AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Nice to meet ya ~ Ft. Major

avatar
Fondatrice - Éclaireuse
Messages : 118
Date d'inscription : 09/11/2017
Mar 21 Nov - 10:11

Olivia & Luca // Nice to meet ya Major
⚜️ On dit que les yeux sont le reflet de l'âme. ⚜️

Elle n'avait pas cru ces rumeurs. Elle n'avait pas cru sa soeur quand elle lui avait dit ne pas en connaître l'origine. Mais qui lui cachait quelque chose? ! Qui osait lui mentir à elle ! ? Elle n'aimait pas ça, elle n'aimait pas ignorer la vérité, être ainsi mise à l'écart de tout et de tous.

Enervée, Luca s'était levée aux aurores. Elle avait couru autour du campement, n'avait pensé à rien d'autre que ce désir de ressentir l'ivresse des courbatures, de sa musculature travaillant sous sa chair, sur ses os.
Abdo, pompes, entraînement à la corde, elle avait remplis son côta d'une semaine d'entraînement en une matinée et tout cela l'avait épuisé. Mais elle aimait ça, la rouquine, celle dont le minois n'allait pas de pair avec le caractère.

Terminant son entraînement, en prit dans sa tente sa serviette et du savon avant de se rendre dans les douches communes des femmes. Là elle se déshabilla sans aucune pudeur et se glissa sous la fine douche chaude, le jet baignant son visage et ses cheveux de feu. A côté d'elle une femme termina sa douche et la laissa seule dans cet endroit froid. Le premier bip se fit entendre et l'eau se coupa. "Satané mesures de restriction" pensait alors Luca. C'était effictevement l'un de ses plus grands plaisirs, l'eau, et devoir se restreindre pour le bien de tous, ça la rendait folle. Ne faisait-elle pas assez de sacrifice pour avoir le droit à des douches un peu plus longues? Non. Dommage, mais ça allait changer. L'éclaireuse avait bien dans la tête d'aller explorer les souterrains. Là bas, elle était sure de trouver une source d'eau, comme sur chaque planète et d'en faire profiter tout la ville et ainsi, ne plus à avoir à compter chaque secondes passé sous la douche.

Mais c'était perdu dans ses pensées que Luca loupa l'arriver d'une gradée. Olivia Stein à n'en pas douter. Elle était passée Major pour son assiduité et ses preuves en tant que chasseuse. Une place de choix qui devait surement lui permettre, à elle, des douches un peu plus longues.
Luca n'avait jamais eut de contact avec le Major, tout simplement peut être car elles n'étaient pas de la même unité.
Quand ses yeux croisèrent les siens cependant, Luca eut un frisson, ainsi qu'un sourire en coin. Cette femme, elle était en tout point son genre. Légèrement masculine mais pas trop, un side cut avec de beaux cheveux blonds. Un rictus lui étira les lèvres en un sourire satisfait quand elle la vit à son tour se rapprocher des douches.

" Major", fit - elle la voix un peu grave mais avec dans les yeux, des étoiles de malice.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Mar 21 Nov - 12:13
Le matin... Je HAIS le matin. Non pas parce qu'il faut que je me lève, crée une maaagnifique symphonie de craquement dans mes articulations dorsale. Non plus car il faut que j'avale un petit déjeuner à base de nourriture recomposé avec 33,5cl d'eau précisément, par mesure de restriction. Et ce n'est pas non plus pour l'heure minimum d’exercice physique que je m'impose. Au contraire, à vrai dire, c'est même le meilleurs moment ça.
A peine descendu de mon lit de camp, je me jette au sol pour la "révision" de l'arme qu'est mon corps. Pompes, puis abdos couplés à quelques mouvement de boxe. Je m'allonge, me relève, deux coups de poings, et je me rallonge. Je sais qu'il me reste environs un quart d'heure à faire ça, l'esprit vide, apaisé, sans me préoccuper de quoi que ce sois avant que les emmerdes ne me tombe dessus comme les privations sur les plus démunis.

Et comme une prédiction, le voilà qui arrive, une enveloppe sous la main. La raison qui me fait haïr le matin, et mon grade. Car avec les grades, viennent les responsabilités. Et tout les matins, un connard de l'Administration me colle de la paperasse sur mon PUTAIN de bureau. Je suis militaire ! MI-LI-TAIRE ! Pas une saloperie de gratte-papier, planquée dans son bureau parce que le premier coup de vent du monde extérieur me fait mouiller mes draps...

Prenant tout de même mon quota de travail à la main, je le jette sur mon bureau en me disant que je réglerais ça lorsque mon treillis ne me collerais plus à la peau. Ouvrant ma petite boite de toilette, je prend mon petit bloc de savon, une serviette et des vêtements propres avant de sortir de mon baraquement pour prendre la direction des douches communes. Seuls les hauts gradés avait des appartements privés avec ce genre d'avantage, et j'étais déjà assez contente de dormir seule, et dans un bâtiment en préfabriqué, plutôt que dans une tente comme les fantassins.
Arrivée aux douches, je vois que je ne suis visiblement pas seule. Une jeune femme, inconnue à mes yeux, profite déjà de l'endroit. C'est bien loin de faire partie des choses qui me dérange, et c'est avec naturel que je retire mes vêtements collant de transpiration. Les galons sur ma veste, et mon badge à la main on du lui mettre la puce à l'oreille, car c'est avec un salut qu'elle m'interpelle, signifiant qu'elle est moins gradée que moi.
Pourtant, malgré son salut respectueux, elle à une étrange lueur dans le regard, et un sourire aussi révélateur sur ses pensées que non-protocolaire dans le cas présent. C'est avec un regard égal et dur que je me tourne vers elle, la saluant de même.
" Soldat... " Pourtant, quelque chose me perturbe un peu avec elle. On dirait qu'elle me regarde comme.. comme un bonbon sur patte. Non pas que ça me déplaise, loin de là. Surtout par un demoiselle, aussi bien foutue de surcroît. Seulement.. ce n'est pas réglementaire, et comme ce n'est pas moi qui ai engager ce genre de regard évocateur, je reste indécises sur sa signification.
Je décide donc de laisser faire, passant mon badge pour m'identifier, laissant couler l'eau tiède et fumante sur ma peau tendue sur mes muscles, marquée de nombreuses stries blanchâtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - Éclaireuse
Messages : 118
Date d'inscription : 09/11/2017
Ven 24 Nov - 19:48

Olivia & Luca // Nice to meet ya Major
⚜️ On dit que les yeux sont le reflet de l'âme. ⚜️

Un sourire étirait les babines humaines de la jeune Harrison alors qu'elle se penchait pour attraper la bouteille de shampoing. Elle ne pouvait s'empêcher de faire des œillades discrètes à sa voisine de douche tandis qu'elle se lavait les cheveux. La mousse ne tardait pas à recouvrir son crâne, un mélange de nuance orangées, blanches, et cuivrées. Elle en profitait pour laver son corps sans gêne devant sa voisine de manière très féline.

C'était plutôt hilarant de sentir Luca rendre l'atmosphère plus lourde, plus électrique à sa propre manière. Elle savait que son corps ne laissait personne indifférent, femmes comme hommes, et quand elle avait quelqu'un en ligne de mire croyez bien qu'elle n'en démordait pas.
Bipant son pass pour que l'eau chaude de nouveau s'écoule le long de sa peau, la jeune militaire laissait son visage baigner sous le flot délicieux de l'eau.

La mousse disparaissant du corps de Luca, elle laissait apparaître sous d'anciennes  tâches de boues, les bleus et cicatrices des missions et entraînement que la soldat subissait chaque jours. Ils étaient sa fierté. Elle aimait ça Luca, ressentir le résultat de son dur labeur, ressentir les changements opérant chaque jours sur son corps de jeune femme en épanouissement.

" Y'a vraiment rien de meilleur que la sensation que vous procure une bonne douche chaude, n'est-ce pas Major?"

Et ce sourire de nouveau étira ses traits en un rictus malicieux, lourd de sous entendus. Elle l'observait elle, comme tous les autres. Ainsi était Luca, observatrice, attentive, enquêtrice. Elle aimait cette sensation de mystère à découvrir, de jeux et d'exploration. Ce jeux de sensation. Ce jeux d'émotions, de pulsions.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Sam 25 Nov - 3:07
Petit à petit, l'eau presque brûlante me libérait l'esprit et apaisant mes muscles noueux qui couraient sous ma peau tendue. Il était loin, le tas de blabla ennuyeux écrit en pattes de mouches qui m'attendait sagement sur mon bureau... Il était loin, le tiraillement journalier de mes articulations et de mes muscles, échauffés par les entraînements quotidiens... Ils étaient loin, tous ces petits soucis et tracas alors que je me détend tout simplement sous un plaisir simple, liquide et bouillant, qui était pourtant un véritable luxe sur Réa. A l'instar de mon corps, mon esprit s'apaise et se détend, étirant un long sourire satisfait, les yeux clos. En y repensant, c'est aussi la jolie rouquine qui m'épiait qui me mettait de bonne humeur, même si je n'étais pas encore certaine de ses intentions.

Un petit coup d'oeil derrière moi emplis mon esprit d'image plus salace les unes que les autres, car la demoiselle en question se savonnait et se rinçait avec une sensualité exacerbée pour "juste" se laver en présence de sœur d'arme. Alors qu'elle s'adressait à moi avec une voix suave, le doute n'était plus permis, et c'est avec un demi sourire en coin que je rentre dans son jeu, répondant d'un ton mielleux.

"Presque rien ! Au souvenir, y'a bien quelques petites choses de mieux, mais elles ne rentrent pas dans le cadre professionnel, malheureusement.. Je me surpris à l'imiter un peu, passant mon bloc de savon sur tout mon corps couvert de cicatrices, restes d'escarmouches et de batailles passées, en prenant des poses suggestives et lourdes de promesses. En général, je ne perdais pas de temps avec ce genre de subtilité, étant du genre direct lorsque j'étais amenée à parler de sexualité mais... Je me sentait d'humeur joueuse ce matin...

C'est lorsque je souhaite me laver les cheveux que je me rend compte que j'ai oubliée mon propre shampoing dans mon baraquement. Et meeeeeerde, mais quelle conne ! Hey, ça me donne une petite idée ça... Avançant avec dans le dos de cette soldat aguicheuse, je lui demande d'une voix qui laisse sous entendre que ce n'est pas une question, mais un ordre joueur et déguisé.

"Soldat première classe, permettez que je réquisitionne cette bouteille de shampoing à des fins militaire?" lui sussurais-je, passant une main sur les entrelacs végétaux encrés sur mon crâne, qui glissaient le long de mon cou, passant sur mon épaule pour se nouer autour de mon coude avant de finir au milieux de mon avant-bras..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - Éclaireuse
Messages : 118
Date d'inscription : 09/11/2017
Sam 25 Nov - 17:44

Olivia & Luca // Nice to meet ya Major
⚜️ On dit que les yeux sont le reflet de l'âme. ⚜️


Et le jeu fonctionne. La femme aux cheveux de miel réagit, elle l'imite, copie ses mimiques, s'en est presque  mignon. Elles sont là, toutes les deux à faire monter dans l'air, des pulsions magnétiques, éléctriques, dangereuses, et ça les amuse, elles sourient à l'unisson. Qui craque la première?
Elle réagit, lui répond. Le sourire de Luca se fait plus grand, plus satisfait. Elle a compris le but, pas con la bête. Et voilà qu'à son tour elle se tortille sous la douche, fait vivre son corps de femme en l'incitant à se mouvoir de manière féline, gracieuse. Comme une parade nuptiale entre deux volatiles qui s'appelent l'un l'autre pour se prouver leur attractions.

Luca la regarde en souriant sans nulle gêne, loin de là. Ses yeux bleus dessinent avec ce savon que sa supérieur utilise, les courbes alléchantes de sa silhouette efféminée.

"Soldat première classe, permettez que je réquisitionne cette bouteille de shampoing à des fins militaire?"

Là elle ne parvient pas à retenir son rire. Clairement audible et joyeux, Luca rigole de bon coeur. Ah ces gradés... Elle se penche ramasse sa bouteille de shampoing s'approche du Major qui lui tourne le dos et fait couler son shampoing sur ses cheveux sans aucunes gênes.

" On se détend, ici, y'a pas de travail, juste un peu de réconfort. Pas besoin d'être si rigide Major."

Et elle commence à lui étaler le shampoing sur ses longueurs, elle masse son crâne avec attention se concentre sur la tâche. Son coeur bat à tout rompre, la situation l'enchante. Elle s'est amusé, et on lui a répondu, de quoi passer une bonne journée par la suite. Mais après avoir finit de lui laver les cheveux, Luca fait descendre ses mains dans nuque pour caresser sa peau.

" Vous êtes tendus Major, des ennuis?"

Elle aimait trop ça, Luca, jouer avec les autres. Un jour ça allait lui porter préjudices, mais depuis que Rysroon l'avait largué pour une autre, la rouquine n'en avait que faire de s'amuser, d'être sérieuse ou non. Ce n'était plus que chacun pour sa gueule, et faire attention à ne plus s'attacher, jamais.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Dim 26 Nov - 17:57
Visiblement, elle avait pris ma boutade un peu trop au sérieux, pensant que c'était un véritable ordre. Je ricanais un petit coup derrière mes dents, alors que je regarde la mignonne petite rouquine revenir vers moi avec son savon avec sa démarche sensuelle et féline. Dos à elle, je sursaute légèrement lorsqu'elle se permet de me.. "passer un savon". Rha putain heureusement qu'on est seules, j'aurais moins de scrupule si je... devais outrepasser mon devoir.

En général, je tentais de rester de marbre face aux soldats de la caserne. Pour deux raisons essentielles:
Déjà, il était plus que mal vu pour un officier d'avoir des relations avec des subordonnés. La frontière entre consentement et abus de pouvoir était si fine qu'il n'était pas rare de risquer la destitution pour si peu. Ensuite, car je ne tenais absolument pas à ce que ma préférence pour les femmes ne s'ébruite. Au yeux de mes hommes, la Major Stein était une pierre froide, calculatrice qui ne donnait aucun intérêt à sa vie personnelle et à ses envies. Ce qui me frustrais énormément. Et oui, je suis une femme. Avec des envies et, forcément, des besoins. Et à part manger et dormir, ces "besoins" étaient muselés en permanence pour éviter d'être railler à ce sujet, déjà qu'être une femme dans l'armée n'était pas chose aisée...

Détendue au possible grâce à l'eau chaude, je me laisse totalement aller au doux massage crânien, rejetant lentement la tête en arrière en soupirant tout l'air de mes poumons.
"Ahhn.. D'accord, va pour la détente..." Il faut avouer, on à pas assez de moment comme ça sur Réa, surtout nous, les militaires. Entre les missions, les patrouilles et les entraînements, on avait que rarement le temps de profiter de menue plaisir. Rien qu'une douche chaude en était un, alors avoir un massage de la tête par une beauté tout à fait à mon goût qui me fait du charme.. C'est que du bonus !

Presque à regret, je sent le massage tirer vers sa fin en faisant une petite moue boudeuse. J'hésitais presque à venir lui en réclamer d'avantage avant que, oh surprise, ça ne recommence sur ma nuque et mes épaules, me tirant une petit frisson de satisfaction et.. moins avouable, alluma une certaine demande dans mon bas ventre. Bordel, depuis quand j'avais pas eu de rapport? Ah oui, c'est bien ce qu'il me semblait: Suffisamment longtemps pour ne pas m'en souvenir.. Génial.. Ma frustration accumulée me reviens en pleine gueule, me crispant les muscles.

C'est maintenant avec l'envie de me retourner pour lui sauter dessus que je profite d'un nouveau massage, tendant de dénouer les muscles qu'elle venait elle même de bloquer, sans vraiment le savoir. Toujours les yeux clos et la tête en arrière, je bip mon passe une seconde fois pour me réchauffer un coup, en faisant au passage profiter ma squatteuse aux cheveux de feu, avant que cette dernière ne me susurre à l'oreille " Vous êtes tendus Major, des ennuis?". Arrhg ! Je lui dit ou pas? Oh et merde? J'ai rien à perdre et tout à y gagner après tout...

"Des ennuis? Pas vraiment, à par l'envie très pressante de me jeter sur vous à des fins non préconisées par le manuel. Et vous? " Je n'avais jamais été dotée de beaucoup de tact, encore moins en parlant de sexualité, et eeeencore moins avec quelqu'un pour qui je n'avais aucun sentiment dit "amoureux" alors forcément, c'était le plus subtile que je pouvais faire après un "Tais toi et écarte les cuisses". En y repensant, j'aurais peut être du essayer cette technique..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - Éclaireuse
Messages : 118
Date d'inscription : 09/11/2017
Dim 26 Nov - 22:37

Olivia & Luca // Nice to meet ya Major
⚜️ On dit que les yeux sont le reflet de l'âme. ⚜️

Simple, beaucoup trop simple. La belle blonde réagissait bien vite au contact de Luca. Depuis quand n'avait-elle pas connu la sensation de la peau d'autrui contre la sienne? Luca souriait en voyant le besoin que son corps éprouvait alors qu'elle la caressait de façon si... Sensuelle? Douce?

Se jeter sur elle hein? ! Luca riait de nouveau avec un air de malice sur le visage. Elle n'avait jamais cotoyé ce major car elle n'était pas de la même unité, mais il semblait clair que dans la sienne, elle n'avait pas autant le loisir que Luca de s'envoyer en l'air. Manque de temps? Pression d'un grade? Luca semblait soudain pas presser de monter les échelons, ses escapades nocturnes dans la tente de Elias bien trop nécessaire pour la survie de son esprit.

Tandis que le corps de son Major semblait se raidir Luca brisa le contact entre elles et s'écarta avant de se rincer les mains et d'empoigner sa serviette pour la rouler sur son torse.

" Pour ça, il vous faudra attendre un peu Major. J'suis pas une fille facile,
j'aime me faire désirer!"


Empoignant son sac Luca disparut dans les vestiaires en ricanant et en chantonnant un léger "A bientôt Major!"

Enfilant sa tenue de service, Luca finit par repasser par sa tente pour y déposer ses affaires de bains. Ce soir elle devrait repasser chez elle, dans le quartier des habitations pour y prendre des habits propres. Mais pour l'instant, il lui fallait prendre du service. Vérifiant sur son duvet de fortune la lettre pour la missive du jour elle y remarqua une erreur dans le nom.

" Morgan? ! Putain, ils se sont encore gouré ces cons"

Après s'être séché les cheveux et avoir enfiler sa veste d'éclaireur, plus légère que celle des traqueurs et des chasseurs car moins renforcée, Luca se faufila dans le campement pour rejoindre la tente où se trouvait son chef d'escouade et ceux qui lui confiait ses missions à suivre. Une fois arrivée sur place, elle glissa sa main dans l'ouverture pour passer dans l'entre-bâillement de la tente et ce n'est qu'une fois à l'intérieur que ses yeux s'ouvrirent en grand. Se redressant et faisant le salut militaire, la jeune rouquine reprit vite contenance avant de reprendre les yeux droits devant, presque impassible, presque...

"Major Stein!"
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Lun 27 Nov - 1:02
Des semaines... Facilement des semaines que je n'avais ressentie la peau d'une partenaire contre la mienne. Depuis une opération dans le désert. On avait été surpris par une énorme tempête de sable, et obligés de monter le camps en 4ème vitesse. Coincées dans une tente avec une mécano de terrain, on avait, après un moment de gêne intense sans un mot, décider de passer le temps de manière plus récréative...

Mais hélas, le massage est de courtes durée.. Quoi? Je lui ai fait peur ou quoi? La voyant repartir en se dandinant, à la limite de l'hilarité, je comprend que non mais... Putain mais quelle ALLUMEUSE CELLE LA !! Moi qui étais toute contente de passer un peu de bon temps, me voilà frustrée et d'une humeur de chienne sous la pluie. Ooooh putain, je plains le premier couillons qui auras la mauvaise idée de m'adresser la parole !

Je termine ma douche, la mine sombre, en vitesse. Rinçant la mousse qu'il me reste sur le corps, je me sèche et m'habille rapidement avant de rejoindre mon baraquement. J'arrivais pas à me sortir ce râteau, car c'en était un beau, de la tête. Je récupère mes foutus ordre de missions sur mon bureau, et les lis en mâchonnant un barre protéinée de synthèse. Wow. Le summum de la finesse gastronomique... Tiens, visiblement, y'a du mouvement de troupes entres les pelotons. Génial.. Je dois me défaire de Gibson et de Redner ! Mes meilleurs éclaireurs, réquisitionnés ! Génial ! La journée quoi... manquerais plus qu'on me les remplaces par des brêles de.... L.Harisson? Je regarde son dossier en diagonale, tombant sur sa photo et.. Merde ! L'allumeuse des douches ! Oooouh, celle là, elle va galoper dans le désert pendant des mois pour m'avoir envoyé sur les roses !

J'enfile mon armure tactique avant d'accrocher mon arbalète dans le dos, prenant la direction de la tente de commandement. Je répond à peine aux saluts des soldats en les croisant, faisant un effort uniquement s'il sont plus gradés que moi...

***********

Sur une carte holographique de la région, très peu détaillées, je reçois les ordres de la hiérarchie. Discutant avec eux de la meilleurs marche à suivre, pinaillant sur des détails, évoquant ma propre stratégie à mettre en oeuvre avec mon pelotons...
Tout à nos discussions, voilà qu'on est dérangés par une retardataire qui n'est d'autre que...

"Repos. Première Classe Harrison, je peux savoir la cause de votre retard au briefing? Tout vos semblable sont déjà là.. Filez dans l'rang, tenez vous à carreau et écouter, on parle de choses sérieuses ici !" lui dis-je sèchement en désignant mon escouade bien en rang derrière moi du menton. Moi? Rancunière? Tellement ! Et encore, je vais l'assigner comme première éclaireuse. En d'autre terme, si y'a un danger mortelle, ce seras la première au courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice - Éclaireuse
Messages : 118
Date d'inscription : 09/11/2017
Lun 27 Nov - 1:31

Olivia & Luca // Nice to meet ya Major
⚜️ On dit que les yeux sont le reflet de l'âme. ⚜️


Si il y avait bien une chose que Luca ne supportait pas, c'était d'être ainsi ridiculiser sans raisons devant ses camarades. Fallait que ce soit elle. Fallait qu'ajourd'hui elle tombe sur la Major qu'elle a fait miroiter dans les douches. Luca se doutait qu'elle l'aurait mauvaise de rester sur sa faim, mais qu'elle s'adresse ainsi à elle... Elle reprima une moue dédaigneuse et montra sa fiche de mission erronée à cette "Major".

"Major Stein, je ne serai pas en retard si l'on m'assignait aux bonnes missions. J'étais ici pour voir où je devais me rendre, maintenant je le sais.
Permettez que je rejoigne les rangs désormais Major!"


Dans ses yeux bleus luisants brillait une lueur animale. Luca était tout d'une excellente militaire, mais la justice, ou plutôt, l'injustice d'une telle mise en scène la mettait dans une colère noire.
Si Luca était devenue l'une des meilleures eclaireuses du campement et promu à l'escouade des Curtis sous les bonnes graces de Mark lui même, ce n'était pas pour rien, et ça, elle allait le prouver aujourd'hui à sa gradé.

Saluant, elle recule s'ajouter à l'escouade dont elle ne reconnait ni les visages ni les noms. Pourquoi l'avait-on changé d'escouade aujourd'hui? !
Changer de team, c'était un peu comme se plonger dans l'inconnu pour découvrir... l'inconnu. Elle n'avait nulle confiance en ces soldats qui l'accompagnaient car elle n'avait jamais travaillé avec eux. Visaient-ils juste? Avaient-ils des capacités ou n'était-ce là que des branquignoles de bas étages? !
Luca se refusait de devoir faire les taches pénibles des autres mais la encore.. pas le choix. Elle se redressait alors que le commandant entamait d'expliquer la mission à l'escouade du Major Stein.

Luca ne parvenait pas à détacher ses yeux d'elle. Son allure si droite, cette arme si atypique. O'stein attirait vraiment son attention mais bizarrement, pas uniquement par pure attirance physique ou sexuelle. Non, Luca se demandait qui était réellement le Major. Que cachait une personne aussi forte de caractère. Quel passé? Quelle vie?
Voilà que la curiosité de Luca reprenait libre court à son imagination, mais c'était grace à cet esprit si développer pour les recherches, les renseignements que Luca était une excellente éclaireuse.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Messages : 167
Date d'inscription : 01/08/2017
Lun 27 Nov - 1:32
Intervention PNJ



Le général prend place au milieu du campement alors que la dernière retardataire est apparue. Il fait un signe de tête alors que celle qui semble n'être qu'une éclaireuse tente de se justifier pour son retard et l'envoie paitre du revers de la main.

"Assez assez, prenez place soldate! Bien, désormais que vous êtes au complet, la réunion va commencer. Major voici les documents quant à votre missive du jour. Vous et vos soldats devrez vous rendre dans l'antre gelée et commencer des recherches plus... "poussées". Les Métas ont envahis la zone alors vous avez l'autorisation du port et de tirer d'arme uniquement si la vie d'un soldat en dépend. N'oubliez pas que ces bêtes sont notre avenir, nous avons besoin d'eux, pas de pertes inutiles s'il vous plait. Ensuite. Nous avons découvert que les Purs-sangs apparaissaient à certains endroits plus précis de l'antre, vous débuterez vos recherches de ce point précis qui vous est précisé sur le plan dans vos documents. Merci de vous munir de votre matériel d'expédition car celle - ci durera 2 jours et 2 nuits. Vous partirez au couchez du soleil, dans 5 heures, préparez -vous. Maintenant, Major, je vous laisse faire le point avec votre équipe. "

Inclinant la tête légèrement en direction du major, le général reçois des saluts militaires avant de quitter la tente du campement.


récapitulatif de la mission:
 

Pnj a écrit:
Vous êtes libres de répondre chacun votre tour encore avant l'ouverture de la suite du rp dans l'antre gelée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 17/11/2017
GIF :
Lun 27 Nov - 7:35
Sérieusement? Elle arrive en retard, perturbe le briefing, a tord, sans parler de l'épisode de la douche.. Et cette petite... prétentieuse à encore les couilles de me regarder droit dans les yeux, de me saluer et de se chercher des excuses? Mais merde?! Elle se prend pour qui? Je vais la remettre à sa place de sous fifre plus vite qu'il ne faut de temps pour dire "Garde à vous !"

"Je me fout des excuses que vous vous trouvez pour justifier votre incompétence, Harrison! Maintenant, je ne vous 'autorise' pas à rentrer dans le rang, je vous ordonne d'y courir, sans plus de discussion et en tâchant de vous faire oublier le plus vite possible !" Comble de la satisfaction, le Général lui même la remet à sa place. Honnêtement, si ce genre de chose m'arrivait, je me trouverais un trou pile à ma taille pour disparaître pendant une petite décennie. Nan, deux en fait...

Me retournant d'un bloc vers le commandement, je remet discrètement mon calot droit sur mon crâne à moitié rasé alors que ma tenu d’apparat émet un petit son métallique. Fière comme un paon, je coule un petit regard sur la croix argentée qui brille sur ma poitrine. Ma croix du Mérite, ma canonisation au rang qui aujourd'hui le mien, qui me vaut le respect et l'admiration de mes pairs, bien au delà du simple fait que je sois plus gradée qu'eux. Cette distinction représente tout pour moi, mon assiduité, mon engagement auprès de l'United L à qui j'ai dédié ma vie, te l'envol de ma carrière qui ne prendra fin que lorsque j'aurais cinq étoiles sur mes épaulettes, au col, et une casquette comme celle du monsieur qui nous parle.

Après le discours de notre général, je réunie mes hommes autour de moi. Des hommes et des femmes que je connais depuis des années, avec qui j'ai des affinités, à qui je confierais ma vie sans hésiter un instant et pour qui je la donnerais sans douter un instant que mon sacrifice serait utile. Tous, sauf une... Et cette petite rouquine allait vite comprendre qui donnait les ordres, et surtout, qu'elle n'était pas le bienvenue dans cette petite famille sous prétexte qu'un papelard de merde le disait. Sortant une cigarette d'un des seuls étuis renforcé de ma tenue, je l'allume avec mon petit briquet. Prenant une grande taff, je craque la fumée en l'air avant de ma la coincée entre les lèvres pour parler.

"Bon les enfants, vous connaissez la musique. Hastings, Myer et Gibbs vous couvrez nos arrières.
Blade et Shue, vous me collez au cul comme des mouches sur une bouse, je veux pas vous voir à plus de 3m, clair? Newton, Emerald et Benji, vous être notre avant-garde. Vous vous placerez à 5m l'un de l'autre, afin de toujours vous gardez en visuel, et de communiquer efficacement. Et toi la bleue, ton rapport indique que tu es une éclaireuse de talent, alors tu nous prouveras ça. Tu seras notre fer de lance, en toute première ligne, tu nous ouvrira la marche..."
Lui lâchais-je avec un sourire mauvais, devant une silence de tombe des autres de l'unité qui la regardèrent. Traduction de ce que je venais de dire? Si y'a du danger, tu seras la premier à te le prendre dans la gueule, et le premier renfort arriveras forcément trop tard pour que tu en sorte 100% indemne. Ouais, je suis une garce finie. Une garce finie ET frustrée, ça aide pas...

"Vous avez vos ordres, vous savez comment faire vos sacs, je suis pas vot' mère. Vous pliez vos pack, on lève le camp dans 4h30... Rompez !". Tirant une nouvelle bouffée de fumée, je la laisse s'échapper lentement par le nez, tel un terrible dragon, regardant tout ce petit monde partir dans tout les sens pour faire leurs paquetages. Le mien, en bonne militaire, est toujours prêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Nice to meet ya ~ Ft. Major
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nice to meet you again - Matthew&Zoella
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet y... Whait I'm not.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha Legacy :: archives :: Archive rp-
Sauter vers: