AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 [Explicit] You've become a part of me ~ Ft Ellie

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 30 Nov - 14:40
J'imagine que le spectacle que j'offre est plutot spectaculaire pour la plèbe... Les vêtements en lambeaux, mon sang gouttant au sol, traînant à bout de bras une louve comateuse et criblée de pieux en métal. Et putain, elle pesait un âne mort ! Je devais m'arrêter reprendre mon souffle tout les dix mètres, mettant les mains sur mes blessures lancinantes qui tiraient de plus en plus. La sale bête, elle m'avait bien amochée, et en humaine... Tu parle d'une honte !

Et je devais la traîner comme un sac de patate jusqu'a la base militaire, en priant très fort que j'ai la chance de croiser une patrouille de militaire, à qui je pourrait ordonner de la porter à ma place.. Ensuite, c'est douche, infirmerie et au lit, car j'étais plus qu'au bout du rouleau... Il fallut quand même trois putains d'heures avant que ma chance ne tourne, et que le miracle arriva...

************

[Base Militaire de l'United L - 19h26 - ]

Putain, on y était enfin ! Là j'avoue, j'en avait pleins les bottes, pleins le dos et surtout pleins le cul ! A Quatre, on avaient du échanger les rôles de porteurs, et ça avait duré un temps qui me paraissait infini au vu des blessures qui me travaillaient depuis l'après midi. Une fois au centre de la base, je sentie les regards des autres soldats autour de moi, et un sourire de triomphe étira mes lèvres. La légende du Major "Mad" Max s'étoffait d'une nouvelle prise, et ça, c'était priceless. Dans le regard de ses gens, je voyais la jalousie, l'admiration, un peu de peur et du respect... Et ouais les gars, c'est moi qui ai fait ça, toute seule... Et j'ai soigneusement inventé le contexte, car si je crachais la vérité.. Bref, toute vérité n'est pas bonne à dire.

Saluant, bien qu'un peu chancelante, devant le Colonel en faction, je me raidit pourtant comme un piquet pour lui faire un rapide rapport de la situation. Comme quoi j'avais capturé une méta, seule (j'insiste surtout sur ce point), et que j'avais besoin de soin immédiat. Le point fait, je demande donc le droit de rompez pour bénéficier desdits soins, chose qui m'est rapidement accordé au vu de mon état, ayant reçu l'ordre de mettre la louve en boîte avant toute chose. Et c'est avec un sourire cruel que je reviens vers l'animal amorphe.

"T'entend ça le quadrupède, tu va bénéficier de toute l'hospitalité de l'United L, c'est pas beau tout ça?". Discrètement, afin que personne ne me voit, je tourne légèrement un carreau dans la plaie de son épaule, lui tirant un long gémissement plaintif de la bête en question.
Et le mieux dans tout ça, c'est que demain, je viens superviser ton interrogatoire en personne.. Aller, avoue, t'es ravie hein? Toi et moi ma belle, on va passer beauuuuucoup de temps ensemble.. Boitant légèrement, je dissimulait tant bien que mal ma faiblesse extrême lorsque je laissais l'animale aux "bons" soins du reste de l'équipe, qui se pressèrent de l'enfermer dans une solide cage de fer, dans une zone isolée de la base. Demain, les choses amusantes commenceraient... Mais avant, j'allais me faire recoudre et surtout: J'allais dormir un peu...

************

[Vendredi - Base Militaire de l'United L - 6h35 ]

Le sommeil, bien que bref, fut extrêmement réparateur. A mon réveil, ce n'est rien de moi qu'une douche chaude, des bandages et des vêtements propres et un petit déjeuner plus solide que d'ordinaire qui m'attendait. Aaah, j'aime être traitée en héroïne de la Nation... Une fois tout ça expédiés, je mis mon képi pour me protéger du soleil, restant en débardeur près du corps, treillis/rangers et fonça d'un pas décidé vers la cage de notre nouvelle invitée. Mes carreaux disparus, remplacés par des bandages serrés, il fallait avouer qu'elle avait un peu meilleure mine que quand je l'ai quittée, bien que ça ne sois pas compliqué... Accroupie devant sa cage, visiblement ensommeillée, je pris un petit caillou que je lui lançais avec force, visant sa truffe.

"Aller feignasse, on se réveille ! Je suis sur que toi et moi, on à beaucoup à se dire, tu crois pas?


Dernière édition par Maximiliana Kurtz le Dim 17 Déc - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 30 Nov - 14:43
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



Suite du RP :
Une patrouille de routine






Il était clair de dire que je n’avais pas fière allure maintenant. Trainée au sol comme une moins que rien, chaque mètres fait gisant sur le sol, était un véritable supplice. Chance pour moi, cette nana n’avait pas beaucoup d’endurance, chose qui me permettait par moment de souffler et reprendre un minimum de courage pour rester digne et ne pas pleurer de douleur à chaque pas lorsqu'elle en venait à s'arrêter…

Trainant le long des ruelles, mon regard se voulait brumeux suite à cette fatigue et cette perte de sang en continue. J’avais vraiment touché le fond aujourd’hui. Il ne fallait pas être devin pour comprendre ça. Lâchant de léger regard perdu au milieu de la foule qui me regardait comme une véritable moins que rien, je voyais leurs regard apeurés pour certains…Et pour d’autres remplis de rage à mon égard. J’en vue même un qui se fit un plaisir de me cracher un joli mollard en plein sur ma belle fourrure.

Soupirant et gémissant par moment lorsqu’une pierre venait à toucher la pointe de la flèche plantée en plein dans le creux de ma patte, le destin décida de me donner un peu de répit…Fermant doucement les yeux…Je me sentis partir, m’évanouissant au milieu de ce peuple en colère.

***

[Base Militaire de l'United L - 19h26 - ]

Des voix vinrent à me tirer de mon sommeil.  Toujours dans le silence et la tétanie suite à ces carreaux de métal qui me transperçaient, je restai pourtant les yeux clos, bien que ma respiration un peu plus saccadée et mes petits cris plaintifs montraient mon réveil soudain.
A première vue au sol, j’entendais cette sombre connasse s’adresser à quelqu’un d’un ton strict et droit. Elle parlait…De moi je crois…

Et puis….quelques secondes plus tard…

-T'entend ça le quadrupède, tu va bénéficier de toute l'hospitalité de l'United L, c'est pas beau tout ça?

Un long gémissement plaintif suivit d’un grognement, j’ouvris les yeux pour voir le regard de Max dans le miens. Elle souriait... Et quand à moi je me cambrai cul sec, pivotant ma tête en arrière suite à la douleur plus que soudaine au niveau de mon épaule. J’avais chaud…Je soupirais…Sentant mon muscle se déchirer, je vis le sang s’écouler à nouveau le long de ma douce fourrure qui était maintenant réduit au statut de paillasson rêche suite à la marche…ou plutôt le nettoyage du sol ? Que j’avais dû me taper plus tôt.
D’un regard noir et profond je la fixais, montrant les crocs.

-Et le mieux dans tout ça, c'est que demain, je viens superviser ton interrogatoire en personne.. Aller, avoue, t'es ravie hein? Toi et moi ma belle, on va passer beauuuuucoup de temps ensemble
-Je vais te tuer…. Dis-je dans un murmure à peine audible.

Après tout personne ne savait que nous comprenions leurs langues et pouvions la parler sous forme de loups…Et il était hors de question que le caporal en chef le comprenne.
Quoi qu’il en soit je n’eus le temps de rien, que je sentis des personnes m’entourer et m’attraper, m’amenant à l’opposé de Max… Tout en sentant une piqure au niveau de mon cou, qui m’endormit sur le coup.

***

[Vendredi - Base Militaire de l'United L - 6h35 ]

-Aller feignasse, on se réveille ! Je suis sur que toi et moi, on à beaucoup à se dire, tu crois pas?

Me réveillant dans un sursaut suite à une pierre qui vint se coller avec force en plein dans mon visage, un profond grognement sorti de ma gueule lorsque je revis le visage de cette parfaite enflure… Putain…Max….

Ok je l’avoue…Les premières secondes avant l’ouverture de mes yeux, j’espérais avoir eu affaire à un mauvais cauchemar …Me réveillant en sursaut dans ma tanière au chaud à cause de deux louveteau un peu joueur…
Malheureusement pour moi…Tout ceci était putain de réel.
Plissant les yeux suite au soleil écrasant, j’analysais du regard l’endroit dans lequel je me trouvais…
Une base…A première vue militaire. J’étais dans une cage…

Tentant de me relever sur mes quatre pattes, je sentis un effet tétanisant me prendre dans les jambes tout en lâchant un léger cris de douleur aigu, qui me remit immédiatement à ma place initiale...Le sol...
*Putain c’est vrai mes flèches ! *

Regardant rapidement mon corps, je m’étonnai à ne pas retrouver mon pelage en sang ni même ses horribles barres de métal m’ayant transpercée la veille. Non…J'étais recouverte de bandage quelques peu rougeâtre sur les points d’attaque de Max.

Remettant mon regard dans celui de cette femme qui me fixait accroupie face à ma cage, je retrouvais le doux gout amer de mon enfermement…
La fixant sans réel but le regard vide, je pris place confortablement d'un ton hautain sur le sol de cette cage, posant ma tête contre mes deux pattes avant, avant de finalement prendre un point de vue opposé à celui de cette chasseuse.

-Tu as eu ce que tu voulais...J'ai plus rien à te dire Max.



©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 30 Nov - 14:44
-Tu as eu ce que tu voulais...J'ai plus rien à te dire Max.

Alors là.. J'étais sur le cul. Déjà, littéralement, car je m'étais assise en tailleuse pour tailler le bout d'gras avec l'animale, mais ensuite, car la bêbête en question venait de me parler ! Vraiment?! Des sons qui forment des lettres qui forment des mots qui forment des putains de phrases, viennent de sortir du museau baveux du clébard en boite là?! Tu parle d'une surprise... Bon putain, c'est un choc, faut avouer. Mais je garde ça dans un coin de ma tête. Le commandement n'a pas besoin d'être au courant, pour le moment du moins !

Ramassant une petite poignée de gravier, je m'amuse distraitement à séparer le bon grain de l'ivraie, enfin... Ceux qui font mal une fois lancés de ceux qui servent à rien quoi, puis d'en faire un petit tas devant moi, près à servir. Prenant un petit galet bien rond et lisse, je vise le dessus de son crâne sur lequel il file rebondir avec un "poc" peut agréable, suivit d'un sifflement strident qui s'échappa d'entre mes dents.

"Nan, tu n'auras plus rien à me dire quand tu seras morte... Ce qui risque d'arriver vite si tu boude longtemps. Tu tiendrai longtemps comme ça? Sans eau, sans nourriture, en pleins soleil? Sois raisonnable un peu, je peux t'avoir ce que tu veux, suffit juste de me donner des infos en échanges.

Son mutisme dura quelques minutes, déterminée qu'elle était à faire la gueule. Pourtant, je sais qu'elle se montrerais docile. Aujourd'hui? Demain? Dans une semaine ou un mois, c'est pas grave... Contrairement à elle, j'avais tout mon temps...
Prenant un second cailloux, plus rocheux et pointu de toutes parts, je lui lançais de toutes mes forces dans les côtes, ne visant rien de particulier.

"Owh ! J'te cause AK-298 ! Si tu veux espérer bouffer, boire un coup ou juste un peu d'ombre pour éviter de cuire comme un putain de bout d'viande, tu as tout intérêt à me vendre ce que tu sait sur les autres métas...". Je n'avais aucun remords. Aucun. Je pourrais revenir, jours après jours. La priver de tout, le passer à tabac, la torturer à mort même si tout ça avait une chance de la faire céder... Je n'avais aucune limite dans le cadre de mon travail, et c'est pour ça que le mot "Mad" était salement gravé avant mon nom sur mes plaques. Que ce mot était murmuré par les soldats de la base avec crainte, respect et admiration quand on parlait de moi... Simplement car rien n'était trop sale, trop violent ou trop amorale pour que je n'en use pas contre l'adversaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 30 Nov - 14:45
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



Soupirant d’un ton lasse, je venais de comprendre dans quoi je m’étais foutue. Ignorant totalement Max, je me mis à détourner le regard, position allongée, avec mes pattes avant me servant d’appuis pour ma petite tête de louve encore quelques peu fatiguée de ce qu’il s’était passé la veille.

Cette femme était vraiment sadique ! De un elle me frappait et me retournais comme jamais avec une laisse autour du cou…Puis elle me foutait non pas un…Mais deux carreaux dans le corps…Et voilà que maintenant elle s’amusait à me balancer des cailloux sur la tronche ?!  J’étais totalement en train de fumer au fin fond de mon crâne. J’étais à deux doigts d’imploser.
L’ignorant sans pour autant remettre mon regard dans le siens, un sifflement strident me fit baisser quelques peu les oreilles suite au bruit insoutenable pour nous lupins. Ouais les trucs un peu trop aigus c’était pas agréable pour nous…Et je venais de me réveiller…Donc putain ferme ta gueule Max…Fous moi la paix….

- Nan, tu n'auras plus rien à me dire quand tu seras morte... Ce qui risque d'arriver vite si tu boude longtemps. Tu tiendrai longtemps comme ça? Sans eau, sans nourriture, en pleins soleil? Sois raisonnable un peu, je peux t'avoir ce que tu veux, suffit juste de me donner des infos en échanges.

*Essaie pour voir…Je m’en carre totalement* Pensais-je sans lever le petit doigt. Non je restais tus. M’amusant même à fermer les yeux en faisant mine de dormir…Histoire de l’énerver un peu plus tiens ? Les loups avaient une particularité que les humains n’avaient pas…La fidélité…Et malheureusement pour toi Max…Je préfère mourir que te donner le plaisir d’en savoir un peu plus sur notre clan. Mon crédo était ainsi…Si nous pouvions sauver 10 metas contre 1, famille ou non…Notre devoir était d’aider ceux en surnombres quoi qu’il arrive. Aujourd’hui c’était moi…Ce méta à sacrifier. Et bien que l’idée amer ne me plaisait que peu…J’acceptais mon destin.

Soupirant, tentant de m’endormir pour oublier cette voix et ce visage qui m’hérissait les poils, je sentis un caillou m’exploser les côtes d’une force telle qu’un profond couinement se fit entendre, avant de redresser ma tête nerveusement, remettant mon regard dans celui de Max. Un regard noir…Accompagné d’un magnifique grognement rauque et puissant, faisant apparaitre mes longues canines acérées face à ma partenaire.

-Owh ! J'te cause AK-298 ! Si tu veux espérer bouffer, boire un coup ou juste un peu d'ombre pour éviter de cuire comme un putain de bout d'viande, tu as tout intérêt à me vendre ce que tu sais sur les autres métas...


Le meurtre se dessinait dans le creux de ma tête. Je voyais la cage s’ouvrir, moi m’élançant sur elle, la lacérant de toute part afin de la transformer en magnifique Gruyère humain…. Je commençais à véritablement m’intéresser sur la cause humaine grâce à Orwenn. Je me demandais si les humains étaient vraiment si horrible et sadique que ceux qui m’avaient enfermées avec ma famille autrefois…J’étais en train de me rendre compte que l’idée d’une rédemption ou d’un acte de paix avec eux était impossible. Je commençais à voir et ressentir ce que vivait Gamon au plus profond de lui-même. De la rage. De la destruction. La vengeance.

-Fais ce que tu veux de moi Max….Ou plutôt devrais-je dire… Maximiliana ? Je n’ai pas peur de toi tu sais… *esquisse un léger sourire faisant apparaître un peu plus ses crocs*. Tu peux me tuer. Me torturer. Ou même m’enchainer quelques part en me laissant crever…Je ne te dirais rien. Nous sommes un peuple libre désormais, et bien plus fort que ce que vous pourriez penser Bipèdes inutiles… Laisse moi maintenant….

Me levant dans de profonds gémissements suite à la douleur en plein dans le poitrail et ma patte arrière, je marchais lentement avec peine et tristesse vers un coin de cage opposé à Max.
Titubant et boitant suite à la fatigue et la douleur qui m’agressait, je vins à me coller contre les barreaux en métal de cette boite du malheur en boule et recroquevillée sur moi-même, en position de sommeil.
J’avais un peu soif…Mais pas au point de quémander. Et de toute façon je ne le ferais jamais… Calant une de mes pattes au-dessus de mon crâne pour tenter comme je le pouvais de me protéger du soleil, je fermais les yeux une nouvelle fois, tentant peu à peu de m’endormir et oublier cette journée qui se promettait d’être longue.





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 30 Nov - 15:37
-Fais ce que tu veux de moi Max….Ou plutôt devrais-je dire… Maximiliana ? Je n’ai pas peur de toi tu sais…

Aïe, là, ça pique.. Nan, pas le passage où elle joue la caïd des bacs à sables en me sortant une réplique genre "Expandable", là où le héros dit au méchant qu'il ne le craint pas. Non, juste avant... Mon vrai nom, mon nom complet, celui qui me foutait une honte monumentale depuis que mes parents, paix à leurs âmes, me l'ont collé à la naissance. Peu de gens était au courant. Les rapports officiels m'appelaient Max, mes hommes m'appelait aussi Max, même quand mes supérieurs m'engueulait et m'appelait par mon prénom, c'était Max, par égard pour moi. Seul mon dossier militaire et mes dogtags usaient de mon nom complet pour des raisons légales. Putain es dogtags, voilà ce que cette garce faisait avec quand on... se battaient. Soit, un nom pour un nom je suppose, c'est de bonne guerre...

- Tu peux me tuer. Me torturer. Ou même m’enchainer quelques part en me laissant crever…Je ne te dirais rien. Nous sommes un peuple libre désormais, et bien plus fort que ce que vous pourriez penser Bipèdes inutiles… Laisse moi maintenant….

Intéressant... Quoi que, c'est facile de fanfaronner quand je n'ai encore rien fait. Que mes lames n'ont pas commencer à tracer leurs sillons, que la faim et la soif ne tiraillent pas encore, et que la violence et les privations ne durent pas depuis des semaines...
Un sourire narquois aux lèvres, je la regarde se lever péniblement pour faire quelques pas afin de se rouler en boule et de me tourner le dos. En oubliant que sa cage est ouverte à tout les vents... Je me relève donc et fait le tour pour revenir me poser face à elle, lui jetant de tout petits cailloux pour attirer son attention.

" Tu sais, tu fait ta grande là, mais on en reparle dans deux jours? Quand tu n'auras pas vu une goutte d'eau ou un truc à manger. Peut être que ta langue seras déliée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 30 Nov - 15:51
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



Maintenant allongée de l’autre côté de la cage, je tentais de me rendormir doucement. Après tout ce n’est pas comme s’il était 6h du mat’…Et après la journée que j’avais vécu la veille…J’avais besoin de dormir putain !

Soupirant tout en fermant les yeux doucement, j’espérais qu’elle me foute la paix après mes répliques cinglantes, me laissant crever dans un coin de cage… Mais bon ça aurait été trop beau je suppose ?

- Tu sais, tu fait ta grande là, mais on en reparle dans deux jours? Quand tu n'auras pas vu une goutte d'eau ou un truc à manger. Peut être que ta langue seras déliée...

Et voilà qu’elle était revenue…Accroupie une nouvelle fois face à moi…C’est qu’elle n’allait pas me lâcher cette groniasse. Grognant légèrement tout en fronçant les sourcils à chaque morceau de cailloux reçu sur le haut de mon crâne, je levais ma tête vers elle… Nos visages étaient proche, seuls les barreaux en fer forgés de cette cage nous séparaient.

-On se revoit dans deux jours oui. Quand ton supérieur te gueulera dessus car tu n’auras pas été foutue de recevoir ne ceress qu’une information sur nous.

Un petit sursaut s’effectua le long de mon corps suite à ces paroles. Putain ce bandage me dérangeait, et je sentais comme de multiples piqures se loger le long de mon corps encore abimé. Détournant le regard vers la plaie à mon épaule, je tentais de gratter le bandage avec un bout de ma canine.





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 30 Nov - 16:01
Alors qu'elle tourne la tête pour se gratter un bandage, je perd immédiatement mon sourire. Là, elle avait raison la garce. Plus le temps passerais, plus le haut commandement voudrais des résultats. Et j'avais intérêt à lui faire cracher le morceau le plus vite possible, au risque d'être la risée de cette fichue base militaire... Et ça, il en était hors de question ! Je n'avais pas monter les échelons un à un à force de sueur et de sang pour tomber sur une louvette qui refuse de plier... Soit, on allait commencer les moments amusant.

"Soit, je te laisse pour le moment. Mais réfléchie bien à un truc.. Ceux que tu défend, en feraient-ils autant pour toi? Pensent-ils à toi en ce moment? Est ce que qu'ils viendraient te sauver? Tu sais quoi? La réponse universelles à toutes ces questions est : Non ! Tu es seule, et tu ne compte pour personne. Un peu comme moi, tu es sacrifiable, sauf que moi, j'ai signé pour ça. Toi, ce n'est que la désillusion d'être un pion dans ta meute. Un sourire narquois, un silence évocateur, et je me relève. Brossant mon treillis de la poussière et du sable, je repart vers mes baraquements.. La face B du plans allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Jeu 30 Nov - 16:23
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



-Soit, je te laisse pour le moment. Mais réfléchie bien à un truc. Ceux que tu défends, en feraient-ils autant pour toi? Pensent-ils à toi en ce moment? Est-ce que qu'ils viendraient te sauver? Tu sais quoi? La réponse universelle à toutes ces questions est : Non ! Tu es seule, et tu ne comptes pour personne. Un peu comme moi, tu es sacrifiable, sauf que moi, j'ai signé pour ça. Toi, ce n'est que la désillusion d'être un pion dans ta meute.


Relevant mon regard vers elle suite à ces paroles, je sentais que j’avais touché une corde sensible un peu plus haut en remettant en cause son potentiel à recevoir quelconques preuves et dires sur mon clan. Elle avait un sourire extrêmement malsain qui n’envisageait rien de bon…

J’avais envie de lui répondre. Lui dire que les miens se battraient pour moi s’ils savaient ou je me trouvais… Maddox…Gamon…Ma mère…Peut être même Mya qui sait ? Mais je gardai le silence…Perdu dans mes pensées et dans ce qu’elle venait de dire, me demandant si en effet oui …Peut être que je ne manquerais pas plus que ça à mes proches.

La regardant d’un air vide et confus, je la fixais se relever à présent, tout en se brossant les vêtements du sable qui tapissait la caserne. Quelques peu inquiète pour une raison inconnue, je la fixais partir tout en ouvrant finalement la gueule afin d’en faire tomber ma langue, inspirant et expirant doucement suite à la chaleur qui me gagnait…
Ouais dans le fond j'avais soif...Mais il était hors de question que cette nana constate mes faiblesses !
*Putain j’aurais pas dit non à un peu d’eau…*
Pensais-je tout en fixant un soldat qui buvait non loin de ma cage.

***
14h30


La journée passait lentement…Le vent chaud qui me frottait le long de ma crinière était insupportable. Cherchant un minimum d’ombre grâce au barreau de la cage, je luttais contre cette chaleur intenable. Qu’est-ce que j’aimerais pouvoir me changer en humaine…Au moins je n’aurais pas cet épais tas de poil en guise de peau sur moi ! Mais je sentais qu’il n’était pas encore le moment pour jouer aux connes. Ces personnes présentes le long de la caserne ne connaissaient pas encore mon visage d’humaine pour certains…Et la douce croyance de la liberté future me forçait à rester ainsi, afin de garder mon visage humain le plus secret possible.

Le long de cette dure journée ensoleillée, je restais donc allongée au sol, tel un loup mort entrain de se décomposer suite à la chaleur. Putain…Si seulement il n’y avait pas ce foutu soleil…Je pourrais tenir bien plus longtemps sans eau… Et puis mon ventre…Je crève la dalle !

***
18h20
Chance pour moi le coucher du soleil arriva doucement, me donnant un petit peu de fraicheur. Je savais que les nuits sur Legacy étaient fraiche suite à notre climat désertique… J’allais enfin pouvoir réussir à dormir.






©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Jeu 30 Nov - 16:46
Satisfaite, j'étais certaine qu'elle commencerais à douter. Le doute est universel, et agit comme un acide. Petit à petit, il ronge tout. Confiance, Loyauté, Certitude.. Même l'Amour craquelle et fit par se briser lorsque le doute commence à s'infiltrer.. Mais bon, il lui faut un petit coup de pouce, et ça j'allais le lui donner avec joie !
Une fois dans mon bureau, je pris deux soldats de première classe pour aller surveiller l'autre animal, histoire qu'elle ne fasse pas de bêtise lorsque je ne suis pas derrière son cul. D'ailleurs, vu son emplacement, il serait compliqué d'aller en profiter d'ailleurs. Bah, une fois, c'était déjà bien, et ça m'avait mit de très bonne humeur. Du genre qui me rend... créative ! Pour le reste, il faillait que ce sois bien reposée, et je décidait d'aller me reposer un peu pour la suite des opérations.

[23h40]

Pouah, dormir en journée, j'avais plus l'habitude ! Les veillées de nuit en opérations commando me maquaient presque, maintenant que j'y pense ! Prenant mon badge, j'allais aux douches pour remplir un sceau d'eau glacée. Qu'est ce qui fallait pas faire hein? Décomptée de mon propre solde de douche ! Pff..
Me baladant avec le sceau sous la main, je fut ravie de voir que la nuit était fraiche, comme à son habitude. C'était par-fait ! Et visiblement, la louve dormait à poing fermés. Remarque, c'était bien normale vu son état. La journée n'avait pas dû être reposante, et la nuit allait être pire. Virant les deux gardes en faction, j'attendis qu'ils soient loin pour jeter le contenue froid de mon récipient, trempant jusqu'aux os la pauvre lupine.

"Aller aller, debout la d'dans ! La Lune est haute, c'est pas le moment de roupiller ! Tu vois, je m'étais dit que te traiter ainsi, c'était pas humain, alors je t'ai apportée un peu d'eau. T'es contente?" Mon sourire montait jusqu'au oreilles alors qu'elle se réveilla en sursaut face à l'agression. Mais le pire était à venir, avec le vent presque froid...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Messages : 1
Date d'inscription : 25/09/2017
Jeu 30 Nov - 16:54
Intervention PNJ.



Le soldat Kurtz avait ramené une méta au campement. La rumeur s'était vite répandu mais le lieux de détention était hautement surveillé et rien ne permettait à quelconque visiteurs mal-intentionnés de venir lui rendre visite.
Pas peu fier d'avoir ouïe dire que les missions de capture avançait, le dirigeant Da Vinci, de son prénom Lloyd, s'était rendu à la tombée de la nuit, après une dure journée de travail, au campement pour observer la "bête".

Arrivant sur les lieux, l'homme fatigué par des années de travail acharné pour faire naître Legacy de la poussière et du néant, salue brièvement quelques soldats qu'il croise. Non pas qu'il s'inquiétait vraiment du sort de ses armées, mais vous comprenez, le paraître à son importance.

Après plusieurs minutes, voilà qu'il s'approche enfin de la cage de l'animal. Il la scrute de sa hauteur, et l'observe dans les moindres détails.

" Ainsi donc voici la chose. Elle semble en mauvais état. A t-elle répondu à vos questions?"

Il se retourne et s'adresse à la soldate qui le suivait de près. Cette femme était grande, blonde seulement sur le côté de cheveux qui lui restait.

"Vous devez savoir qu'on ne tue pas nos précieux animaux. Allez, donnez lui de l'eau. Si elle meurt... mmh.. major? Vous devrez répondre de vos actes. Ils sont peut être laid et malodorant, mais si vous voulez qu'un jour vos enfants puissent respirer l'air que vous respirez, vous serez bien content que ces animaux aient assez d'énergie pour qu'on récolte leur molécules."

Le scribouillard qui suivait le dirigeant partout fit un messe basse au vigile qui protégeait l'homme vêtue de noir. Et celui - ci s'approcha de la militaire pour lui donner un papier.

"Sur ce papier vous trouverez le nom du scientifique qui s'occupera de son dossier. Il vous reste moins d'une semaine pour la faire parler, si bien sur, elle sait parler. Après quoi, comme la procédure l'indique, elle retournera dans le vaisseau comme ses pairs pour offrir une chance aux habitants de prospérer sur Legacy. Vous m'avez bien compris? Je compte sur vous pour rapporter un minimum de résultats, Major... Kurtz?"

Le regard du dirigeant se portait alors sur la soldate avec pour seule expression, du mépris. La ville avait besoin de resultats, c'était un fait. Depuis leur évasion, ils en manquaient tous, et sur ce cas, il était hors de question que quiconque loupe quoi que ce soit.
Apposant sa main sur l'épaule de la soldate, il tapota  dessus.

"J'attends votre rapport. Bonne nuit Major."

Là dessus, l'homme qui possédait tout, quitta le lieu de détention et la louve et s'en retourna à ses quartiers sans l'ombre d'un regard pour les chiennes derrières lui.


Code ©️ i don't care
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 1 Déc - 9:44
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me


Comme à mon attente, le début de cette nuit fut fraiche…. Moi qui espérait pouvoir réussir à dormir après cette horrible journée sous la canicule, et bah putain…C’était louper !
Grelottant, recroquevillée sur moi-même, j’étais dans un coin de cage, tentant de me réchauffer comme je le pouvais grâce à mon pelage. Vivant dans une grotte gelée j’avais tendance à tenir le froid. Mais ce putain de vent était insupportable ! Sans compter ma fatigue et mes blessures qui n’aidaient en rien dans cette sensation de glacement le long de mes pattes.

Les yeux fermés, grelottant et gémissant légèrement en me rappelant ma famille et ma meute qui me manquaient horriblement, je sentis pourtant une magnifique et imposante flaque d’eau qui me réveilla de mes songes cul sec, me levant dans un bond.

-Aller aller, debout la d'dans ! La Lune est haute, c'est pas le moment de roupiller ! Tu vois, je m'étais dit que te traiter ainsi, c'était pas humain, alors je t'ai apportée un peu d'eau. T'es contente?

Complètement choquée et ahuri par ce qu’elle venait de faire, j’étais tétanisée par cette eau glacée qui m’attaquaient comme de multiples poignards de toute part. Le corps tremblotant, m’étonnant à être debout suite à mes blessures de la veille, je tenta de reprendre, ouvrant la bouche doucement.

-Je…Mais pourquoi tu… *se fait couper par des bruits de pas se rapprochant vers la cage*

Un homme se rapprocha de ma cage. Totalement tremblotante et mouillée jusqu’aux os, je me tus sur l’instant, fixant ce vieil homme qui…Pour une raison inconnue, me glaçai le sang.

-Ainsi donc voici la chose. Elle semble en mauvais état. A t-elle répondu à vos questions?



La chose ?! Un grognement étouffé se fit entendre.
J’écoutais l’homme s’adresser à Max, parlant de moi tel un vulgaire objet qu’on utilisait puis jetais…C’est bon c’est officiel Ellie…Tu es de retour à la case départ.
Soupirant et analysant la scène n’osant bouger de ma place tel un piquet je sentais des gouttes couler le long de mon museau. Cette cage était trempée maintenant putain…Qu’est-ce que j’aime dormir sur du sable mouillé ! Une vraie passion !

Et puis j’entendis une phrase prononcée par cet homme qui me fit dresser les oreilles de plus belle. Tel beaucoup plus intéressée par ce que disait l’homme mystérieux.
J'allais rester ici moins d’une semaine ? Bien…Plus que quelques jours à tirer avec cette folle… Je ne savais pas vraiment ce que je préférais entre être ici avec elle et dans ce vaisseau à me faire piquer à longueur de journée en hurlant de douleur…Mais ce qui était sur…C’est que je m’autorisai à baisser le regard face au sol.
*Je vais retourner là-bas…Non je ne peux pas… Mya a perdu ses souvenirs…Mon père est mort… Et je n’ai plus mon frère pour me protéger de ces hommes en blanc*

Le regard ailleurs et vide, j’écoutais l’homme s’éloigner de ma cage, me retrouvant à nouveau seule avec Max. Un fait qui me fit reprendre mes émotions, m’écroulant au sol, recroquevillée contre moi-même. J’avais envie de me lécher, au moins j’aurais moins soif ! Mais chaque mouvement me donnait la sensation horrible de recevoir pleins de coups de cutter le long de ma colonne vertébrale.

-Et bien Major… Il me semble que vous devez m’apporter de l’eau immédiatement ?


Je tremblais comme jamais. Et bien que ma voix fut faible au cas où d’autres soldats trainerait dans le coin, je ne pouvais m’empêcher de la piquer comme elle s’amusait à me torturer psychologiquement.

-T’as de la chance dans une semaine tu ne verras plus ma petite bouille de Cabot que tu détestes tant…  La seule chose un peu dommage…C’est que pense que tes questions resteront au stade de non réponses…







©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Ven 1 Déc - 10:32
Oh.. Mon.. Putain.. De Dieu !
Voilà en gros ce qu'il se dit dans ma tête, en boucle et en accéléré x200 lorsque Llyod Da Vinci apparaît dans mon champs de vision. Bordel de merde.. Je savais que ramener une méta à la base ferais du bruit mais.. Au point que la nuit même le Père de Legacy et dirigeant de l'United L vienne? J'aurais pas parier mes bottes sur ce coup là, auquel cas je marcherais pieds nus... Encore passablement ébahie, c'est ma mémoire musculaire qui me fait me mettre au garde à vous, raide comme un piquet de tente. Je pense que j'ai jamais essayée de paraître plus digne de mon uniforme que cette nuit là.

" Ainsi donc voici la chose. Elle semble en mauvais état. A t-elle répondu à vos questions?"
" P-Pas pour le moment, Mr.Da Vinci ! Mais ce n'est qu'une question de temps, croyez moi j'ai eu l'occasion d'en mater des plus durs..."
Merde, voilà que je bafouille ! Hey Max? Ça te dirait pas de prendre tes couilles et de lui parler comme une vrai femme? Et pas comme une gonzesse décérébrée? Si, bon tant mieux, alors fait le !

"Vous devez savoir qu'on ne tue pas nos précieux animaux. Allez, donnez lui de l'eau. Si elle meurt... mmh.. major? Vous devrez répondre de vos actes. Ils sont peut être laid et malodorant, mais si vous voulez qu'un jour vos enfants puissent respirer l'air que vous respirez, vous serez bien content que ces animaux aient assez d'énergie pour qu'on récolte leur molécules.Sur ce papier vous trouverez le nom du scientifique qui s'occupera de son dossier. Il vous reste moins d'une semaine pour la faire parler, si bien sur, elle sait parler. Après quoi, comme la procédure l'indique, elle retournera dans le vaisseau comme ses pairs pour offrir une chance aux habitants de prospérer sur Legacy. Vous m'avez bien compris? Je compte sur vous pour rapporter un minimum de résultats, Major... Kurtz?"

"Bien Monsieur ! Absolument ! Vous aurez un rapport complet et détaillé sur votre bureau dans moins d'une semaine, vous avez ma parole.
Puis le voilà qui tourne les talons et s'en va, après m'avoir regardé dans les yeux, et tapoté l'épaule. OH BORDEL ! Tu parle d'un honneur... J'en connais qui vont jaser à la cantine demain.. Enfin ça, c'est si je passe pas pour une conne. Car si dans une semaine il a pas ce fameux rapport, je peux dire adieu à ma carrière. Sortant une cigarette de son étui renforcé, je me rempli les poumons avec cette douce fumée chimique et fraîche, ressemblant à la menthe de la Terre, enfin, d'après le paquet.

-Et bien Major… Il me semble que vous devez m’apporter de l’eau immédiatement ?
Là, je suis pris d'un rire nerveux. La sale bête avait entendu notre conversation, et elle pensait qu'elle avait des droits? La bonne blague ! Mon rire sec se mua en fou rire démentiel, qui mis un certain temps à se calmer, avant que je ne me penche vers la louve, crachant ma fumée à la truffe.
"Ici, c'est pas le monde des clebs.. Quand notre Alpha dit un truc, on obéi pas bêtement. Il m'a surtout demandé des résultats, et crois moi, tu va pas tarder à les couiner..."

Ce qui n'était pas tout à fait vrai. En temps normale, j'aurais foncée, bien docile, pour exécuter l'ordre mais... Il entrait en contradiction avec le fait de vouloir des réponses. Jugeant cette volonté prioritaire, je décline l'ordre, bien qu'il m'en coûtait, je dois l'avouer.. Avisant le fond de mon sceau, je vis qu'il restait encore de l'eau, suffisamment pour s'abreuver un peu.

"Mais tu as de la chance, j'ai un putain d'bon fond.. Alors tu peux avoir à boire. A condition que tu commence à te mettre à table au sujet des souterrains qui courent sous la surface de ce cailloux tout sec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 1 Déc - 11:12
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




-Et bien Major… Il me semble que vous devez m’apporter de l’eau immédiatement ?

Fière de ma réplique, qui paraissait pourtant si frileuse et faible, je la regardais, le sourir légèrement en coin tout en montrant mes crocs.
J’étais allongée et recroquevillée sur moi même, la regardant et l’épiant tout en ne m’empêchant pas de me remémorer la tête qu’elle avait fait face à ce mec un peu plus tôt. Et bien dis donc Max ? Serais-tu stressée ?

Pourtant le retour de cette chasseuse suite à ma parole, me fit tourner la tête d’un air surpris et quelque peu choquée…Voilà qu’elle rigolait comme une psychopathe ? Putain elle avait vraiment des problèmes cette nana ! Je la regardais rire comme une malade durant de longues secondes qui me paraissait interminable. C’était vraiment si drôle de demander mon dut ?

Et puis elle s’approcha et me cracha à la gueule une fumée horriblement désagréable qui me fit éternuer plus d’une fois. Cette odeur le long de ma truffe accompagné de ce froid démentiel qui me transperçait de toute part … Me rendit mon regard sombre et noir à mon tour.

-Ici, c'est pas le monde des clebs.. Quand notre Alpha dit un truc, on obéi pas bêtement. Il m'a surtout demandé des résultats, et crois moi, tu va pas tarder à les couiner…

Je fixais cette sombre conne tout en fronçant quelques peu les yeux. Les gouttes d’eau le long de ma tête en devenaient désagréable et c’est en remuant le corps rapidement que je tentais de me « sécher »…A ma manière, avant de remettre mon regard dans le siens. A tiens… Elle avait repris le seau en main ! J’allais avoir mon petit moment de plaisir ! Pensais-je tout en fixant ce seau avec envie.
*Allez fait péter l’eau là et grouille toi !*

-Mais tu as de la chance, j'ai un putain d'bon fond.. Alors tu peux avoir à boire. A condition que tu commences à te mettre à table au sujet des souterrains qui courent sous la surface de ce cailloux tout sec...

*Et merde…. Bon bah non tempi apparemment…*
Je lâchai un profond soupir d’exaspération. Toujours le corps tremblotant, je me décidai pourtant et contre toute attente à répondre cette fois… Grelottant d’une voix frêle et basse, je repris.

-Ok ok…

Soupire et attend quelques secondes.

-En effet on se trouve dans les souterrains… On doit être…*prend un air pensif* Pas mal je crois…
Et on a un chef qui a prévu un plan d’attaque bientôt…


Déglutissant tout en toussant le corps de plus en plus recroquevillé pour capter un minimum de chaleur, je laissais s’écouler encore quelques secondes…Et puis je repris…une nouvelle fois.

-On à trouver du matériel pour reprendre le pouvoir à la surface…D’ici quelques jours…
Notre chef a pris la tête d’une armée de rats mutant…Et nous pouvons désormais nous téléporter au milieu des habitations en l’espace d’un éclair… Sans oublier notre Licorne volante qui a des mitraillettes en guise d’ailes ! Honnêtement…Je vous conseille de fuir….


Prenant un ton grave et sérieux, je rentrais dans mon histoire stupide et totalement illogique.
Honnêtement Max ? T’as crue que j’allais te lâcher des infos ? Stupide humaine.
Prend ton seau...Laisse moi crever...Et casse toi





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Ven 1 Déc - 12:36
-En effet on se trouve dans les souterrains… On doit être… Pas mal je crois… Et on a un chef qui a prévu un plan d’attaque bientôt…On à trouver du matériel pour reprendre le pouvoir à la surface…D’ici quelques jours…
Notre chef a pris la tête d’une armée de rats mutant…Et nous pouvons désormais nous téléporter au milieu des habitations en l’espace d’un éclair… Sans oublier notre Licorne volante qui a des mitraillettes en guise d’ailes ! Honnêtement…Je vous conseille de fuir….


Dire que j'allais lui filer à boire.. Nan j'vous jure ! Son début d'histoire semblait crédible, réaliste, et méritait amplement que je lui donne la récompense promise. J'avais beau être la pire des garces, j'étais au moins une femme de parole. Mais là, elle se foutait complètement de ma gueule.

En en éclair, je passe ma main "libre", qui tenait ma clope, à travers les barreaux pour prendre la louve par son colback de fourrure et le tire brusquement de tout mon poids pour lui faire faire plus ample connaissance avec la dureté et la froideur du métal de sa cage. Le museau aplatit contre le fer, je pose le sceau pour récupéré mon rouleau de tabac et lui siffler au visage.

"Me prend pas pour une bille sale garce... Je dois te laisser en "bon état", mais chez nous, ça veux juste dire en vie. Alors si tu veux pas que je te coupe les pattes et que je te les mettes toutes les quatre dans le cul, tu as intérêt à me dire du concret.."
Glissant ma cigarette entre mes lèvres, je récupère le sceau pour lui montrer le fond de son contenu de précieux liquide, avant de le verser au sol très lentement sous la truffe, tel un mortel compte à rebours en lui rappelant au passage à quel point elle devait avoir soif.

"Tu as les cartes en main, et crois moi, tu as plus de chance de survie entre les mains des Blouses Blanches si tu lâche un truc.. Alors putain, PARLE !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 1 Déc - 13:34
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




Je ne pus m’empêcher d’esquisser un large sourire suite à ma connerie prononcée un peu plus tôt. Non mais vraiment Max ? t’as crue que j’allais coopérer avec toi comme ça ? C’est beau la croyance humaine mais faut pas non plus me prendre pour une demeurée…
Bien évidemment je n’aurais pas craché sur un peu d’eau… Mais vu l’état dans lequel j’étais je n’allais pas lui donner le plaisir une nouvelle fois de prendre le dessus sur ma personne. Non cette fois j’étais bien éveillée…Et rien…Non rien…Ne me déciderais à te donner la moindre information sur nos positions.

Gardant un ton neutre et froid, je sentis sa main m’attraper par mon col, me retrouvant face collée contre les barreaux froids de la cage. Putain si demain je n’étais pas malade…J’avais attendu patiemment la nuit tombée pour un peu de fraicheur, voilà que maintenant je priais le ciel pour vite retrouver le cagnard de demain !
Museau aplatit contre le fer froid des barreaux de la cage, je lâchais un petit grognement a peine audible suite à ce geste qui dans un sens…Vint à me tirer au niveau de l’omoplate et la jambe. Je n’étais pas encore guérit. J’avais froid. Bref…Journée de merde.

-Me prend pas pour une bille sale garce... Je dois te laisser en "bon état", mais chez nous, ça veux juste dire en vie. Alors si tu veux pas que je te coupe les pattes et que je te les mettes toutes les quatre dans le cul, tu as intérêt à me dire du concret…

Sa cigarette venait de rejoindre le creux de ses lèvres. Je la fixais sans pour autant broncher, étant bien trop fière de ma vanne plus que bien placée. Mais lorsque le seau arriva non loin de la cage, mes yeux se déposèrent face à ce dernier. Totalement envoutée par ce qu’il en contenait en me léchant les babines d’envie, je vis le liquide…Tomber lentement…Le long du sol froid.

-Tu as les cartes en main, et crois moi, tu as plus de chance de survie entre les mains des Blouses Blanches si tu lâche un truc... Alors putain, PARLE !!"

Putain…Qu’est-ce que je n’aurais pas dit non à un peu d’eau !!! Tentant même de coller encore un peu plus mon museau contre les barreaux je tentais de laper le filet d’eau…En vain… Gémissant légèrement suite à ce supplice psychologique, je repris tout en remettant mon regard dans celui de Max.

-Crois moi tu ne sais pas ce que les « Blouses blanches » nous font Max…imiliana… La douleur psychologique je connais…Et croit moi tu ne survivrais pas 1mois avec leurs expériences.

Je lâchais un profond soupire suite à cette phrase, faisant tomber mon regard face au sol en comprenant bien que je n’aurais pas d’eau ce soir. La voix plus douce et enrouée suite au froid et à ma gorge qui tapait le long du barreau en fer, je repris.

-Ca m’arrangerais à moi aussi que tu me tues maintenant tu sais ?





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Ven 1 Déc - 14:18
Je la regardais couiner devant comme une souris devant le mince filet d'eau, que je prenais tout mon temps à faire s'écouler, qu'elle tentait de laper en vain. Petit à petit, je devais avouer que ça ne me plaisait pas autant que ça. Oui, j'aime montrer que j'étais la plus forte, la dominante. Quitte à battre ou a humilier les autres. Mais abattre une ennemie déjà au sol, ça n'avais rien de glorieux surtout quand il s'agissait d'une gamine. Mais.. Les ordres sont les ordres, et il me fallait des putains de résultat...

Posant au sol le fond du sceau, contenant encore un peu d'Eden liquide et sans desserrer ma poigne sur le cou de la louve, je vint poser un genoux à terre pour me mettre à sa hauteur, sifflant d'un voix insidieuse et malsaine, remplis de rage contenue.

"Te tuer? Mais voyons, c'est ce que je ferais si j'avais un peu de compassion pour toi.. Mais hélas,
tu va vivre ! Vivre, en sachant que personne n'es venue pour toi. Vivre, sans oublier que ta famille,
ta meute et tes amis t'on tous abandonnée derrière eux. Pas une larme, pas un regret ni même une pensée de te seras adressée. Tu a été oubliée à l'instant même où tu es entrée dans cette cage, dont tu ne sortira que pour en rejoindre une autre.
Puis, mon message délivré, je la repousse violemment au sol avant de me relever. D'un coup de pied aussi rageur que sadique, j'envoi valser le sceau et le fond d'eau qui y était encore. Tapotant ma cendre devant sa cage, je pris un sourire malsain, exprimant au mieux mon envie de la faire souffrir d'avantage avant de tourner les talons.

"Si tu as un truc à dire, c'est maintenant... A demain, AK-298... Puis lentement, très lentement, je m'éloigne, lui laissant une dernière chance de se rattraper avant le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 1 Déc - 14:48
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me




-Ca m’arrangerais à moi aussi que tu me tues maintenant tu sais ?


A peine j’eus le temps de finir ma phrase, que je vis le sceau se poser contre le sol froid de la caserne. Soupirant lorsque le genou à terre de Max rentra dans ma vision, je relevais le regard…Une nouvelle fois…Dans le siens…
Sa voix semblait horriblement malsaine et d’un ton qui me fit frissonner le poil encore mouillé suite à la lampée d’eau que je m’étais prise un peu plus tôt .

-Te tuer? Mais voyons, c'est ce que je ferais si j'avais un peu de compassion pour toi.. Mais hélas,
tu vas vivre ! Vivre, en sachant que personne n'es venue pour toi. Vivre, sans oublier que ta famille,
ta meute et tes amis t'on tous abandonnée derrière eux. Pas une larme, pas un regret ni même une pensée de te seras adressée. Tu a été oubliée à l'instant même où tu es entrée dans cette cage, dont tu ne sortira que pour en rejoindre une autre.


Sans avoir le temps d’ajouter ou répondre quoi que ce soit, je sentis mon corps se soulever avec force, puis projeté de quelques centimètres en arrière avant de retrouver le doux sol froid et maintenant mouillé de ma cage. Un cri aigu s’échappa…Ma jambe arrière blessée venait de taper le sol d’une violence telle que je me raidis cul sec afin de me canaliser, avant de tilter ce qu’elle venait de me dire.
La fixant sans pour autant bouger de ma place, je tremblais.
Ma famille m’aurait abandonné ? Non. C’était impossible…Etait-ce pour ça que Gamon m’ignorait lorsque je demandais de partir en expédition avec lui ? Non ! Enlève cette pensée de ta tête Ellie, c’est juste cette conne qui essaie de s’infiltrer dans ton esprit !

Et puis un nouveau bruit strident me fit sursauter. Elle venait de shooter dans mon seul et unique espoir de m’hydrater…Le sceau maintenant au sol…Je voyais ce filet d’eau s’écouler à seulement quelques centimètres des barreaux. J’avais froids. Je tremblais. Et je me sentais une nouvelle fois « violée » psychologiquement.

- Si tu as un truc à dire, c'est maintenant... A demain, AK-298...

Et c’est sans un mot que je la regardais partir. Totalement paniquée et refroidit par ce froid insoutenable de la planète Réa. Une fois son corps retourné, je me précipitai avec douleur vers le lieu où l’eau avait été jeté. Tentant de passer ma tête à travers les barreaux, je forçais contre mon poitrail pour tenter d’arriver vers le sceau encore humide. Poussant d’une force spectaculaire, un léger gémissement se fit entendre, sentant également mon pansement virer au rouge suite à cette pression que je faisais le long des barreaux…Mais avec peine…Il devait manquer 5cm à tout casser avant de pouvoir tremper un bout de langue sur ce liquide…Maintenant évaporé.

Je repensais à ce qu’elle venait de me dire. Ma famille …Mon frère…Non elle mentait ! C’était évident que je leurs manquait…Gamon devait très certainement être en panique non ?... Ou alors il n’était pas au courant…Dans les bras de son humaine Orwen… Rentrant ma tête à l’intérieur de la cage, je cherchais une zone où l’eau n’avait pas humidifié le sol, avant de m’allonger le souffle coupé par le froid, recroquevillée sur moi-même. Je pensais à ce qui m’attendais…A ce qui m’arriverais…Et c’est en lapant de rapide coup de langue le long de mon poil pour tenter d’extraire ne ceresse qu’un peu d’eau…Que je me rendormis finalement au bout de quelques heures. L’esprit loin…Et remplis de questionnements.






©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Ven 1 Déc - 15:46
N'ayant visiblement rien de plus à dire, j'hausse les épaules avant de partir tranquillement vers mon baraquement, tout en terminant ma cigarette jusqu'au filtre. J'ai pas de quoi me payer le luxe de gâcher en plus de ça...
M'asseyant son mon lit de camp, je soupire fortement en défaisant mes bottes avant de m'allonger toute habillée sur mon plumard dur comme du bois. Croisant les bras sur ma nuque, je fixe un instant le plafond.. J'en viens à me demander,"Putain, est ce que tout ça est bien nécessaire?" Evidemment, sinon, on s'amuserais pas à courir dans la pampa pour attraper des loups à moitié humain pour leurs arracher le code génétique, mais seulement.. Je sais pas, tout ça me paraissait idiot dans le fond. Mais bon, c'était Réa, et ça fonctionne comme ça à Legacy. Chacun rentre dans le rang et fait ce qu'on lui dit. Qui étais-je pour tout remettre en question? Non. Tout ça, c'est parce que j'avais couché avec cette bête, et que je commençais à me ramollir à son sujet ! C'est tout !

Me mettant deux claques morale, je me retournes sur le coté avec mon plaid, ne manquant pas de trouver rapidement un sommeil lourd et sans rêve...

[Base Militaire de l'United L - 12h42]

Ce matin, je n'étais pas aller voir la louve tout de suite, laissant mijoter dans sa petite boite crânienne ce que je lui avait dit dans la nuit. Avec 5h de "bon sommeil réparateur", la blague, j'avais repris ma routine. Sport, douche, sport, formation des recruts en cours théoriques et exercices physiques... Ce n'est que lors de la pause déjeuner que j'arrivais, avec mon assiette de bouillie de céréales fumante et ma gourde d'eau, que je vins m'asseoir une fois de plus en tailleur à même le sol devant ma prisonnière, qui pionce encore malgré le soleil écrasant. Posant mon écuelle au sol, a mi-chemin entre elle et moi, je souffle afin que l'odeur lui titillant la truffe la sorte de sa torpeur, les mains croisée pour soutenir mon menton et les coudes sur les genoux.
D'un voix douce, je décidais de l'aider à se lever.
"Elliiiiiie? Eeelliiiiiiie? On se réveille ma jolie.. Aller aller, le déjeuner est servi ma grande, on se lève.." C'était un ton mielleux, presque maternelle, et imité à la perfection. Toute trace de méchanceté ou d'ironie avait disparu... Pour le moment..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Ven 1 Déc - 17:57
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



La nuit fut difficile. J’avais froid... Horriblement froid à cause du sceau d’eau gelé que m’avait balancé cette nana plus tôt. Le souffle rapide et les yeux pensifs, j’étais allongée sur la seule zone qui avait réussi à échapper à cette vague fraiche en pleine gueule.
Je tentais de me sécher comme je le pouvais, me lapant le long des côtes, pour finalement arriver à mon bandage au niveau du poitrail, légèrement rougeâtre suite à la pression que j’avais mis sur ces barreau un peu plus tôt.

Tel à moitié présente, je pensais à ce qu’avait dit Max avant de partir.
*  ta famille, ta meute et tes amis t'on tous abandonnée derrière eux. *

Enlève toi ça de la tête Ellie putain…Tu sais que les tiens pensent à toi et ne t’oublieront jamais voyons !
Et puis…Est-ce que c’est de l’égoïsme de penser à ça maintenant ? Putain j’en sais trop rien…
M’allongeant finalement intégralement en calant ma tête contre l’un des barreaux de la cage, je regardais les soldats faire leurs rondes de nuit non loin de moi…
Ils sont vraiment bizarre ces humains…Pourquoi soutiennent-ils une cause perdue ? Pourquoi aiment-ils faire du mal ? Avec de l’entraide commune nous ne pourrions pas simplement leur offrir ce qu’ils souhaitent en échange de la liberté et la vie en harmonie ?
*Douce utopie Ellie ferme ta gueule…*

Tout ce que j’espérais maintenant, c’est que mes amis se portaient bien au fond de notre tanière. Qu’ils ne s’inquièteraient pas trop de mon sort et me laisseront sans chercher à se mettre en danger… Et puis le sommeil vint petit à petit dans les alentours de 5h du matin, me laissant m’emporter par un sommeil profond rempli de cauchemars en imaginant ce qui m’attendrait à l’avenir.

***


[Base Militaire de l'United L - 12h42]

-Elliiiiiie? Eeelliiiiiiie? On se réveille ma jolie.. Aller aller, le déjeuner est servi ma grande, on se lève…
-Huuuum

Une douce voix vint à me tirer de mon sommeil. Toujours les yeux fermés, j’humais une douce odeur qui en venait à me faire bouger mon museau encore sur ce barreau de cage à l’horizontal. Avançant un peu mon nez vers la provenance de l'odeur, le coin de la cage finit par me faire comprendre que je ne pourrais aller plus loin comme ça, et c’est en ouvrant les yeux doucement, me redressant tout en baillant, que je finis par voir Max…Face à moi…Assise en tailleur. Avec une assiette bien trop appétissante à mon goût.

Regardant l’assiette avec envie, je sentais que j’allais devoir payer ce droit…Mon ventre commençait à me faire mal suite au manque de nourriture depuis 2jours maintenant. Tout comme ma gorge qui était horriblement sèche. Putain cette odeur était un supplice !

-Je suppose que je vais te tenir compagnie le temps de ton repas aujourd’hui ? *soupire* Tu as aussi peu d’amis que ça pour venir me voir pendant ta pause ?

Me redressant un peu plus pour adopter une position assise et ainsi être à la hauteur de Max,  je me grattais un coin de l’oreille violement avec ma patte arrière non touchée par le carreau d’il y a quelques jours. Bon génial…Il y avait des puces de sables dans cette cage à la con…Je suis RAVIE !





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 2 Déc - 0:29
Alors que j’appâtais ma proie, j'avais une expression neutre et pensive. Envolée la Max hargneuse et sadique, je tentait une nouvelle approche, forte des cas de conscience qui m'avait empêcher de trouver le sommeil rapidement. Je ne regardais pas tout de suite la louve, le regard perdu dans mon écuelle comme si c'était la chose la plus intéressante et philosophique de tout l'Univers..
Au son de sa voix, je lève un regard légèrement hagard et vide sur la louve, avant de revenir du monde de mes pensées pour réintégrer mon corps, qui tirait un peu après les entraînements intenses que je subissais.

-Je suppose que je vais te tenir compagnie le temps de ton repas aujourd’hui ? *soupire* Tu as aussi peu d’amis que ça pour venir me voir pendant ta pause ?

Mhm.. Elle avait pas tord. J'avais des collègues de travail, des compagnons d'armes, mais pas d'amis. Les rapports que j'entretenais avec les gens était sois purement hiérarchique, sois à peine plus qu'un coup d'un soir consentie, pour évacuer la tension des deux cotés. Je ne parlais presque plus à ma famille depuis que j'étais entrée dans l'armée, trop investie dans ma carrière. Rapidement, je me relève, prend d'une main mon écuelle tiède et ma gourde et m'approche de la porte de la cage, dont l'unique clé pendait à mon cou avant de lui parler d'une voix blasée.

"T'a pas tout à fait tord en fait.. Tu veux manger? Pas de deal à la con, pas de piège sadique.. Juste une simple question, rhétorique à mon avis: Tu veux partager mon déjeuner?"
Car oui, c'était bien mon unique portion du midi que j'avais dans les mains, et pas un surplus spécial prisonnière... Juste un ticket de rationnement pour une personne en eau et nourriture.

Visiblement, j'avais piquée la curiosité de l'animale, qui se releva pour venir doucement coller sa truffe au travers des barreaux de sa cellule avec prudence, craignant un coup ou une vacherie de ma part et... elle n'avait pas tord dans le fond en même temps. Mais à en voir ses yeux, elle n'en revenait pas.

"Je vais t'ouvrir, alors pas de connerie. Je fait un geste pour toi, alors rend moi la même. Si tu sort,
y'a une centaines de personne prêtes à t'abattre..."
Dans le doute. Je la pensais pas conne à ce point, mais valait mieux être claire. Ouvrant la cage, je me faufile en vitesse par la mince ouverture avant de refermer derrière moi, et de venir me rasseoir en taille face à la louve, déposant mon déjeuner entre nous. Rien de bien fou en soi. Une gourde d'eau, une assiette de gruau de céréale et un pain sec et verdâtre, sortie des labos. Ils appelaient ça le "polyamidon", mais pour nous, c'était du pain, dégeu en plus. Mais en mission, c'était pratique. Présent sous forme de poudre verte, on le verte dans un peau d'eau, froide ou chaude, on attend et "pop", on à du pain.



Voyant qu'a coup sur, elle n'y toucherais pas avant que j'en mange, je pris ma cuillère pour piocher dans le gruau et en mâcher devant elle avant de l'avaler. Pareil pour le pain, que je casse en deux avant de le faire passer avec un peu d'eau. Voilà Ellie, j'ai mangé, et je m'allonge pas pour commencer à baver et à vomir du sang, qu'est ce que t'attend? La laissant manger à sa faim, je m'étire pour au final croiser les bras derrière ma nuque, adossée aux barreaux de sa cage.

"Tu sais, si tu veux qu'on discute plus simplement, redeviens humaine.
Les gars là, ils sont visiblement pas au courant qu'on parle la même langue, mais je pense pas que t'aimerais qu'il le sache. Et à force, ils vont douter. Je te passe ma veste, je vais pas te laisser le cul à l'air face à eux,
ni face au caniard..."
J'avais lâchée la fin de ma phrase avec un peu de dédain et d'antipathie. Faut avouer, je ne supportais pas être reluquée par les connards de services de la garnison, et les derniers qui avait tenté de mettre la main sur moi par oublie ou ignorance de mon grade ou de mes préférences ont eu le loisir de visiter l'infirmerie pendant un moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 2 Déc - 1:32
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



-Je suppose que je vais te tenir compagnie le temps de ton repas aujourd’hui ? *soupire* Tu as aussi peu d’amis que ça pour venir me voir pendant ta pause ?

Allez prépare toi Ellie ! Qu’est ce qu’elle va me sortir cette fois ?! Fermant les yeux m’attendant à une insulte remplis de rage, je fut surprise à…ne rien entendre arriver…
*Hein quoi ?*

Rouvrant les yeux je m’étonnais  à la retrouver debout…Nourriture en main à l’entrée de ma cage. Putain qu’est ce qu’elle foutait ? Le regard totalement perdu et à l’affut, j’attendais avec peine et quelque peu d’anxiété la nouvelle saloperie qu’elle allait me faire aujourd’hui.
Jeter la nourriture au sol ? Me la foutre au visage ? M’étouffer la tête la première dans la gamelle de céréales ?
Et puis elle reprit la parole. Dans un ton bizarrement…Calme…Et blasé à la fois. Putain elle avait mal dormi cette nuit ou quoi ?

-T'a pas tout à fait tord en fait.. Tu veux manger? Pas de deal à la con, pas de piège sadique.. Juste une simple question, rhétorique à mon avis: Tu veux partager mon déjeuner?

Non mais elle se fout de ma gueule c’est pas possible…Ou alors je rêve peut être ? C’était très étrange de la voir aussi calme. Mais également effrayant n’étant pas vraiment habituée à ce genre de comportement de sa part.
Je vins pourtant…Pour une raison qui m’échappe encore…A m’approcher un peu plus de la cage en boitant afin de coller ma truffe à travers les barreaux prudemment.
Après tout si c’était pour manger gratuitement…Autant espérer ? Qu’est-ce qu’elle pouvait bien me faire de pire que ce que j’avais déjà endurée après tout…

-Je vais t'ouvrir, alors pas de connerie. Je fais un geste pour toi, alors rend moi la même. Si tu sors,
y'a une centaines de personne prêtes à t'abattre..


*Elle se fout de ma gueule c’est pas possible...* Regardant autour de moi rapidement, je voyais des gardes non loin se promener autour de la base. Elle n’oserait pas m’attaquer en pleins jours gratuitement…Non pas après le sermon de ce vieil homme hier soir…
Me rassurant comme je le pouvais, je remis mon regard dans ses yeux, toujours inquiet et intrigué à la fois, faisant un petit hochement de tête pour acquiescer de ma passivité.

*T’es sure de toi Ellie ?* On verra bien tais toi…
Je la regardais sans bouger se glisser à l’intérieur de la cage avant de refermer derrière elle, prenant place à quelques centimètres de moi. Le déjeuner entre nous deux face au sol, je le regardais avec envie tout en me léchant les babines. Il n’y avait rien de bien apetissant d’un point de vue technique. Mais je crevais tellement la dalle et de soif, que j’avais l’impression d’avoir affaire à un magnifique poulet bien dodu face à moi, salivant légèrement la bouche ouverte.

Regardant ce plat avec inquiétude me demandant si elle n’avait pas foutu une connerie à l’intérieur, j’approchais ma truffe du plat afin d’en respirer l’odeur…Tentant de détecter quelques chose de louche… Et puis je la vis se servir comme si rien n’était, mangeant quelques morceaux de chaque ingrédient présent sur ce magnifique buffet qui s’offrait à moi.
Je la fixais manger ça avec envie. Bon ce qui était de notable déjà en dehors de son attitude plus qu’étrange…C’est que la nourriture semblait bonne !
Maintenant adossée au barreaux de ma cage, les bras derrière la nuque, elle repris.

-Tu sais, si tu veux qu'on discute plus simplement, redeviens humaine.
Les gars là, ils sont visiblement pas au courant qu'on parle la même langue, mais je pense pas que t'aimerais qu'il le sache. Et à force, ils vont douter. Je te passe ma veste, je vais pas te laisser le cul à l'air face à eux,
ni face au caniard..

Elle marquait un point…Bien qu’elle était ma première altercation humaine en phase de loup, je savais que nous nous comprenions grâce à mon grand frère…Mais ce petit… « secret » devait rester… «secret ». Ce n’est pas comme si nous avions un avantage de taille pour comprendre et entendre les bipèdes sans se faire remarquer !
Soupirant…Reflechissant quelques secondes à la meilleure choses à faire, j’écoutais une nouvelle fois ma petite conscience au fond de mon crâne, ne lâchant pas du regard Max qui semblait complétement ailleurs et inconsciente aujourd’hui de pénétrer dans ma cage en étant encore une louve.

*-Bon je fais quoi ?
-Tu la bouffes voyons !
-Mais…Elle m’offre sa nourriture…Et je suis au milieu d’une caserne…Je vais mourir si j’agis…
-Quoi qu’il arrive tu mourras ! Colle-lui un croc dans la jugulaire qu’on en parle plus !*

Un jour j’écouterais ma conscience…Un jour peut être…Mais pas maintenant…
Lachant un profond soupir blasé à mon tour, je fermais les yeux, débutant peu à peu ma transformation en l’apparence humaine.
Comme il était douloureux de se transformer après des jours comme ceux que je venais de passer. Après tout ce n’est pas comme si c’était sans conséquences…mais ça elle ne le savait pas…Et j’avais envie de protéger mon secret…Donc merde…

Et voilà qu’en quelques dizaines de secondes, à quatre pattes au sol, je vins à perdre mes poils pour recouvrir d’une peau rose et douce, accompagné de mon visage reconnaissable parmi des milliers…
Soupirant suite à l’acte, les yeux fermés face au sol, je laissais apparaitre le long de mon corps nu, des marques de notre précédente rencontre. Des bleus…Des traces de griffures. Nu comme un ver, j’avais comme simple tissus un bandage autour de ma poitrine droite, ainsi qu’un autre au niveau du mollet, recouvrant les blessures infligés d’il y a deux jours.

Pleine de sueurs face à la chaleur et la gorge sèche, je sentis un morceau de tissus me recouvrir le corps, sursautant légèrement en me redressant assise. Max avait tenu parole…Une nouvelle fois…
Attrapant le col de la veste  autour de mes épaules afin de cacher au mieux mon corps nu qui je le sentais…Faisait ramener des regards vers moi… Je regardais Max qui semblait d’une humeur plus que déconcertante aujourd’hui. La bouche entrouverte suite à la chaleur, je la regardais une dernière fois afin d’avoir la confirmation de manger dans sa gamelle, et puis se fut sans réfléchir que je me jetais la tête la première vers la gamelle, utilisant mes mains comme cuillère.
Mangeant comme une malade, j’engloutissais le plat goulument sans m’arrêter, alternant une grosse tranche de pain puis le plat. Totalement hypnotisée par la bouffe j’en vins même à oublier la présence de Max quelques secondes, ne faisant que manger comme si ma vie en dépendait.

Je devais surement avoir l’air ridicule, mais putain je m’en foutais.
Après un long moment où je m’éclatai le bide sans pression, j’attrapais finalement sa gourde, la buvant et la finissant d’une traite, avant de tout reposer au sol, le ventre plein…
L’assiette était vide…Il n’y avait plus de pain…Bon ok j’avais peut être eu beaucoup faim.

Prenant une tête quelque peu  gênée, je me rendis finalement compte que je venais de fraterniser avec l’ennemi une nouvelle fois. Et c’est en m’enroulant dans la veste de Max en position assise, que je finis enfin par lâcher un mot… D’une voix encore malade et enrouée suite au froid de la veille.

-Pourquoi ?...Pourquoi tu as fait ça Max ?




©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 2 Déc - 2:13
Dans un sens, heureusement que j'avais pris quelques cuillerées avant de me dire que la louve aimerais manger. Donc je ne serais pas totalement privée si elle finie ma ration comme je m'y attend. Et.. Le résultat ne se fait pas attendre ! Lorsqu'elle s'est enfin enfoncée dans son petit crâne que la bouffe va pas la tuer, et est offerte de bon coeur, le festival commença. Déjà, elle compris qu'on avaient toute les deux intérêt à ce qu'elle sois humaine, et c'est avec quelques couinements qu'elle repris sa forme de gamine "garçon manqué" et... Putain Max, arrête de la reluquer comme ça ! On sait que t'es en manque, autant sexuelle qu'affectif, mais va pas la dévorer des yeux comme ça? Ahrem..
Tenant ma parole, je me lève en retirant ma veste où pendent insigne de chasseuse, galons de grade et distinctions militaires, pour doucement la déposer sur ses épaules. Encore une fois, la voilà qui me regarde comme si je venais de la planète d'a coté.. Certes, c'était un peu le cas pour mes ancêtres mais... Voilà quoi. Actuellement, je jouait un jeu dangereux. J'avais compris un truc: La violence ne me mènerait nulle part avec elle. Du moins pas à court terme, et j'avais besoin de résultats rapides. Je jouais donc la gentille flic, juste après la méchante flic, afin de sympathiser pour lui tirer les vers du nez. Mais... Il y avait un putain de risque: celui d'être prise à mon propre jeu. De vraiment fraterniser avec elle et, le fait de m'être envoyée en l'air avec elle n'aidait pas vraiment. Certes, c'était "que" du sexe. Mais en sois, c'est souvent le début de quelques chose.

- Hey, rassure moi, t'es pas en train de devenir une guimauve là?
"Fout l'camp, j't'ai pas sonnée.."
- Nan mais je demande.. Cette bête là, c'est juste du génome sur patte. Alors tu arrête tes mièvreries, tu lui fait cracher où sont ses potes, et après c'est zou dans les labos de tes boss? Capiche?
"Ouais ouais petite voix dans mon crâne, c'est bon, je suis plus une gosse et j'ai pas besoin de tes conseil à deux pesos, maintenant dégage, je fait mon taf là..."


Mouais, fallait que je fasse gaffe à pas me faire avoir. Même si... Rha, ch'ais pas.. Je commençais à ressentir un truc là dedans. De.. la pitié? Merde, ça y ressemble. Sinon, pourquoi j'en faisais des caisses comme ça? Ma bouffe ok ! Mais ma veste? J'essayais de convaincre qui ici au juste? Elle, ou moi?
Toutes à mes interrogations internes, la louve venait de finir les siennes, et se jetait sur ma bouffe comme si elle avait pas mangée depuis... ah merde, oui deux jours en fait. Logic ! En un éclair, il ne resta plus rien qu'une écuelle bien léchée, trois miette de pain vert dans le sable et une gourde aussi sèche que la terre elle même. Bordel, j'avais à peine clignée des yeux ! Sacré estomac du patte le bordel ! Toujours d'une attitude neutre et bienveillante, je m'allumais une clope, prenant soin sans m'en rendre compte de cracher la fumée à l'opposée de ma captive. Putain, si j'avais vu ce que je faisait, je me mettrais des claques dans la gueule.

-Pourquoi ?...Pourquoi tu as fait ça Max ?

- Bah ouais Max? Pourquoi tu fait ça Max? T'es sympa avec elle Max? T'ES CONNE OU QUOI MAX?
"LA FERME ! Je fais ce qui me semble juste okay? Alors ta gueule?
- Juste pour qui? Ta mission? Ou pour avoir l'espoir qu'elle te hait pas assez pour la sauter une autre fois avant qu'elle finisse découpée en morceaux à coup de scalpel?
"Tu sais quoi? Va bien te faire foutre !"


Relevant les yeux vers elle, je lui offre malgré tout une petit moue. Comme si je me fichais de ce que je venais de faire, que ça ne comptait pas. Et tente l'approche "sympa" pour la suite du plan d'interrogatoire.

"Meh... Tu sais quoi Ellie? J'en ai marre de te taper dessus, sérieux, ça rime à quoi? Tu as du cran, je dois l'admettre. Et ça, je le respect, crois le. Alors bon, je vais plutot essayer de te faire voir à travers mes yeux. Te faire voir mon point de vue, et pourquoi je fais ce que je fais. Tu me laisse essayer?"

L'hameçon était mis à l'eau, est ce que le poisson allait mordre? Ou est ce que j'allais plonger pour essayer de le bouffer moi même, quitte à me noyer? On verras bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 2 Déc - 3:01
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



Bon. Il était clair de dire que cette situation était vraiment….Bizarre. Oh non pas qu’une chasseuse soit dans ma cage en train de me donner sa nourriture non non ! Ce qui était bizarre…C’était de voir Max autant en retrait et blasée. J’en venais même à m’inquiéter pour elle me demandant si elle n’était pas malade… Putain je suis bonne à tarter.

Maintenant habillée d’une simple veste autour des épaules, je fixais mon agresseur d’un regard gêné et complètement perdu suite à tout ce qu’il était en train de se putain de passer ! Ma nudité ne me derangeait pas étant habituée à être à poil lors de mes phases lupines. Mais ici et pour une raison inconnue, je me sentais mal à l’aise. Le regard des mecs autour de moi qui rigolaient tout en passant et reluquant mon postérieur me donnait envie de les étriper !

Soupirant d’un ton lasse, je fronçais les sourcils, regardant ce truc horrible en bouche qu’elle était en train d’allumer. C’était donc cette chose qui me faisait tousser constamment ? Pourquoi elle en prenait ? Et surtout pourquoi pour elle…ça ne lui faisait rien ?
Je me surprise à ne pas recevoir de fumé dans la gueule cette fois, voyant Max expirer à l’opposé de mon visage.

-Pourquoi ?...Pourquoi tu as fait ça Max ?

Oui putain pourquoi t’es là Max ? Dans cette cage ? A me donner ta nourriture et paraître étonnement douce à mon égard ? Elle avait beau être mon ennemie et quelqu’un de totalement nocif pour moi, je me surprenais à ressentir un certain attrait pour elle. Pourquoi ?...Après tout j’étais pas vraiment habituée à recevoir de l’attention depuis ma naissance. Et là bien qu’elle soit négative…Sentir quelqu’un s’occuper de moi me rendais bien.

"Meh... Tu sais quoi Ellie? J'en ai marre de te taper dessus, sérieux, ça rime à quoi? Tu as du cran, je dois l'admettre. Et ça, je le respect, crois le. Alors bon, je vais plutot essayer de te faire voir à travers mes yeux. Te faire voir mon point de vue, et pourquoi je fais ce que je fais. Tu me laisse essayer?"

Je m’étonnais à  l’entendre parler avec autant de je m’en foutisme que j’en arqua un sourcil sans pour autant la perdre du regard. Ce n’était pas censé être important pour elle d’avoir des informations sur ma cachette ?
Et puis elle voulait me faire voir son point de vue…C’est-à-dire Max…Tu vas me faire croire que tu fais ça pour sauver ton peuple…Que maltraiter des animaux avec une conscience est quelque chose de normal c’est ça ?
Soupirant, tout en m’adossant sur un coté de la cage à mon tour, les jambes et la tête contre les barreaux, j’étais à quelques centimètre de Max qui fumais cet étrange objet qui me fascinait.

Les jambes recroquevillées sur moi-même, ne laissant dépasser de la veste que ma petite tête fatiguée, je la regardais, la tête tenu par l’un des barreaux de ma maison de substitution.
Me raclant la gorge afin de faire passer ce chat que j'avais dans la gorge, je répondis à mon tour après quelques secondes de réflexions.

-C’est gentil de remarquer ma force d’esprit. *lâche un léger sourire rapide* … Je t’écoute.

Calant l’une de mes mèches tombante derrière mon oreille, je la fixais sans un mot et d’un ton neutre. Je me demandais bien ce qu’elle allait me sortir pour m’amadouer… Surement une ruse pour me donner envie de me confier pensais-je…Mais putain je sentais que je tombais déjà dans le panneau, perdu dans son regard pour une raison qui m’échappait.





©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 2 Déc - 3:46
-… Je t’écoute.
Je soupire un coup. C'est bizarre, mais le fait qu'elle veuille bien écouter ce que j'avais à dire m'apaisais et me rassurais un peu. Après tout, une entente était peut être possible? Qui sait...
Inspirant pour prendre ma respiration en vu de la tirade que je m'apprêtais à sortir, voilà que l'autre chieuse vient me merder sur les bottes...

Max? Rassure moi là, tu va pas lui livrer ce que tu pense réellement du conflit méta/humain quand même?
"T'occupe.. Tu n'es qu'un murmure dans mon crâne, t'est même pas réelle...
Pas réelle hein? On en recauseras la prochaine fois que tu seras à l'article de la mort et que tu auras besoin de moi. Car ça va arriver encore, tu as BESOIN de moi, le nie pas !
"Quand bien même? Là c'est pas le cas, alors tu retourne te planquer dans un coin de ma tête et tu me lâche.. Pour une fois que je peux me confier.. Et.. peut être que.. ça peut aboutir.."
"Et peut être que" gnagnagnagna... Chialeuse ! Sans moi, t'es une loque, une trouillarde et une pleureuse.. Alors vas-y ! Joue les belles-parleuses avec le sac à puce, tu verras que ça t'emmène au même endroit que d'habitude: Un MUR !
"C'est ça ouais, casse toi connasse..."

C'était de plus en plus récurrent... Cette voix dans ma tête. Bien sur, je ne pouvais pas en parler à qui que ce sois, sinon c'était l'asile direct ! Surtout qu'elle avait raison sur un point, sans Mad, je serais morte depuis un bail. Mais qu'est ce que je raconte?! Elle existe pas ! C'est juste des idées débiles, je me parle à moi même, et pas à quelqu'un d'autre !

- Tu vois... Imagine un instant que.. tous vos louveteaux, dès qui naissent, ne puissent pas respirer? Ils sont vos enfants, votre futur, et dès qu'ils pointent leurs museaux ils étouffent, agonisent et meurt devant vos truffes. Bah, c'est exactement ce qui nous arrive. On peut pas vivre ici, mais on peut pas partir non plus... Alors maintenant, dit toi que toutes ces petites têtes, tu peux les sauver. Mais pour ça, tu dois voler le sang des humains. C'est moche, mais c'est nous ou vous, le choix est rapide. Après, tu découvre un truc: Le sang, si tu cherche un peu, permet que tous tes louveteaux puissent vivre, mais pour ça, ll faut faire souffrir les humains un temps, puis après, plus jamais de la vie? C'est un mauvais moment à leurs infliger, mais qu'après, les louveteaux humains et loup n'ai plus jamais besoin de se faire du mal? C'est exactement ça. On ne fait pas ça par cruauté gratuite, mais par obligation, et dès qu'on auras ce dont ont a besoin, plus aucun méta ne risqueras rien de nous.
Jamais. C'est pour ça que je fait ce travail. On est aux aboies Ellie, et à temps désespérés, mesures désespérées. Le temps nous pressent, et si je n'ai pas d'informations sur vous, alors on va finir par tous crever. Pas vous, bien sur. Mais d'ici la prochaine génération, on vieilliras, et comme nos louveteaux à nous ne survivrons pas, on les enterreras avant de nous jeter nous même dans nos tombes, si on arrives à les creuser à temps, bien sur.


Merde.. Ce genre de chose, tout le monde le sait. Chaque homme, chaque femme et chaque gosse de Legacy est au courant. Mais on le sait tous sans vraiment le comprendre, c'est pas visible, c'est pas palpable... Mais là, le dire à haute voix, c'était un tel crève coeur que j'avais presque envie de me tirer une balle. J'avais, sans m'en rendre compte, parler d'un ton mélancolique et d'une voix pleine de trémolo. Visiblement, ça m'affectait plus que je ne le croyais.. Je sentais ma gorge nouée comme si j'avais bouffé une pelleté de silex bien coupant, et.. Non.. Nonnononononononon ! Je refuse d'y croire ! Car là, devant le sol sec qui s'étalait sous mon cul et entre mes jambes, je vis une goutte bien ronde obscurcir le sable blond. Je.. Je pleurais? Bordel mais non ! Pas maintenant, pas devant... devant la méta quoi ! Chier de merde ! D'un geste rageur, je m'essuie les yeux larmoyant d'un revers de bras tout en reniflant bruyamment !

J'avais jouée un jeu dangereux, je le savais, et j'avais perdu... J'étais "émotionnellement compromise" comme disait le manuel.. Pfeuh, un joli mot pour dire qu'on voyait la vérité de notre situation de merde, qu'on usaient de moyens de merde pour un objectif qui était perdu d'avance: Notre survie.

Je te l'avais dit... Une chialeuse molle et sentimentale...*sifflote*
"Rho toi la ferme, merde ! Ça va, t'a gagnée ! *snif* "Je suis une merde, t'es géniale, on sait ! Tu veux bien me laisser seule maintenant? Je vais essayer de sauver les meubles de cette mission à laquelle je crois plus, et de reprendre ma vie après, OKAY?"
Ouais, t'inquiète.. Dans deux semaines, je t'aurais assez bourré le crâne pour que t'ai oubliée toute cette histoire mièvre, et on reprendra le boulot comme avant, tu va voir ! Mad Max,comme à la bonne époque ! T'en dit quoi? Cool nan?
"Pff, va chier..."

Sans un mot de plus, je me retourne vers la louve. Impossible de lui cacher mon état, vu que ces bêtes là devait sentir les phéromones ou je sais pas quoi à des kilomètres... Honnêtement? J'avais presque envie de me foutre dans ses bras et de chialer toutes les larmes de mon corps mais... Non. Elle restait une ennemie, on était en public et... Dans tout les cas, je chiale pas une connasse comme ça ! C'est pas moi ça putain ! Aller, secoue toi Max, tu vaut mieux que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
AK-298
Messages : 374
Date d'inscription : 02/09/2017
Age : 26
Localisation : Grotte Gelée
GIF : All I Want Is You
Sam 2 Déc - 12:51
The awakening of the wolfAnd now
You've become a part of me
You'll always be right here
You've become a part of me
You'll always be my fear
I can't separate
Myself from what I've done
(I've) given up a part of me



… Je t’écoute.

Inspirant profondément afin d’être prête à entendre un ramassis de connerie, je regardai Max qui semblait totalement perdue dans ses pensées. Je me demandais bien ce qu’elle foutais la maintenant tout de suite ? Non parce que ce n’est pas que je veux faire ma maligne…Mais voir quelqu’un qui s’apprête à dire quelque chose d’important pour ensuite se stopper net en étant dans la lune…Et bah c’est CHE-LOU.

La fixant intriguée et complétement paumé par sa façon de faire…La parole arriva pourtant dans la gorge de Max. Une parole qui… Me fit me redresser doucement, quittant  cet appui las des barreaux de la cage, sans pour autant quitter son regard. Perdue dans ce qu’elle me disait et mes pensées….

A chaque phrase qu’elle prononçait, mes poings se serraient un peu plus…En venant même à m’entailler la peaume de mes mains qui saignait maintenant contre le sol chaud de la cage.
Bah oui après tout…Ce n’est pas comme si je me doutais d’entendre ce genre de choses de sa part. J’avais envie d’hurler. De lui crier à la gueule qu’il y avait des milliers de façons de sauver ces enfants sans pour autant nous tuer…Nous mutiler…Nous faire perdre la raison et nous arracher à nos familles…  Car dans un certain sens…Aussi bizarre qu’il en paraissait, nous avions un peu de leurs gènes dans notre sang et eux aussi pour réussir à vivre sur cette planète. Nous étions tous connectés. Et avions pour chacun notre part humaine…Et pour d’autre leur part de loup.

Soupirant me préparant à gueuler en ouvrant la bouche à la fin de son monologue, un élément perturbateur me stoppa dans ma lancée. Ouais…Un élément très étrange qui me prit au cœur pour une raison inconnue.
*Ellie aurais-tu de la pitié ? Ou de l’empathie peut être ?*

Me regard haineux se transforma peu à peu en un regard inquiet et doux. Max semblait…Pleurer ? Des gouttes tombaient le long du sol, et ce ne fut qu’à ce moment précis que je remarqua sa détresse et le ton qu’elle avait employé tout le long de cette discussion. Elle était…Touchée ?
Etait-il possible de jouer le jeu à ce point pour avoir des informations sur nos positions ? non… C’est pas possible d’être aussi fou…

La regardant sans un mot en train de s’essuyer les yeux d’un geste rapide et énervé, j’étais complétement perdue. Quoi dire ? Que faire ? Non car après tout c’est pas comme si je voulais péter un câble et lui arracher la tête hein ? Mais là…Ma seule envie était de la calmer en lui faisant un gros câlin. Putain cet interrogatoire est vraiment bizarre ya pas à dire.

Soupirant, le regard perdu dans mes pensées ne sachant comment réagir ou quoi faire, je la vis pourtant se tourner vers moi. Nos visages proches, j’avais envie de la prendre dans mes bras…La calmer…Et pourtant se fut tout autre. Expirant une longue respiration, je finis par prendre un air neutre tout en posant discrètement ma main contre la sienne à l’abri de tous.

-Ok…C’est à mon tour de t’expliquer et te mettre à notre place.

*-Vraiment Ellie tu….
-Ta gueule…*

-Suivons donc ta théorie. Nous avons besoin de votre sang pour survivre et sauver nos louveteaux…On est aux abois…On a besoin de vous…
Et pour se faire on vous enferme en cage sans explication pendant des dizaines d'années sans avoir la chance de voir la lumière du jour ni même pouvoir courir librement. Non. Juste en cage. A l’âge de 3mois on te sépare de ta mère et on t’enferme seule loin de tous. Tu vois ta famille et tes amis se faire enlever un à un…Dans une pièce…Ou des cris et des hurlements s’y échappent à chaque minutes…
*respire puis reprend d’une voix saccadée et enrouée*… Et puis tu apprends que ton père meurt suite à de multiples expériences qui n’ont rien à voir pour notre survie, mais seulement pour en apprendre plus sur le génome. Tu vois tes proches qui reviennent un à un, perdant pour certains la vue. D’autres la mémoire. Ou encore et tout simplement la raison de vivre.
Et puis un jour…Lorsque tu es assez grande et mature, vient à ton tour de te faire amener dans cette salle. Où on t’attache et te transforme de force avec une enorme seringue qu’on t’enfonce dans le cou. Tu es tétanisé. Tu souffres le martyre. Tu as envie de mourir…


Suite à ces paroles, je ne réussis à continuer mon dialogue, m’arrêtant tout en baissant la tête au sol, serrant ma main contre celle de Max suite à la douleur de ces souvenirs si douloureux.
Me mordant la lèvre afin de rester neutre et ne pas me faire avaler par mes sentiments, je repris ensuite, d’un ton plus dur.

-Je comprends votre peine Max. Vous humains avez besoin de vivre. Mais nous aussi. Et ce qu’on vit dans ces cages n’est pas une raison suffisante pour faire souffrir toute une espèce… Le génome…Votre chance de vivre...Est retirable d’une simple prise de sang…
Nous n’avons pas besoin de souffrir Max !
C’est votre curiosité méchante et horrible pour en savoir plus sur notre espèce qui nous détruit à petit feu….Mais pourquoi faire ?


Un instant se passa avant que je ne me rende compte que je venais d’être horriblement sincère et triste à mon tour. Non je n’avais pas le droit. Pas ici. Pas après tout ce qu’elle m’avait fait subir. Me raclant la gorge tout en retirant rapidement ma main de celle de Max, je me radossa contre les barreaux d’un ton lasse et ailleurs.

-C’est pour ça que je ne veux pas te dire où nous sommes. On a des bébés nous aussi. Des mères. Des frères. Ils ne méritent pas de souffrir pour une cause si futile…Je n’ai pas le droit de les vendre à la science. Je ne veux pas perdre mon frère une nouvelle fois.

Je tremblai. Fixant l’opposé de la cage qui se trouvait face à moi, je m’enfonçais dans la veste de cette chasseuse sans un mot. Je venais de me livrer. Je venais de dire des choses que je n’avais jamais dites à personne. J’avais peur. Horriblement peur. Repensant à ces années en cage au centre de cette navette, je me mis à lâcher une larme perdue au milieu d’un visage sans expression.

-Je suis désolé pour vous Max. Vraiment…Mais je peux pas… Si ça peut te rassurer j’ai bien assez de sang pour sauver vos petits.




©️ 2981 12289 0

_________________
♀All i want is you ♫.
The best thing you can do is to find a person who loves you for exactly what you are. Good Mood, Bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you, the right person would still think the sun shines out your ass. That’s the kind of person that’s worth sticking with.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Explicit] You've become a part of me ~ Ft Ellie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: Legacy :: Partie Est :: Base militaire-
Sauter vers: