a part of me ~ Ft Ellie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: Legacy :: Partie Est :: Base militaire-
Sauter vers: